Une réécriture est-elle une trahison ou une création ?

Bonjour à tous, je suis en 1ère L et j'ai une dissertation à rendre pour mercredi. Voici le sujet :

“Traduttore, traditore”, cette maxime italienne signifie que toute traduction est fatalement infidèle, et trahit la version d’origine.
Selon vous une réécriture est-elle une trahison ou une création ?
Vous vous appuierez sur l’ensemble des oeuvres que vous avez étudiées dans le cadre de la réécriture du mythe d’Oedipe.

J'ai essayé de faire un plan complexe.

I. La réécriture : une trahison

a) Pas d'innovation
=> Une réécriture n’innove pas, elle reprend une base qui ne lui appartient pas.

b) La réécriture, un plagiat
=> définition d'un plagiat mais après je n'ai aucune idée.

c) Je voulais faire un petit c) mais impossible de trouver une idée pour que mes deux parties soient équitables et que les arguments n'aillent pas que dans un seul sens.

II. La réécriture : une création à part entière

1. Développer des idées personnelles
=> Paragraphe fini : le mythe sert de prétexte au dramaturge pour développer ses idées, une vision du monde, de l'homme...

2. Des innovations
=> paragraphe fini : ajouts de scènes par rapport à la version originale, de nouveaux personnages, des changements d'attitude des personnages,   des changements de lieux...

2. Moderniser pour intéresser le lecteur, le faire participer
=> j'ai noté quelques idées : le langage et l'époque sont différents pour que le lecteur ou le spectateur se sente plus concerné. Les faire réfléchir et réagir par rapport à un sujet précis, par exemple un phénomène de société, une religion... Divertir le lecteur (jeu de comparaisons), redéécouvrir l'histoire, rendre le modèle plus accessible au public...

III. La trahison et la création, deux idées/termes par forcément différents
Je n'ai aucune idée pour ce paragraphe, mais la prof nous a dit en cours que les deux termes n'étaient pas forcément opposés. Mais en quoi ?


Merci d'avance de me dire si mon plan et mes idées sont cohérents.

2

Une réécriture est-elle une trahison ou une création ?

Bonjour,

Tu peux aussi examiner la problématique suivante : à quelles conditions une réécriture peut-elle être une véritable création ? d'où un plan thématique.

Si tu gardes ton plan dialectique, pour ta 3e partie considère que trahison n'est pas un antonyme de création : en effet demande-toi ce que l'on trahit quand on reprend un mythe. Celui qui porte ce jugement moral s'appuie en général sur une appréciation personnelle ou traditionnelle ou culturelle...

Une réécriture est-elle une trahison ou une création ?

"Bonjour,

Tu peux aussi examiner la problématique suivante : à quelles conditions une réécriture peut-elle être une véritable création ? d'où un plan thématique.

Si tu gardes ton plan dialectique, pour ta 3e partie considère que trahison n'est pas un antonyme de création : en effet demande-toi ce que l'on trahit quand on reprend un mythe. Celui qui porte ce jugement moral s'appuie en général sur une appréciation personnelle ou traditionnelle ou culturelle..."

Je pense que pour la 3ème partie, c'est une bonne idée.
Le problème, c'est que je me pose la question : en quoi ce n'est pas un antonyme. Je pensais parler de l'appréciation personnelle, traditionnelle, culturelle en parlant de la pensée sur le sujet au fil des siècles. Je ne vois que cette solution, mais je ne veux pas partir dans le hors sujet...

4

Une réécriture est-elle une trahison ou une création ?

C'est une bonne piste.
La trahison est forcément un énoncé subjectif en fonction de valeurs.
La création est nouveauté.
La trahison reconnaît implicitement cette nouveauté, mais une nouveauté qui dérange les idées communément admises.

Une réécriture est-elle une trahison ou une création ?

Bonjour, je suis en 1 ère L et j'ai une dissertation à rendre sur les réécritures. Le sujet est "Réécrire est-ce trahir?".
J'ai essayer de construire un plan seulement je ne sais pas s'il est bien construit et je n'arrive pas à injecter des exemples dans certaines parties, c'est pourquoi je viens vous demander votre aide

Voici l'ébauche de mon plan:

Une réécriture est une nouvelle version d'un texte déjà existant.
Problématique: Nous nous demanderons si réécrire une œuvre revient à trahir le texte source.
Plan:

1) Trahir

-> reprise d'un mythe
- Antigone : Jean Anouilh, Jean Rotrou, Henry Bauchau
- Don Juan : Baudelaire, E.E. Schmitt

-> parodie

(ici j'ai vraiment un gros problème pour trouver des exemples )

2) Innover

-> changer le genre
- Antigone de Sophocle = théâtre // Antigone de Henry Bauchau = roman
- La Dama aux camélias de Dumas = roman // La Traviata de Giuseppe Verdi = opéra

-> défendre de nouvelles causes
- Fable électorale de Roland Bacri => politique
- Antigone de Bauchau => féminisme

Voilà... Je trouve mon plan un peu léger mais je ne sais pas quelles idées y ajouter.

Merci d'avance pour votre aide