1

Leçon de ponctuation

Bonjour,
Auteur en Bretagne sud, je cherche une leçon de ponctuation, sur une matinée par exemple.
Bouteille à la mer lancée... on verra bien.
Merci.Bonjour,
De noueuses questions m'entortillent et m'assaillent soudain :
- Quelle est la différence entre "participer à" et "participer de" ?
- Dit-on "sans qu'il s'en rende compte" ou "sans qu'il ne s'en rende compte" ? Et je penche pour la seconde...
- une brouette : je la ramène ou je la rapporte ? (cette fois je penche pour la première).
Enfin, et c'est là l'objet essentiel de mon message :
Étant auteur (j'écris notamment des pièces de vulgarisation scientifique, voir ilelogique.fr) : je me trouve souvent confronté à des problèmes de ponctuation :
- Savez-vous s'il est possible de prendre une leçon de ponctuation quelque part, et si oui comment doit-on s'y prendre ? (je vis en Bretagne sud).
- Par exemple, puisque je me suis laissé aller à penser que la ponctuation est là pour redonner une forme d'oralité à l'écrit : quid de la suspension interrogative ? Si on veut laisser un suspens en posant une question : que fait-on... ? Et où est passé le point virgule ? Je ne sais pas m'en servir ou si peu ! Le retour à la ligne fait-il partie de la ponctuation ? Peut-on, comme je l'ai fait plus haut, mettre deux fois les deux points dans une phrase, une virgule après un point d'interrogation ?, Etc.

Évidemment ma question ne porte pas sur la typographie (Je veux dire, puisque je ne maîtrise pas le sens exact du mot que je viens d'employer... : la question, par exemple, de savoir si on met un espace avant ou après la virgule m'importe peu... j'aime autant savoir si on peut mettre deux points après des points de suspension... ).

Ces petites traînées qu'on laisse entre les mots me posent souvent du souci, j'aimerais mieux les connaître.

Merci.
Cédric.

Leçon de ponctuation

Bonsoir.

Pour vos premières questions:

Participer à...  signifie "contribuer à.". Cela tend vers un but.
Il y a "mouvement vers..." comme l'indique la préposition.
On participe au succès de quelqu'un.

Participer de, d'usage  littéraire, signifie "être ressemblant avec", "être un peu de la nature de" :
"Toute littérature participe d'une civilisation". (CAILLOIS)

"Sans q'il s'en rende compte" et "sans qu'il ne s'en rende compte" sont tous deux parfaitement corrects.
Mais la forme avec ce ne explétif (donc non obligatoire)  est beaucoup plus rare et un peu recherchée.

On peut très bien ramener un objet, si l'on revient avec lui à un point de départ, à un lieu qu'on avait quitté : Ce camion était parti à vide et il a ramené tout un chargement. (Académie)

Pour une leçon de ponctuation : difficile de conseiller. D'autant qu'une seule leçon ne suffit sans doute pas. Mais sur cette page du site, vous trouverez quelques liens intéressants et diverses références qui pourront vous être utiles.

On peut très bien faire suivre un point d'interrogation de points de suspension.
En revanche, un point d'interrogation ne saurait être suivi d'une virgule.

3

Leçon de ponctuation

- La littérature serait donc un peu comme une civilisation ?
- Je vous apporte mon enfant ? (et ce n'est pas un bébé... ).
- A qui puis-je m'adresser pour trouver déjà une telle première leçon de ponctuation ?
- Dans votre citation : Académie semble avoir oublié un verbe après la conjonction, cet auteur écrit-il toujours ainsi ?
- Mais peut-on faire suivre des points de suspension d'un point d'interrogation (ce qui n'est pas tout à fait pareil) ? Et pourquoi la virgule ne peut-elle être à côté d'un point d'interrogation ?
Bon.
Merci.

Leçon de ponctuation

- La littérature serait donc un peu comme une civilisation ?

Disons du moins qu'elle y trouve son origine... Un air de parenté donc.

- Je vous apporte mon enfant ? (et ce n'est pas un bébé... )

Amener convient aussi bien pour les choses que pour les personnes.Apporter est réservé aux choses.Voir les dictionnaires.

- A qui puis-je m'adresser pour trouver déjà une telle première leçon de ponctuation ?

Je ne sais pas si cela existe. Mais vous êtes assez grand, je suppose,  pour vous documenter si besoin est. Les liens, les sites, les références d'ouvrages ne manquent pas.

- Dans votre citation : Académie semble avoir oublié un verbe après la conjonction, cet auteur écrit-il toujours ainsi ?

J'ai rectifié la faute de frappe que j'avais faite dans ma hâte à vous répondre. Merci de me l'avoir signalée.

- Mais peut-on faire suivre des points de suspension d'un point d'interrogation (ce qui n'est pas tout à fait pareil) ?

Je ne sais pas... Pas tout à fait pareil... Quelle nuance sémantique précise feriez-vous ?

