Comment bien morceler une citation trop longue ?

Bonjour, j'ai un souci méthodologique concernant une introduction pour une dissertation de littérature en hypokhâgne A/L. En effet, j'ai à composer sur une citation de René Char dans la préface des oeuvres de Rimbaud

La voici:

" La vraie vie, ce colosse irrécusable, ne se forme que dans les flancs de la poésie. Cependant l'homme n'a pas la souveraineté (ou n'a plus, ou n'a pas encore) de disposer à discrétion de cette vraie, sauf en de brefs éclairs qui ressemblent à des orgames. Et dans les ténèbres qui leur succèdent, grâce à la connaissance que ces éclairs ont apporté, le Temps, entre le vide horrible qu'il secrète et un espoir-pressentiment qui ne dépend que de nous, et n'est que le prochain état d'extrême poésie et de voyance qui s'annonce, le Temps se partagera, s'écoulera, mais à notre profit, moitié verger, moitié désert".

Notre professeur, dans un cours méthodologique de début d'année, a bien précisé de résumer une citation très longue. Néanmoins, il faut avoir la technique... l'ENS propose de "morceler" une telle citation (longue). J'écris la première phrase telle quelle dans l'introduction, car elle me semble très importante, mais comment résumer le reste? Je ne sais pas résumer des phrases, tous les mots me semblent importants... et si je la résume, la longueur restera la même que si j'écris la citation entière, ce qui revient au même au niveau du souci de longueur.

J'espère avoir respecté les conditions d'utilisation de ce forum.

Merci 

Comment bien morceler une citation trop longue ?

Bonjour,

Effectivement, quand la première phrase est une sententia comme ici, tu peux tout à fait la recopier in extenso.

Pour le reste, il faut soit sélectionner la phrase ou la proposition qui expose la "thèse" de l'auteur, soit paraphraser. Ici, tu n'as que cette dernière solution, à cause du style plutôt métaphorique de la citation. Tu dois donc être beaucoup plus explicite que Char, poser les termes du problème ; cela prendra sans doute autant de place que de tout recopier, peut-être plus, peu importe, car l'important, c'est de ne pas se contenter de paraphraser stérilement, mais de commencer, en reformulant la thèse de l'auteur, la "problématisation" (je n'aime pas trop le mot...), du moins la présentation des notions effleurées par le sujet et des oppositions qu'il offre.

Bon courage, ce n'est pas très facile ici, et tu ne peux pas te permettre de sauter cette étape, qui t'aidera sans doute aussi à saisir la substantifique moelle du propos de Char !

Comment bien morceler une citation trop longue ?

Merci, d'autant plus que cette citation est difficile à comprendre, et laisse une liberté d'interprétation, mais qui ne doit pas nous mener dans le mauvais chemin!