Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Personnellement, j'hésitai entre le texte et la 1ere dissert (car le texte était compréhensible je trouve) mais j'ai préféré la dissertation.

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Après, c'est une question de feeling ! Si on est fortement inspiré par un sujet de dissert, je pense qu'il y a pas à hésiter...
Dès que je les ai vus j'ai tout de suite baissé les yeux sur le texte ! 
Les sujets de dissertations m'ont vraiment fait fuir... (-_-)

13

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Aaaaaaaaaaaaaaaaargh juste aujourd'hui j'aurais voulu être en S. On a passé le tiers de l'année sur Désirer l'impossible, j'ai eu 17 à cette dissertation précise et je connais la problématique par coeur!!! Donc imaginez comme j'étais dégoûuuuuuuuuuuuuuuuuuuuutée quand j'ai su que les S l'ont eu. Moi je me suis tapé Que gagne-t-on a échanger  :roll:

Bonne chance pour les Maths demain, d'ailleurs j'ai cru comprendre qu'on n'avait pus le droit à la calculette, ce qui fait chuter mes espérances de note d'une dizaine de points!!!

Et pour moi aussi le weekend sera socio-économico-historico-géographique

Bonne soirée!

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Nan, nan, impossible ! Quoiii ? La calculatrice interdite ? XO
Naoooon !!! :'-(
Qui t'as dit ça en fait ? Attends, ils peuvent pas faire ça, il y a trois jours, j'ai vu ma prof de maths elle nous l'aurait précisé je pense...

( nan mais les maths... c'est un de mes nombreux handicaps, alors si on m'enlève ma calculatrice, j'suis anéantie ! =P )

15

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Ma source n'est pas très fiable en fait 
Le copain d'une amie l'a entendu à la télé et lui a dit.

J'espère qu'il se troooooompe!

16

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

La calculatrice n'est pas interdite en maths, en ES elle est quasiment indispensable on ne peut rien faire sans!!

A Mayotte, nous avons eu des sujets différents: Les voici :


Sujet 1: Toute vérité est elle relative?

Sujet 2: être libre, est ce ne subir aucune influence?

Sujet 3:


Si les hommes étaient ainsi disposés par la Nature qu'ils n'eussent de désir que pour ce qu'enseigne la vraie Raison, certes la société n'aurait besoin d'aucune loi, il suffirait absolument d'éclairer les hommes par des enseignements moraux pour qu'ils fissent d'eux mêmes et d'une âme libérale ce qui est vraiment utile. Mais tout autre est la disposition de la nature humaine ; tous observent bien leur intérêt, mais ce n'est pas suivant l'enseignement de la droite Raison ; c'est le plus souvent entrainés par leur seul appétit de plaisir et les passions de l'âme (qui n'ont aucun égard à l'avenir et ne tiennent compte que d'elles mêmes) qu'ils désirent quelque objet et le jugent utile. De là vient que nulle société ne peut subsiter dans un pouvoir de commandement et une force, et conséquemment sans des lois qui modèrent et contraignent l'appétit du plaisir et les passions sans frein.

SPINOZA
                 traité théologico-politique.

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Coucou Indecise, tu as réussi cette dissertation (étant donné que j'ai pris la même) ?

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Bonsoir à tous,

Moi, j'ai pris le texte.
Dans un premier temps j'ai expliqué le texte comme c'est demandé.
Ensuite j'ai fait une petite partie sur l'intérêt du texte; apparement elle n'est plus obligatoire mais notre prof nous a dit que ça apportait un gros plus au devoir.

Voilà un partie.


John LOCKE, dans son Essai sur l'entendement humain explique que les grands principes comme "la justice et la vérité sont les liens de toutes sociétés".
Il explique également - à la fin du texte - qu'il ne faut pas soutenir les personnes qui ne respectent pas ces règles sous peine d'enrayer le bon fonctionnement de cette société.
Faut-il réellement suivre ce conseil dans des sociétés où la justice et les vérités enseignées noient dans le sang le bien-être du peuple ?
On rappellera, comme le dit Théodor W. Adorno qu' "Auschwitz commence lorsque quelqu'un regarde un abattoir et dit : ce ne sont que des animaux".
L'Histoire nous a prouvé que c'est très rapide pour basculer dans l'horreur d'une société tyrannique.
Faut-il vraiment, dans ce cas, respecter les lois pour être quelq'un de bien ?
Faut-il, comme les nazis à Nuremberg; expliquer que l'on a fait qu'obéir aux lois, pour être un honnête homme ?
Le principe moral de LOCKE serait de dire qu'il faut suivre les lois pour être dans le juste : dans une société démocratique cela prend tout son sens mais la démocratique est loin d'être de nature innée.

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

Moi je trouve ça bien.
En même temps, ça m'inquiète un peu parce que j'crois que j'ai saisi que la moitié du texte, en fait...
" Faut-il vraiment respecter, dans ce cas, les lois pour être quelq'un de bien ? "
Alors ça, j'ai complètement zappé ! :-/

Sujets du bac 2009 - Épreuve de philo, série ES

J'ai surement oublié des choses moi aussi; on ne peut pas avoir tous les éléments ! Ne t'en fais pas, tu as certainement un bon devoir quand même