Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

bonjour à tous,
je viens d'avoir une licence sciences du langage, pré professionnalisation FLE, et je souhaite passer le cafep/capes lettres modernes
(je vais donc m'inscrire à la rentrée en master, je serai également tutrice des sciences du langage, je pense que cela pourra m'apporter beaucoup)
j'aurai donc grand besoin de me mettre à niveau en littérature, méthode de dissertation... mais j'ai fait de la rhétorique, ancien français, stylistique, grammaire, je pense donc que c'est possible avec beaucoup de travail

quel master me conseilleriez vous?
car j'ai vu que le master lettres modernes n'est pas ouvert aux titulaires d'une licence sciences du langage..
un master fle serait-il un bon choix puisqu'il est destiné à de futurs professeurs?
me conseilleriez vous de débuter une licence lettres modernes en parrallèle?

merci à ceux qui liront ce message et qui prendront un peu de temps pour m'aider

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

Bonjour,

Pourquoi ne pas faire un master de linguistique ?
FLE est une bonne idée mais c'est surtout pour enseigner à des élèves étrangers qui ne parlent pas ou que très très peu français ou enseigner à l'étranger. Tu peux peut-être aussi t'inscrire en master de l'éducation qui se met en place dans certaines facs dès cette année suite à la réforme.

Tu peux toujours tenter la licence de lettres mais elle dure 3 ans...et vu que le master sera obligatoire en 2011 pour passer le concours de l'enseignement...il vaut peut-être mieux partir sur un master, à toi de voir. Si tu as fait de l'AF, de la grammaire etc, la cafep est à ta portée mais attention, il est difficile de préparer à la fois un master et le cafep. Le concours demande énormément de travail et je tiens à t'informer que le cafep est plus difficile que le capes. Je l'ai raté à la session de 2008/2009 et le repasse cette année. Les épreuves et le jury sont les mêmes que pour le concours public mais la barre d'admissibilité est plus élevée (de 20 points). En ce qui me concerne, j'aurais été admissible dans le public mais je ne l'ai pas été dans le privé pour peu de points. En d'autres termes, j'ai des copines qui sont allées à l'oral alors qu'elles avaient moins de points que moi. Le cafep demande donc plus de travail car le nombre de postes est beaucoup plus bas et chute d'année en année.

Tu peux toujours préparer les 2, tout dépend de ton niveau et te focaliser davantage sur le master ou le concours.

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

merci pour cette réponse

j'y ai bien réfléchi et je vais me concentrer sur le master (celui de linguistique pourrait m'apporter un bagage supplémentaire d'ailleurs)  tout en me remettant à niveau, et je passerai l'année d'après à préparer le concours, car effectivement, les 2 la même année...

j'avais entendu dire qu'il fallait avoir de meilleurs résultats au cafep qu'au capes, pour etre admissible et admis, mais, en ce qui concerne le recrutement, savez vous s'il est digne d'un recrutement par un chef d'entreprise comme j'ai entendu dire par des professeurs du public?
cela me fait un peu peur à vrai dire

merci et bonne chance pour le concours

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

Pour avoir déjà travaillé dans les deux secteurs comme prof vacataire et surveillante, oui, il faut justifier sa candidature dans le privé, expliquer ses motivations, être prêt à beaucoup s'investir, adhérer au projet pédagogique de l'établissement et la hiérarchie est plus insistante. Le privé regarde de près les candidats qu'il embauche, demande beaucoup plus d'informations etc. Dans le public, on ne peut pas nous licencier donc si on veut contourner un ordre ou une remarque... Dans le privé, il vaut mieux s'entendre avec sa hiérarchie mais c'est aussi l'un des intérêts: si celle-ci ne nous convient pas, on change d'établissement (dans la limite des postes vacants). Et bien entendu, on a des comptes à rendre même si ce n'est pas officiel (les parents payent et le directeur, s'il est sérieux, veille à ce que la bonne réputation de son établissement perdure). Mais si l'on fait correctement et sérieusement son travail, il n'y a rien à craindre. Ce n'est pas parce que les parents payent qu'ils sont rois (mais il paraît que ça dépend où). Il faut bien réfléchir avant de s'engager parce que, une fois le concours obtenu, on ne peut pas changer à moins de repasser le concours en question!

Bon courage pour le master.

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

Merci pour la réponse.
Je vais appeler le diocèse de ma région, j'ai vu qu'il y avait des réunions d'information, cela m'aidera à savoir ce qui me correspond le plus, et donc à choisir le concours que je vais passer.
Merci

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

flosl a écrit :

Merci pour la réponse.
Je vais appeler le diocèse de ma région, j'ai vu qu'il y avait des réunions d'information, cela m'aidera à savoir ce qui me correspond le plus, et donc à choisir le concours que je vais passer.
Merci

Si je peux me permettre un conseil, fais attention: chacun, évidement, prêche pour sa paroisse.

