Hypokhâgne à Paris et logement

Salut tout le monde. Comme beaucoup d'entre vous je pense, après l'euphorie (quand on est accepté, pour ma part à Henri IV (cf topic à ce sujet)) vient le soucis du logement et cette question : Et si je ne suis pas accepté(e) en foyer ? En effet, il y a très peu de place, je me demande alors si la colocation ne serait pas la meilleure solution, c'est économique et on s'assure la présence de quelqu'un qui fait les mêmes études et donc qui nous comprend, avec qui l'on peut parler, échanger, s'aider pourquoi pas, pleurer  (pas trop j'espère). Avis donc à ceux qui entrent à Henri IV, Louis Le Grand, Fénelon (ou d'autres lycées qui se situent dans le même secteur), si vous êtes interressés, ou si vous avez d'autres solutions ou bons plans à proposer.

2

Hypokhâgne à Paris et logement

Je suis parfaitement d'accord avec toi. Prendre un studio de 20 metres carrés revient à beaucoup plus cher qu'un appartement plus grand à plusieurs, et surtout, dans le cadre d'études prenantes et difficiles telles que les prépas, être en colocation avec des personnes dans le même cas que nous se révèle intéressant et rassurant.
De ce fait, je suis intéressée par l'éventualité d'une colocation avec des futurs hypokhâgneux du quartier de Fénelon en particulier (donc Henri IV et LLG en conséquence logique).

3

Hypokhâgne à Paris et logement

Bonjour,
Je me permet de créer un sujet car j'envisage de réaliser une hypokhâgne dans un lycée parisien l'an prochain. Mon choix se porte pour l'instant sur Henri IV, Fénélon, Condorcet et Janson de Sailly en priorité. Néanmoins, le vaste problème du logement à Paris se pose. J'ai bien conscience que ce n'est pas un forum de petites annonces, toutes mes excuses si ce message est inapproprié au regard des règles du forum (j'espère que ce n'est pas le cas, cela dit) mais j'ai vraiment besoin d'aide.

-Est-ce que certain(e)s d'entre vous connaissent des foyers à Paris "sérieux" et de "confiance" et surtout avec un prix mensuel raisonnable (entre 500 et 600 euros maximum) ? J'ai regardé pas mal d'annuaires de foyers mais j'ai été confronté à plusieurs problèmes: je serais mineure en septembre et certains foyers n'acceptent pas les mineures, ensuite, d'autres sont trop chers (je pense notamment à l'institut Serviam qui est à près de 1000 euros le mois) au vu des moyens de mes parents ou alors ils n'ont pas de site internet complet ou pas de site du tout ce qui fait qu'il est assez compliqué de savoir si c'est un foyer "fiable" et dans lequel on peut travailler ou non.

-Est-ce que certain(e)s ont des idées de logement ? Je vais bien entendu demander l'internat pour les lycées qui en ont (Henri IV et Janson de Sailly) mais mes chances d'être prise sont assez faibles: je suis boursière échelon 0 bis et j'habite à 90km de Paris donc pas excessivement loin et il me faut un plan de secours. Idem pour l'internat de la réussite Jean Zay, le problème majeur que pose l'internat c'est qu'il faut dire "oui définitf" sur parcoursup à ce voeu pour qu'ils étudient notre candidature donc si j'abandonne tout mes voeux et qu'ils me disent "non", je serais sans logement dans Paris ce qui n'est pas souhaitable...

-S'il y a des deuxième année dans un lycée parisien qui libèrent leur chambre/studio pour l'année scolaire 2019/2020, pouvez-vous me contacter par MP ?

Merci d'avance,
Manon.

Hypokhâgne à Paris et logement

Coucou,

Je suis un ancien élève de JZ et mon petit frère et mon copain y sont (ils sont à Janson et Molière). Je te conseille fortement de le demander hors Parcoursup, tu as toutes tes chances. Une amie habitait en banlieue et n'était pas boursière et l'a eu ; je n'étais pas boursier non plus. JZ est vraiment super, offre plein de possibilités, et c'est quasiment impossible de trouver moins cher  n'hésite pas à m'envoyer un mp si tu as des questions !

5

Hypokhâgne à Paris et logement

@Bleuha: merci pour ta réponse, je t'envoie un MP tout de suite !

6

Hypokhâgne à Paris et logement

Être mineur-e augmente considérablement les chances d'avoir une place à Jean-Zay. Ma fille était mineure et venait de province, elle a été acceptée.

7

Hypokhâgne à Paris et logement

Merci @esperluette pour votre réponse... J’ai entendu dire que pour les internats de certaines prépas, être mineure à la rentrée était un point bonus; cela dit je suis seulement de fin d’année (mi-décembre) et je n’ai pas une année d’avance (ou plus) contrairement à certains...

Je tenterais Jean Zay mais le problème c’est qu’il faut dire « oui définitif » à une formation pour prétendre à Jean Zay. C’est donc très risqué s’ils me disent non au final...

J’avais pensé au logement en banlieue parisienne mais je ne m’y connais pas du tout...