11

"Utilité" des études littéraires

Il faut faire ce qu'on aime.

Mais sur ta phrase au sujet du "héros", j'aimerais te répondre que l'enseignement est un métier tourné vers l'autre. Au-delà de l'instruction, il y a aussi l'éducation. Et un prof n'est plus seulement un prof, il est aussi un peu une assistante sociale et aide bien des élèves à se reconstruire, à s'ouvrir au monde et aux autres, à trouver un but et à donner forme à son avenir, ses projets. C'est un très beau métier (difficle certe...) pour lequel mieux vaut aussi avoir l'intelligence des relations humaines.

De nbx élèves vivent des situations très difficiles (sociales, familiales etc) et les profs font tout pour les aider (enfin, ceux qui ont vraiment la vocation et qui ne s'enferment pas dans leur tour d'ivoire).

Ces professeurs - et ceux qui les aident, ils ne sont évidement pas les seuls à travailler dans ce sens - sont altruistes et parfois arrivent à sauver bien des enfants et des jeunes (en pertes de repères, non confiants, démotivés, voire en danger...).

Réfléchis sur ce que tu veux faire mais il y a des métiers "héroïques" pour les lettres.