1

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Une voiture flambant neuf ou neuve?
Merci.

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Bonjour.

Si dans cette expression, "flambant" est toujours invariable, l'accord du second mot,  considéré tantôt comme un adjectif et tantôt comme un adverbe, est facultatif et toléré, comme le précisent les dictionnaires.

Donc : "des voitures flambant neuf"
ou "des voitures flambant neuves", comme on préfère.

Citation de Cendrars donnée par le Petit Robert :
" Des titres de propriété flambant neufs".

Le TLF note lui aussi l'indécision de l'usage, proposant
à la fois une citation de Du Bos : " Librairie flambant neuf"
et une autre de Butor : "Deux grandes valises semblables, flambant neuves..."

3

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

SI l'accord est facultatif et toléré, ça veut dire qu'il vaut mieux ne pas l'accorder, enfin, il me semble.

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Les dictionnaires, à vrai dire, n'emploient pas explicitement ces termes, mais disent simplement que l'on peut accorder ou non, ce qui revient au même et n'implique absolument pas, à mon avis, qu'un usage soit préférable à un autre. Mais tu fais comme tu sens... Et je pense que nul ne t'en tiendra grief !

5

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

A moins qu'il ne vaille mieux l'accorder pour ne pas se faire critiquer par certains "correcteurs".
Merci pour tous ces éclaircissements.

6 (Modifié par Jehan 18/09/2017 à 16:25)

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Je tombe sur cet échange qui date de quelques années. Je suis quelque peu étonnée du dernier commentaire de Yéochoua. J'aimerais savoir pourquoi il (ou elle) met "correcteurs" entre guillemets, d'une façon qui me semble un peu méprisante. Je précise que, évidemment, je suis correctrice.

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Je ne pense pas que notre ami Yéochoua ait fait ici référence aux correcteurs et correctrices de profession, justement. D'où les guillemets : certains ne sont pas de véritables correcteurs, mais de simples puristes exacerbés prompts à "corriger" sans cesse les prétendues erreurs des autres.

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Merci pour votre réponse, et désolée d'avoir fait une mauvaise interprétation.

9

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

"Flambant neuf" : cette expression est-elle toujours invariable ?

Jehan a écrit :

Bonjour.

Si dans cette expression, "flambant" est toujours invariable, […]

Pas toujours, Jehan  : dans flambant neuf (ou battant neuf, qui soulève le même problème), il arrive que flambant (ou battant) varie, même si c'est rare. Il ne s'agit donc plus alors d'un adjectif employé adverbialement :

Le Bon usage, § 963, c, 10° :

Dans les expressions familières (tout ) battant neuf (vieilli), (tout ) flambant neuf , le participe présent reste ordinairement invariable, tandis que neuf s’accorde ou non avec le nom auquel se rapportent ces expressions. H4
|...]
Il est rare que le participe varie, surtout en genre, et dans ce cas neuf varie aussi dans la plupart des ex. : Deux édifices gothiques battants neufs (Veuillot, Historiettes et fantaisies, p. 407). — Soldats battants neufs (Barrès, Col. Baudoche, Juven, 1909, p. 116. — Habits tout flambants neufs (Al. Dumas, Monte-Cristo, cit. Høybye, § 228). — Bâtiments […] tout flambants neufs (F. Lecoy, dans la Romania, 1942-1943, p. 22). — La Belle-France [= un bateau] est flambante neuve (Chérau, Champi-Tortu, I, 7).

Goosse et Grevisse ne condamnent donc pas l'accord.

Flambant neuf : cette expression est-elle invariable ?

Au temps pour moi, alors... Merci de ces précisions