1

La comédie sérieuse ou grande comédie

Bonjour à tout le monde,
J'aurais voulu avoir une définition claire de ce qu'est la comédie sérieuse (ou grande comédie) mais je n'arrive pas à trouver ! Aidez-moi s'il vous plaît !
Merci d'avance !

2

La comédie sérieuse ou grande comédie

A propos de quel texte ? Ce n'est pas vraiment un genre littéraire répertorié comme tel...

3

La comédie sérieuse ou grande comédie

D'après moi la comedie serieuse se situe au XVIII ème siècle et elle à des aspects moralistes

4

La comédie sérieuse ou grande comédie

Dans ce cas, il s'agit du "drame", tel que Diderot l'a défini.

5

La comédie sérieuse ou grande comédie

"drame bourgeois", ou "comédie larmoyante"?

6

La comédie sérieuse ou grande comédie

Bonjour à tous !
En parlant de ça je pensais à Dom Juan car "Dom juan est une des trois comédie sérieuse de Molière" ... !! Ma professeur en a reparlé à plusieurs reprises mais sans jamais en donner le sens précis. Elle a ajouté que cette notion était très importante c'est pourquoi je vous demande (car je n'ai rien trouvé qui m'a pu aider sur internet).
Merci d'avance de votre aide !

La comédie sérieuse ou grande comédie

Notre professeur nous en a également parlé, sans donner une définition précise. Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux de Molière en serait aussi une. D'après ce que j'ai compris, une "grande comédie" ou "comédie sérieuse" serait une pièce alliant plusieurs comiques (mœurs, situation, caractères, gestes...) et bâtie à la manière d'une tragédie classique. Elle aurait un but de remise en cause de comportements, une critique à propager...

8

La comédie sérieuse ou grande comédie

Peut-être s'agit-il aussi de ce qu'on appelle parfois "comédie miroir". Elle renvoie au spectateur une image de lui-même, mais une image outrée, de sorte qu'il n'ait pas envie de lui ressembler. Dans un premier temps, le spectateur s'identifie au personnage ; dans un second temps, il éprouve de la répulsion envers lui : c'est le processus de catharsis comique. C'est net pour Le Misantrope, beaucoup moins pour Dom Juan. Molière, en général, aime à mêler le comique de farce qui déclenche un rire de détente, de pur plaisir, et la comédie miroir qui donne une leçon.

9

La comédie sérieuse ou grande comédie

Peut-être avez-vous raison... Merci beaucoup en tout quoi pour vos aides qui sont très précieuses. Je vais essayé de me débrouiller avec ce que vous m'avez dit... Merci encore !