1

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Sujet :

Au sujet de la phrase de Baudelaire "j'ai pétri de l'or et j'en ai fait de la boue", Henri Lemaitre écrit "c'est l'alchimie technique du langage symbolique qui opère cette transmutation de la réalité naturelle en surréalité poétique". Analysez ces propos à la lumière des fleurs du mal.

Problématique :

Tous les thèmes d'inspiration sont-ils possibles en poésie?

Plan :

I. Pas de thèmes interdits pour Baudelaire.
II. L'inspiration ne suffit pas, tout est affaire de travail.
III. Spleen, échec ou triomphe du poète.


Bonsoir,
En ce qui concerne cette dissertation, j'ai, comme vous pouvez le constater, le plan et la problématique, mais je n'ai aps réussi à aller plus loin que l'introduction, faute d'arguments à développer. Je ne vois pas du tout sur quoi m'appuyer pour rédiger ce devoir. J'ai eu beau chercher dans le recueil des fleurs du mal, sur internet et en discuter avec d'autres élèves, je sèche. Pourriez-vous m'aider?

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Bonsoir,

Tu comprendrais peut-être mieux ton sujet si tu le corrigeais, c'est : « J'ai pétri de la boue et j'en ai fait de l'or ».

Avec la plan donné par ton professeur et le contenu de la citation, tu dois être en mesure de nous dire quelques petites choses...

Muriel

3

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Oui j'ai fait une faute en tapant, mais j'avais déjà compris le sujet. Le problème, c'est que je n'arrive pas à développer vraiment. Je suis ici pour avoir des conseils, et si ton conseil est de "dire quelques petites choses", j'avoue que ça ne m'aide pas vraiment.

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Bonsoir,
mon professeur de français m'a donné une dissertation à faire avec le sujet suivant : Baudelaire a écrit "j'ai pétri de la boue et j'en ai fait de l'or" dans Brides. Dans quelle mesure cette phrase s'applique-t-elle au projet d'étude poétique de Baudelaire dans le recueil Les Fleurs du Mal et à celui des poètes de la négritude ?

J'ai donc déjà établit mon plan basé sur le fait que Baudelaire transforme tout ce qui est mal, laid en beau et idéal dans certains cas. J'ai demandé à mon professeur de me corriger mon plan et il m'a dit que je devais nuancer cette citation et comprendre son implicite. J'ai beau réfléchir, je ne vois pas d'autres sens à cette citation... Pouvez-vous m'aider s'il vous plaît ?

5 (Modifié par floreale 23/11/2019 à 19:30)

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Des indications dans ces deux fils.

https://www.etudes-litteraires.com/foru … e-lor.html

https://www.etudes-litteraires.com/foru … cueil.html

6 (Modifié par erdemhouse 23/11/2019 à 21:09)

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Bonjour, mon sujet de dissertation est le suivant,
Dans Bribes, Baudelaire a écrit "J'ai pétri de la boue et j'en ai fait de l'or". Dans quelle mesure cette phrase s'applique-t-elle au recueil Les Fleurs du Mal et au projet poétique du poète?

Honnêtement je n'y arrive absolument pas. Cela fait des heures que je suis la dessus et je n'arrive a rien faire même en relisant mes cours, le livre...
J'ai juste "réussi" à trouver un axe (bidon) .
I - Transformation de la laideur, du mal en quelque chose de beau, idéal

S'il vous plait aidez moi car là j'en peux vraiment plus.
Merci

7

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

Pourtant ce qui précède pourrait te donner des indications.


Le poète est tiraillé entre Spleen et Idéal, entre terre et ciel, entre déchéance et élévation.
Le poète veut transformer le mal et le laid en beauté en prenant des thèmes de la modernité, de la ville, de la mort ...
Comme un alchimiste, il transforme et c'est à la fois une alchimie de la douleur et une alchimie poétique.

8 (Modifié par Yvain 24/11/2019 à 11:05)

Dissertation sur Les Fleurs du mal de Baudelaire - J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or.

L'homme est certes tiraillé entre le spleen et l'idéal, mais pour moi, sa poésie est moins d'ordre alchimique qu'artistique. C'est en quelque sorte une cristallisation ; je prends du reste le mot "or" en ce sens. L'or a un bel aspect et donne aussi une impression de dureté et d'incorruptibilité. Mais il évoque par là-même la froideur et la distance que l'on trouvera plus tard chez les Parnassiens. Du reste, quoi de plus compact, de plus ciselé, et finalement de plus "beau" que le sonnet ?
Parfois, heureusement, une voix poétique plus authentique s'élève chez lui, mais presque malgré lui, et derrière l'artiste.