1

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

J'aimerai pour une question que je n'arrive pas à cerner que vous m'aidiez la voici : Comment le théâtre est-il considéré par l'église ? par le roi ? la cour et la société ? Au 17 ème siècle

Merci de m'aider

Bonne journée

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

Bonjour.

Pour ce qui est de l'Église, quelques éléments de réponse que j'avais donnés sur un autre fil :

Pour simplifier, les acteurs étaient accusés par le clergé d'avoir une vie dissolue, et le théâtre était considéré par le clergé comme une pratique mettant en scène le mensonge, puisque l'acteur "faisait semblant"... La page de Wikipedia que je donne en lien ci-dessous parle à ce propos de "situation feinte".

Beaucoup de détails historiques dans cet article.

3

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

Je te remercie mais saurais-tu comment il était considéré par le roi, la cour et la société ?

4

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

J'ai vraiment une question très très importante. On nous dit que Molière avait 4 métiers mais je trouve toujours 3 métiers. C'est très important s'il vous plait , quelqu'un peut m'éclairer sur cette question : Quels sont les quatres métiers de molière ?

J'ai trouvé dramaturge, acteur, directeur de troupe et le quatrième ....

Une autre question aussi importante : Quelle est la différence entre comedien, acteur , et personnage ? Personnellement quelle est la différence entre comédien et acteur.. Je ne vois pas .. Si quelqu'un peut m'éclairer , merci.

Et une dernière que j'avais déjà demandé : Comment était vu le theatre par la société , par le roi , par sa cour , par l'église ? Je ne trouve que par l'église mais par le roi par sa cour par la société excusez-moi mais.... je continue de chercher mais bon si vous avez ses réponses et des explications répondez moi .

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

Comme un moyen de se divertir tout en se corrigeant. Molière pointe tous les vices de la bonne société : il fait rire son public, mais il lui montre en même temps toutes ses hypocrisies, ses petits ridicules.

Si je me souviens bien, dans Qu'est-ce que la littérature ? Sartre ne considère pas le théâtre de Molière comme résolument subversif ou critique. Il voit la fréquentation de son théâtre par la bonne société comme une forme d'hygiène morale : les vices de l'être humain sont bien connus de tous, mais en rire de temps en temps ne peut être que bénéfique.

6

Au XVIIe siècle, comment le théâtre est-il considéré par l'Église ?

Je te remercie Ursus pour la société