Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Bonjour,

J'ai téléchargé les annales mais je ne trouve pas la réponse pour le texte suivant :

Quand le front cherra (François-René de Chateaubriand)

Amélie décida de profiter de cette belle fin d'après-midi pour flâner un peu dans les jardins du château. Elle était privée de ce plaisir depuis plusieurs jours car il bruinait régulièrement en cette fin de saison. Alors qu'elle passait sous le grand orme, elle aperçut s'approcher le lieutenant Beaulouis, qui comme chaque mardi venait lui tenir compagnie. Tout frais émoulu de l'école militaire, et son uniforme lui sied déjà comme s'il l'eut toujours porté, pensa-t-elle. Les feuilles bruissaient mélodieusement au-dessus de sa tête, tandis qu'une colonne d'eau sourdait de la fontaine à côté. Le lieutenant salua Amélie et lui enleva délicatement une feuille qui avait chu dans ses cheveux. A chacune de leur promenade, il soulait lui dire comme il était féru d'elle. Et cette fois encore, la peur la transit. Ce beau jeune homme issu d'une grande famille lui aussi l'attirait bien, mais son métier lui remémorait trop la mélancolie de sa mère, épouse et veuve d'officier. Tôt ou tard, au jour poignant, il partira lui aussi en guerre et ne reviendra plus. Peu me chaut qu'il ait choisi le métier des armes, si seulement il pouvait rester loin du front. Mais bien que non dépourvu de bon sens, le beau lieutenant ne l'entendit point ainsi. J'ai ouï dire que la hiérarchie vous avait mandé lui demanda-t-elle. Oui en effet, répondit-il d'un air las ; il appert que le front ne réclame plus de renfort, ce qui prolonge mon affectation à Paris et pourrait même la rendre définitive. Cette nouvelle laissa Amélie bouche bée. Il lui apprenait subitement qu'il ferait probablement carrière dans un état-major proche d'elle alors même qu'elle se demandait comment éconduire celui pour qui son cœur battait. Tandis que le soleil se couchait lentement, leur promenade les mena jusqu'aux alentours des sépultures familiales parmi lesquelles gisait son défunt père, l’officier. Les deux amis contournèrent le petit cimetière que la famille avait jadis enclos, et s'en retournèrent vers l'entrée du château. L'espoir venait tout d'un coup de naître sur le visage d'Amélie, ce que son beau lieutenant n'avait point manqué. D'un air radieux il la raccompagna à demeure, alors qu'au loin en direction du bois un grand cerf rayait à tout le voisinage.

La question posée consiste à lister tous les verbes conjugués dans le texte, puis de donner leur temps et leur infinitif. Si quelqu'un avait la correction ca m'aiderait franchement.

Merci.

2

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Au travail !

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Les quelques difficultés :
cherra : choir; sied : seoir; eut porté : passé antérieur ; avait chu : choir; soulait : souler; était transit : transir; chaut : chaloir; ait choisi : subjonctif passé; ai ouï : ouïr  ; avait mandé : mander; appert : apparoir ; ferait : conditionnel présent ; gisait : gésir; contournèrent; avait enclos : enclore

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Merci ;-)Sympa ton blog, merci pour le tuyau.

Lucretius a écrit :

Au travail !

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Autres difficultés :

-émoulu : participe passé du vieux verbe émoudre, "aiguiser"; "frais émoulu" a pris un sens figuré.
-sourdait : verbe sourdre, "jaillir".
- féru : participe passé du vieux verbe férir, frapper; a pris un sens figuré.
- bruissait : verbe bruire.
- poignant :  participe présent du verbe poindre.
-"un grand cerf rayait" . Il s'agit du verbe raire (= bramer) et non du verbe "rayer", bien entendu. Mais ce verbe se conjugue très rarement.

Et Anne a fait une petite erreur. "Il soulait lui dire", ce n'est pas le verbe "souler", mais le vieux verbe souloir, qui signifiait "avoir l'habitude de".

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Merci Jehan pour la contribution.

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Youps ! Désolée. Et j'ai même laissé la faute sur "était transi"
bruissait et sourdait me paraissaient simples, rayait j'aurais dû.
Mais Jehan a relevé aussi des participes. Doit-on vraiment les considérer comme "verbes conjugués" ?

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

Je me suis posé aussi la question.
Mais ce texte n'étant manifestement pas composé au hasard, je ne pense pas que la présence de tels participes atypiques soit tout à fait innocente.
Il y a aussi "dépourvu", de dépourvoir.

Je me demande si la consigne exacte parlait bien de "verbes conjugués"
comme indiqué par Marcv. Ne serait-ce pas plutôt "formes verbales" ?

Lister tous les verbes conjugués dans ce texte, et donner leur temps et leur infinitif

En fait, la question demandait de lister tous les verbes, à l'exception des verbes à l'infinitif !