1

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

bonjour,
j'aimerais savoir s'il est possible de faire des études de lettres modernes (donc sur la littérature française) dans un pays étranger dont on ne connait pas la langue (l'italie dans mon cas).
est-ce qu'il y a des universités françaises dans les pays étrangers, les cours sont-ils en français ?
merci de vos réponses, cordialement
M.

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

Non, il n'y a pas d'universités ni de CPGE françaises à l'étranger (sauf la petite antenne de la Sorbonne à Abu Dhabi). Les universités étrangères proposent des cursus de français (équivalents de nos licences LLCE) dont les enseignements sont dispensés partiellement dans la langue locale et partiellement dans la langue vivante étrangère. Mais gardez à l'esprit que ces cours s'adressent à des locuteurs dont le français n'est pas la langue maternelle, c'est-à-dire que le niveau n'a rien à voir, au moins en licence.

Bref, en lettres modernes, ce serait vraiment peu stratégique de faire toutes vos études ou une grande partie de vos études à l'étranger (sauf peut-être dans les grandes universités américaines) a fortiori pour les premières années.

En revanche l'italien est une langue qui s'apprend plutôt facilement et rapidement, et l'Italie dispose d'un bon système de formation linguistique pour ses étudiants étrangers (notamment à Sienne je crois).

Vous pouvez enfin passer les épreuves du concours d'entrée de la SNS (Pise) en français. Mais les cours de Normale sont dispensés en italien.

Cordialement.

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

Du Caire à Pékin, le rayonnement des universités françaises à l’étranger n’a jamais été aussi important, permettant à la France de devenir un élément de référence pour les élites intellectuelles de par le monde.

Une présence renforcée
L’excellence sur commande

La coopération universitaire a toujours été un canal privilégié pour faire connaître la qualité du système pédagogique français. Aujourd’hui, cette coopération internationale revêt plusieurs aspects.
La forme la plus courante, dite des " filières francophones ", s’opère dans le cadre d’un partenariat entre une ou plusieurs universités françaises et une université locale. Elle s’adresse essentiellement aux étudiants de deuxième cycle (master). En 2005, 11 000 étudiants étaient inscrits dans 167 filières francophones de par le monde.
La reconnaissance de " crédits " permet à l’étudiant étranger de poursuivre ses études dans une université en France...

Une présence renforcée

Depuis quelques années, un fort engagement financier de l’État a permis la création de nouveaux établissements universitaires, accordant une visibilité et une influence accrues au savoir-faire éducatif français à l’étranger. C’est ainsi que l’université française d’Arménie, à Erevan, et l’université française d’Égypte, au Caire, assurent des formations - de la première année jusqu’au troisième cycle - qui reposent entièrement sur les critères universitaires français et débouchent sur un double diplôme, français et local.
Créée en 2000, l’université française d’Arménie jouit d’un énorme prestige dans le pays. Ses 700 étudiants suivent des formations, en langue française, en droit, en gestion et en commerce. L’université française du Caire, fondée en 2002, accueille 350 étudiants en gestion, en langues appliquées et en sciences de l’ingénieur...

L'article complet sur diplomatie.gouv.frl
Mais pas en Italie, et l'enseignement est toujours bilngue.

4

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

Merci pour vos réponses.
En fait c'est seulement ma L3 (car je suis en khâgne pour le moment) que je voudrais faire à l'étranger, mais il s'avère en effet que c'est difficile pour les lettres modernes. J'ai entendu parler des filières francophones, savez-vous de quoi il s'agit au juste ? Quel pays serait recommandé pour un étudiant dans mon cas ?

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

Comme l'a dit Arthur, les filières francophones sont surtout destinées aux étudiants étrangers qui veulent venir faire une partie de leurs études en France.
As-tu regardé si ta future fac a un accord Erasmus ?
Dans tous les cas, il me semble qu'il ne faut aller que dans un pays dont on parle la langue.

Faire des études de lettres modernes dans un pays dont on ne connaît pas la langue

Bonjour,

Je suis en L3 lettres modernes, et je fais actuellement cette 3ème année en Italie. Donc ce n'est pas impossible (nous sommes 4 dans ce cas là de mon université). Il faut effectivement comprendre et parler un peu la langue avant de partir. Car les cours sont en italien (en majorité) et tu devras passer tes examens en italien. Tu peux effectivement faire de la littérature française, mais tu ne feras pas que ça puisqu'avec le système erasmus, il te faut des équivalences. Tes matières françaises doivent trouver une équivalence avec les matières italiennes.
Par exemple, en France, en L3 tu ne fais pas que de la littérature française, en Italie c'est pareil.

Après les dossiers erasmus doivent être rendu en avril dans l'université dans laquelle tu es inscrite. Et ce n'est pas forcément obligé que cette dernière est un partenariat avec des universités italienne, même si cela m'étonnerais. Il faut donc que tu te renseignes au service des relations internationales.