1

Méthode du commentaire composé - Peut-on consacrer un axe de lecture à la forme du texte ?

Pour un commentaire composé, peut-on faire un axe de lecture basé:
- sur la forme du texte? (on montre que c'est un texte théâtrale par exemple, avec des didascalie...)

Pour l'introduction d'un commentaire littéraire, il y a la problématique et l'annonce du plan. Mais n'est-ce pas la même chose? Le problème qu'on se pose nous sert de plan et si on annonce notre plan de façon implicite (sans les Tout d'abord, ensuite...), on se répète non?
ex:

Ce texte présente l’intérêt d’une argumentation au travers d’un récit. Il vise à dénoncer les horreurs et surtout l’absurdité de la guerre. Il est un exemple de la fameuse ironie voltairienne.

source

Ca annonce à la fois le plan et la problématique.
De plus, je me demande s'il est préférable de faire un plan explicite ou implicite, vu qu'on peut confondre annonce de la problématique et annonce du plan.

2

Méthode du commentaire composé - Peut-on consacrer un axe de lecture à la forme du texte ?

Non, tu ne peux pas faire d'axe uniquement sur la forme, il faut toujours lier fond et forme;).
La problématique et l'annonce du plan sont indispensables, le plan servant à détailler un peu plus précisément ta problématique. Qu'entends-tu exactement par plan implicite et plan explicite ?

Méthode du commentaire composé - Peut-on consacrer un axe de lecture à la forme du texte ?

La problématique est la question à laquelle le commentaire se donne pour objectif de répondre, à travers une argumentation en plusieurs étapes : le plan donne les étapes.

Il faut annoncer le plus clairement possible et le plus explicitement possible l'ordre des parties : Tout d'abord… ensuite… enfin. Il est trop dangereux de sacrifier la clarté à l'élégance. L'essentiel est d'être compris.

Enfin, on n'est pas censé consacrer un axe à la forme du texte : pas de partie du genre "Un poème rempli d'images" ou "un style oral et populaire". Par contre, on peut parler dans une partie du genre du texte ou du type du texte : mais ça n'a d'intérêt que si le texte semble cumuler deux genres, ou dévie par rapport à la tradition.
Par exemple, faire un premier axe sur "le caractère théâtral de cette scène de théâtre" ne présente guère d'intérêt… J'ai vu pas mal d'explications de la lettre de Gargantua à son fils commencer par "Ce texte est une lettre", et ce n'était vraiment pas passionnant.
À l'inverse, on peut très bien faire un axe sur "l'art du récit dans une fable de La Fontaine", ou un axe sur "un incipit/une scène d'exposition peu conforme à la tradition".

4

Méthode du commentaire composé - Peut-on consacrer un axe de lecture à la forme du texte ?

Trialph a écrit :

si le texte semble cumuler deux genres, ou dévie par rapport à la tradition.
Par exemple, faire un premier axe sur "le caractère théâtral de cette scène de théâtre" ne présente guère d'intérêt… J'ai vu pas mal d'explications de la lettre de Gargantua à son fils commencer par "Ce texte est une lettre", et ce n'était vraiment pas passionnant.
À l'inverse, on peut très bien faire un axe sur "l'art du récit dans une fable de La Fontaine", ou un axe sur "un incipit/une scène d'exposition peu conforme à la tradition".

mais justement si le texte dévie par rapport a  la tradition , peut-on faire :
(exemple pour Les faux-monnayeurs )
I) un incipit a première vue conforme
II) Mais un incipit caractéristique du nouveau roman (→ pas si conforme que ça )

5

Méthode du commentaire composé - Peut-on consacrer un axe de lecture à la forme du texte ?

Merci pour vos réponses