Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Bonsoir.

Dans la phrase "il y en a un qui a dit ça", "un" est-il un nom ou un article ?

Si nous passons cette phrase au pluriel, obtient-on une phrase correcte en français ("il y en a des qui ont dit ça") , et surtout, "des" est il à nouveau un nom ou un article là-dedans ?

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Bonsoir John,

Au pluriel, je crois qu'on dirait :
- Il y en a qui ont dit ça.
- Il y en a certains qui ont dit ça.
- Il y en a plusieurs qui ont dit ça.
- Il y en a trois qui ont dit ça.

Mais en aucun cas « des » qui auraient dit cela !

Muriel

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

"il y en a des qui ..." est incorrect grammaticalement, mais relativement courant, même dans la bouche de notre président : « S'il y en a des qui s'imaginent qu'il faut baisser les impôts »

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Ah oui...  Mais faut pas qu'il serve d'exemple à Grevisse pour la prochaine édition ! 

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Bonsoir.

Il y en a un qui...
Pronom indéfini.

Il y en a des qui...
Valeur de pronom indéfini, selon le TLF.

3. Pop. Des suivi d'une loc. substantivée et prenant de ce fait une valeur de pronom indéf. exprimant une catégorie. Synon. certains, certaines personnes. Je ne voudrais pas te voir comme des que nous connaissons, qui ne demandent qu'à balocher (La Petite lune, 1878-79, no 2, p. 2). T'en connais beaucoup, des comme elle? (M. Stéphane, Ceux du Trimard, 1928, p. 120).

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Merci.3. Pop. Des suivi d'une loc. substantivée et prenant de ce fait une valeur de pronom indéf. exprimant une catégorie. Synon. certains, certaines personnes. Je ne voudrais pas te voir comme des que nous connaissons, qui ne demandent qu'à balocher

La locution substantivée dont cet article fait état, est-ce bien le pronom relatif "que" ("que nous connaissons") ou "qui" ("qui ne demandent qu'à balocher") ?

En quoi cette locution est-elle substantivée ?

Nature de "un" et "des" dans cette phrase

Une locution est composée de plusieurs mots.
La locution substantivée est ici "que nous connaissons"
Elle est l'équivalent d'un groupe nominal , c'est en cela qu'elle est substantivée... ou plus précisément substantivable.
des que nous connaissons
= des personnes connues.

Quand le GN est rétabli, le des retrouve sa valeur habituelle d'article.
Mais quand "que nous connaissons" n'est pas modifié,
c'est le mot des qui  est remplaçable par un pronom :
des que nous connaissons
= certains que nous connaissons