Tout emploi ou tous emplois ?

Je sais qu'il y a eu une discussion sur "le même thème" dernièrement mais je ne voulais pas "polluer" celle-ci et je me permets donc de vous soumettre ma question (et comme il s'agit d'une lettre de motivation, je préfère vérifier...).

...  qui sont inhérents à TOUT emploi administratif   (mon "oreille" penche vers cette option)

ou

... qui sont inhérents à TOUS emplois administratifs ( sous entendu tous les emplois)



Merci d'avance

Tout emploi ou tous emplois ?

Bonjour.

C'est en effet :
...  "qui sont inhérents à tout emploi administratif "

Tout emploi ou tous emplois ?

deydey a écrit :

...  qui sont inhérents à TOUT emploi administratif   (mon "oreille" penche vers cette option)
ou
... qui sont inhérents à TOUS emplois administratifs ( sous entendu tous les emplois)

Question en marge : est-ce que inhérents à TOUS emplois administratifs peut vraiment signifier  inhérents à TOUS LES emplois administratifs ? Pour avoir ce sens, l'article ne me paraît pas pouvoir être sous-entendu.

Tout emploi ou tous emplois ?

Bonjour.

Sans article au singulier : proche équivalent de chaque :
"Tout emploi..."

Mais au pluriel, la présence de l'article n'est semble-t-il
pas indispensable pour exprimer  l'idée de totalité.
Voir le TLF :

2. [Sans autre déterm. du subst.]
a) [Devant un subst. sans art.] Toutes et quantes* fois; toutes sortes de; avoir tous pouvoirs sur; cesser toutes relations. L'hôtel-de-ville est composé de tous aristocrates qui s'entendent avec le roi (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 531). Les États Généraux implorent la paix à toutes conditions (Taine, Philos. art, t. 2, 1865, p. 79).

b) [Devant un subst. sans art. suivi d'un part., d'un adj. ou bien d'un adv. de lieu] Toutes affaires cessantes (v. affaire); tout compte fait, tous comptes faits (v. compte); tous frais payés (v. frais2); toutes proportions gardées (v. gardé); toutes choses égales d'ailleurs/par ailleurs (v. égal); toute(s) réflexion(s)* faite(s) ; toutes voiles dehors (v. voile2); toutes griffes dehors (v. griffe1). Au Vésinet, toutes lumières éteintes, impossible de se faire ouvrir aucune porte (Breton, Nadja, 1928, p. 108). Au bout de l'usine, un grand cabaret désert, comme abandonné, toutes fenêtres closes (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 180).

J'ai eu donc tort hier en choisissant limitativement "tout emploi admnistratif" et non "tous emplois administratifs".  Outre le choix entre la valeur distributive (singulier) et la valeur collective (pluriel) s'offre aussi le choix entre "tou-temploi" et "tou-zemploi"... Affaire d'oreille et de goût personnel.

Tout emploi ou tous emplois ?

Jehan a écrit :

Sans article au singulier : proche équivalent de chaque : "Tout emploi..."

Tout à fait d'accord. Mais est-ce que chaque n'implique pas tous (les chaque pris ensemble = tous les) ? Aussi, il serait bien d'expliquer pourquoi c'est tout emploi administratif qui convient et pas tous emplois administratifs...

Jehan a écrit :

Au pluriel, la présence de l'article n'est semble-t-il pas indispensable pour exprimer l'idée de totalité. Voir le TLF […] .

Bien sûr. Et « Tous poseurs de questions contents des réponses de tous administrateurs » est du français tout à fait courant... 

Tout emploi ou tous emplois ?

Mais est-ce que chaque n'implique pas tous (les chaque pris ensemble = tous les) ?

Parler de "chaque" ou "tout" sous-entend forcément une collection, bien sûr. Mais avec "chaque" et "tout", mots au singulier, les éléments sont considérés un par un et non pas d'emblée "ensemble" comme avec "tous".

Aussi, il serait bien d'expliquer pourquoi c'est tout emploi administratif qui convient et pas tous emplois administratifs...

Je te fais remarquer tout de même que j'ai rectifié le tir,
ma première réponse ayant été en effet trop péremptoire, je le reconnais.

Je me cite : J'ai eu donc tort hier en choisissant limitativement "tout emploi admnistratif" et non "tous emplois administratifs".  Outre le choix entre la valeur distributive (singulier) et la valeur collective (pluriel) s'offre aussi le choix entre "tou-temploi" et "tou-zemploi"... Affaire d'oreille et de goût personnel.

Tous poseurs de questions contents des réponses de tous administrateurs » est du français tout à fait courant...

En français écrit et administratif, pourquoi pas ? On a vu pire.
Ce n'est donc pas du français très courant, je te l'accorde.
Et ce qui est encore plus rare, c'est bien un poseur de questions content des réponses.
Surtout si son pseudo commence par un V !

Tout emploi ou tous emplois ?

Et bien, je suis rassurée de ne pas avoir posé de question dont la réponse était évidente !
Je vous remercie tous de votre aide précieuse et vous souhaite un excellent week-end.