221

Conseils de méthode pour l'oral

il fera tout pour vous déstabiliser et c'est NORMAL je tiens à le préciser.

Vive objection votre honneur !

222 (Modifié par KB 17/06/2016 à 11:37)

Conseils de méthode pour l'oral

Je précise qu'en aucun cas je voulais généraliser. L'examinateur qui semble désintéressé par ce que l'élève dit (par exemple il va souffler, va regarder par la fenêtre, va se lever ou pire, lire le journal) fera en sorte de déstabiliser l'élève. C'est ça que je veux dire.
Et j'ai oublié ceux qui restent hermétiques à ce que vous dites (mon examinatrice ne montrait aucune émotion, elle avait la tête appuyée sur sa main, écrivait et ne me regardait pas).

223

Conseils de méthode pour l'oral

Je viens de passer mon oral de français il y a quelques jours (et l'examinatrice était stricte mais accueillante). D'ailleurs, durant mes deux oraux blancs aussi, l'examinateur/trice était accueillant(e).

Quoi qu'il en soit, on m'a toujours dit le contraire, KB : l'examinateur essaie de nous mettre à l'aise et en aucun cas de nous déstabiliser par sa "grossièreté" (parce que je trouve cela malpoli de souffler ou de regarder par la fenêtre - donc lire le journal et se lever, je n'ai JAMAIS ni vu, ni entendu ça !!!).

Conseils de méthode pour l'oral

Ah mais je suis tout à fait d'accord c'est malpoli comme attitude! Mais j'ai déjà eu affaire à ce genre de cas lors de différents oraux et des amis aussi.

Conseils de méthode pour l'oral

il fera tout pour vous déstabiliser et c'est NORMAL je tiens à le préciser.

Je me joins au chœur pour ajouter que les Instructions Officielles recommandent la courtoisie et la bienveillance.

Ah mais je suis tout à fait d'accord c'est malpoli comme attitude! Mais j'ai déjà eu affaire à ce genre de cas lors de différents oraux et des amis aussi.

Différents oraux, soit, mais pas dans le cadre du secondaire : les professeurs de lycée sont courtois et corrects.

Conseils de méthode pour l'oral

C'est vrai pour une agrégation peut-être ou un oral de sciences-po mais pas pour des épreuves de 1ère, à moins de tomber sur quelqu'un de très très mal luné !

227 (Modifié par Linkdu59 20/06/2016 à 21:30)

Conseils de méthode pour l'oral

KB a écrit :

Et j'ai oublié ceux qui restent hermétiques à ce que vous dites (mon examinatrice ne montrait aucune émotion, elle avait la tête appuyée sur sa main, écrivait et ne me regardait pas).

Cela ne me semble pas dérangeant, à partir du moment où l'examinateur t'écoute. Les examinateurs écrivent de nombreuses appréciations positives sur leurs notes, chose qu'on oublie souvent .


Sinon, au niveau de la méthodologie, je conseillerais à mes confrères de première de se montrer assurés, dynamiques et convaincus par leurs propos lors de l'oral. Ainsi vous serez plus à l'aise face à l'examinateur qui voit que vous maîtrisez le sujet (bien sûr, il faut fournir un travail en amont pour que vos propos soient riches en connaissance et intéressants pour l'examinateur  ).

Ainsi, à partir du moment où l'on maîtrise ses lectures analytiques, les documents complémentaires et l'objectif de la séquence, l'oral n'est plus qu'un travail de forme et je vous assure qu'il n'est alors pas si compliqué d'obtenir une excellente note  .

Cordialement,
Linkdu59.

228

Conseils de méthode pour l'oral

Personnellement ce que je fais c'est que je relis a fond les fiches et puis ensuite je me met dans les conditions de l'examen : j'ai juste la fiche avec le texte et j'essaye de retrouver automatiquement les éléments repérés. L'avantage c'est que ça peut servir pour toutes sortes d'axes.

J'ai déjà fait des oraux blancs je pense pas que ce soit si dur que ça.

229

Conseils de méthode pour l'oral

En effet, ce n'est pas insurmontable ! Il faut savoir de quoi on parle et revoir correctement tous les textes étudiés. Le seul véritable danger est de vouloir plaquer dans son développement la lecture analytique faite en classe.

230

Conseils de méthode pour l'oral

J'ai des textes sur lesquels on a 4-5 pages d'analyse et d'autre ou on en a à peine 2  Du coup je me vois mal tenir plus de 7-8 minutes sur certains textes à moins de broder et de parler lentement...