Les deux sont biens mais ce n'est pas du tout la même chose. Cela dépend de ce que tu recherches comme public, environnement et mentalité. Si tu veux que je t'en parle, n'hésite pas. Ce ne sera qu'un point de vue subjectif.

Tu as le temps de choisir.

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

En ce qui concerne le public je ne cherche pas à enseigner à des privilégiés ou autre, je n'avais jamais songé à enseigner dans le privé en fait, je m'y intéresse car j'habite dans le sud depuis toujours et je m'y sens vraiment bien, mon copain travaille, et donc j'aimerai vraiment ne pas devoir partir dans le nord.
Ce que je recherche par contre c'est avoir la possibilité de faire mes propres choix de supports, etc... je sais que dans le public "on fait ce que l'on veut, qu'il n'y a pas de comptes à rendre..." mais je ne sais pas de quelles "libertés" disposent les profs au sein d'établissements privés, s'ils doivent beaucoup s'investir dans la vie de l'établissement, etc...

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

Bonjour,

Pour l'investissement, oui, ils participent davantage à la vie de l'établissement, rattrapent les cours pdt lesquels ils étaient absents (s'il s'agit d'une heure ou deux, pas s'il s'agit d'un arrêt maladie)... Ils travaillent parfois même entre midi et deux pour animer un club théâtre par ex, rencontrent davantage les parents etc. Il est rpéférable d'être flexible dans ton emploi du temps (si on te demande de déplacer plusieurs heures de cours par rapport aux fêtes religieuses: ça, c'est la direction qui me l'avait expliqué). Ils ont des comptes à rendre, ce qui n'est pas toujours facile à accepter (il ne s'agit pas de faire un rapport toutes les 5 min non plus). On est face à des parents qui payent et qui attendent beaucoup, voire trop (certains se déchargent de l'éducation de leurs enfants...).

Il n'y a pas que des privilégiés dans le privé, loin de là. Des parents modestes se saignent pour payer les études de leurs enfants. Et bien entendu, il y a aussi des établissements remplis d'élèves très favorisés et parfois insupportables avec leurs airs de supériorité alors qu'ils n'ont encore contribué à rien.

La question géographique est importante mais, à mon avis, ce ne doit pas être la seule motivation. Il faut aussi être bien dans son équipe, que la mentalité te convienne parce que sinon, tu ne seras pas toujours épanouie. Pour le public, tu peux toujours te pacser, te marier pour accumuler des points et l'éloignement (s'il y en a un), est temporaire (mais difficile à gérer, c'est vrai). Si tu choisis le privé, tu devras passer un entretien pour obtenir un pré-accord. Le jury te testera et vérifiera tes motivations.

Dans tous les cas, il y a des avantages et des inconvénients dans les deux. On voit de tout partout. Dans le privé, tu as un patron que tu dois prendre en compte, on paraît moins libre mais peut-être aussi qu'on est mieux soutenu si on a besoin de l'être. Il faut aussi savoir que dans le privé, on est payé pareil mais l'état nous ponctionne davantage (La différence de salaire est d'environ de 95€ net/mois) et on n'a pas de prime zep etc (normal). Ce n'est peut-être pas très important mais il faut le savoir quand même pour choisir en toute connaissance de cause.

Pour les supports, je ne sais pas.

Ce que j'écris là résulte de mes qqs expériences et d'entretiens que j'ai eus. Je n'ai pas forcément une vision complète de tout. Peut-être que d'autres te diraient autre chose. Le mieux, c'est de sonder des parents qui mettent leurs enfants dans le privé, de prendre un RDV avec un directeur d'établissement privé et si tu as des connaissances dans le public, de voir si tu ne pourrais pas assister à qqs heures de cours pour te faire une petite idée.

As-tu rencontré la direction diocésaine ?

Quel master pour passer le Cafep / Capes de lettres modernes après une licence sciences du langage ?

non je ne l'ai pas rencontré, je débute mon master lundi à montpellier donc j'appellerai pour y aller à ce moment là, quand je serai sur place

merci vraiment pour ta réponse, j'avais lu des choses sur d'autres forums  qui parlaient de cela mais c'était plus une bataille privé-public...

mon beau père connait un directeur de collège privé, je vais essayer de le rencontrer et de voir s'il est possible d'assister à quelques cours, et pour le public, j'irai taper à la porte de mon ancien collège!
enfin j'espère avoir une demie journée ou mieux un jour de libre dans mon emploi du temps pour pouvoir le faire et me décider rapidement!