Et pourquoi la virgule ne peut-elle être à côté d'un point d'interrogation ?

Je ne sais pas vraiment. Cela vous chagrine tant ? Dans quel cas seriez vous tenté de faire cette juxtaposition ?

Ces petites traînées qu'on laisse entre les mots me posent souvent du souci, j'aimerais mieux les connaître.

Insulter les signes de ponctuation en les traitant de "petites traînées", ce n'est pas très gentil pour eux ! Et si je ne m'abuse... On dit "causer du souci", plutôt que "poser du souci".

5

Leçon de ponctuation

- Donc "participer de "serait : "avoir un rapport avec" ? Aucune allusion au fait qu'on prend part à ?
- Ne mène-t-on pas ce qui peut se déplacer seul ? comme une voiture ou une brouette ?
- Le mot "traînées" est un bon exemple de différence entre connotation et dénotation : je l'ai employé dans son sens normal, pas insultant du tout, la virgule est bien une traînée non ?

Leçon de ponctuation

Donc "participer de "serait : "avoir un rapport avec" ? Aucune allusion au fait qu'on prend part à ?

Dans "participer de", il y a bien une idée de "part"... Une part commune avec autre chose. Quelque chose en commun quant à la nature.

Ne mène-t-on pas ce qui peut se déplacer seul ? comme une voiture ou une brouette

Tiens, on passe de "amener" à "mener" ?
"Qui peut se déplacer seul" ?
Hum...  Ne serait-ce pas plutôt "qu'on peut déplacer seul" ?
Parce qu'une brouette, ce n'est pas un objet qui se déplace de lui-même sans intervention humaine...

Le mot "traînées" est un bon exemple de différence entre connotation et dénotation : je l'ai employé dans son sens normal, pas insultant du tout, la virgule est bien une traînée non ?

C'est surtout un exemple de polysémie.
Je me doutais bien que l'intention n'était pas insultante.
Cela dit, je trouve qu'une virgule est un trait un peu trop court pour qu'on le nomme "traînée". Pour la tracer, c'est vite fait, ça ne traîne pas !

7

Leçon de ponctuation

- Je ne vois donc toujours pas la différence entre "participer à" et "participer de" excepté que l'un est plus soutenu que l'autre, ne serait-ce que du snobisme ?

- Pour ce qui est de mener, ramener, emmener, amener je compare à porter, rapporter, emporter, apporter.
Oui qu'on peut déplacer seul.

Leçon de ponctuation

C'est pourtant clair. Aucun snobisme là-dedans.
Les deux sens sont nettement séparés et distingués par les dictionnaires usuels. Vous n'avez pas de dictionnaire ?

Quand quelqu'un participe à une fête, il y prend part, il se joint aux activités.

Quelqu'un ne peut en aucun cas participer d'une fête...
Que voudrait dire, pour une personne, être un peu de la même nature qu'une fête ? 

Mais quelque chose peut participer d' autre chose...
Ainsi, vos questions, parfois, me semblent participer d'un certain ergotage... 

Sans entrer dans le détail... La plupart des verbes en -mener et -porter que vous citez, pour ne pas dire tous, sont largement polysémiques.
Combien de sens pour le seul verbe "porter" ?
Combien de sens pour le seul verbe "mener" ?

Cette route me mène au village... C'est la route qui déplace seule le piéton qui l'arpente ?

On peut déplacer seul une valise... Cependant on la porte, on ne la mène pas.

9

Leçon de ponctuation

Merci,
je comprends mieux pour participer ("participer de" serait donc "de faire partie en tant que composant interne"... Si bien, et vous avez raison, j'ergote, Qu'on peut participer d'une fête en ce sens que si personne n'y était : il n'y aurait pas de fête...)
Pour mener, et je continue à ergoter : on peut mener sa valise... si elle a des roulettes non ?

Par ailleurs, je reviens sur un des objets principaux de mon message :
Où puis-je m'adresser par chez moi pour trouver une personne acceptant de me donner une leçon particulière (mettons 3h) sur la ponctuation ? Dans des établissements scolaires ?

Merci de votre patience...

10

Leçon de ponctuation

Les établissements scolaires, les entreprises de soutien scolaire, un contact ou une petite annonce dans les lieux de soutien scolaire, à l’Université tous âges … fréquentés par les retraités de l’enseignement, dans les halls de fac ou au restau U … fréquentés par des étudiants en lettres.

Mais un bon bouquin comme
-    Traité de la ponctuation française de Jacques Drillon chez Gallimard, collection Tel.
-    Un point c'est tout ! : La ponctuation efficace  de Jean-Pierre Colignon, chez Victoires Éditions, collection Métier journaliste
-    L'art de la ponctuation : Le point, la virgule et autres signes fort utiles (Poche) d’Olivier Houdart et Sylvie Prioul chez Poins, collection le goût des mots.
peuvent tout aussi bien faire l’affaire.

Voyez aussi les indications donnée sur le site : https://www.etudes-litteraires.com/regl … uation.php