1

Licence de lettres modernes sans latin

Bonjour je suis tout nouveau , j'ai parcouru un peu le forum et utilisé la barre de recherche mais je n'ai trouvé que des réponses différentes.
Je vais passer en 1e L et je ne fais ni latin ni grec et je vourdrais aller en Fac de lettres modernes.
Sans latin : Est-ce obligatoire? Si ça ne l'est pas est-ce-que ça sera un handicap?
Merci beacoup.

2

Licence de lettres modernes sans latin

Bonsoir,

Ne pas étudier une langue ancienne (grec ancien ou latin, au choix, selon votre attirance pour l'un ou l'autre) en Licence de Lettres modernes  vous interdit de passer par la suite les concours de recrutement de l'enseignement (CAPES / Agrégation) sous leur forme actuelle.

Licence de lettres modernes sans latin

Mais il est possible de commencer une langue ancienne en Lettres modernes.

Licence de lettres modernes sans latin

Bonsoir Maupassant,

Je voudrais apporter une petite correction :

CBréchet a écrit :

Ne pas étudier une langue ancienne (grec ancien ou latin, au choix, selon votre attirance pour l'un ou l'autre) en Licence de Lettres modernes  vous interdit de passer par la suite les concours de recrutement de l'enseignement (CAPES / Agrégation) sous leur forme actuelle.

C'est faux pour le CAPES de lettres modernes, où le candidat choisit entre une épreuve de langue ancienne ou de langue vivante.

Et ne pas avoir suivi des enseignements de langue ancienne en licence n'interdit pas de passer l'agrégation de lettres modernes... pour peu qu'on s'y remette sérieusement après la licence ou qu'on ait de très sûres bases avant...

Cordialement.

5

Licence de lettres modernes sans latin

Bonjour,

Je confirme ce que dit Arthur.

Le concours du CAPES de Lettres Modernes peut tout-à-fait être validé par une langue vivante! Pas besoin de latin! (j'en suis une preuve vivante)

Par contre, pour l'agrégation, le latin est indispensable. Mais beaucoup s'y mettent un an avant de la passer et cela suffit à "sauver les meubles". (j'en serai une preuve vivante)

Bien sûr, je vais te conseiller de faire du latin, car  la fac, tu en auras certainement et ce sera nettement plus confortable si tu en as fait avant. Mais si tu n'en fais pas, ce n'est pas grave du tout!

Aller, passe ton bac d'abord comme on dit! 

6

Licence de lettres modernes sans latin

CBréchet a écrit :

Bonsoir,

Ne pas étudier une langue ancienne (grec ancien ou latin, au choix, selon votre attirance pour l'un ou l'autre) en Licence de Lettres modernes  vous interdit de passer par la suite les concours de recrutement de l'enseignement (CAPES / Agrégation) sous leur forme actuelle.

Non, c'est faux, je suis en master de Lettres Modernes et la langue latine n'a jamais été obligatoire dans ma fac (seulement la littérature). Comme le disait Arthur, pour le CAPES, on peut prendre une langue vivante, et pour l'agrégation, il faut bien sûr se remettre au latin, mais en aucun cas le concours est fermé à ceux qui n'ont jamais fait de latin ou ceux qui n'en ont pas fait depuis le lycée.

7

Licence de lettres modernes sans latin

Bonjour,

Pour le CAPES, vous avez effectivement le choix entre langue vivante et langue ancienne. Mais pour avoir véritablement le choix, encore faut-il avoir fait les deux. Beaucoup de candidats prennent la langue vivante par défaut, ce qui est dommage.

Je crois sincèrement que le meilleur conseil à vous donner est d'étudier une langue ancienne à l'Université, et même de commencer au lycée, si vous êtes motivé.

Après, bien entendu, il n'est jamais trop tard pour commencer. Mais plus les concours approchent, et plus on a de choses à faire.

CB

8

Licence de lettres modernes sans latin

Même si la discussion tourne autour du problème du latin, n'oublions pas que l'on peut choisir désormais (suite à une réforme de 2008) entre le grec ancien  et le latin à l'agrégation de lettres modernes, comme cela était d'ailleurs déjà le cas pour le CAPES.
Cela dit, d'après ce que j'en sais, les facs pour ce cursus proposent généralement des cours de latin (pour continuants, débutants et grands débutants), et non pas des cours de grec. Dans tous les cas, il n'y pas d'inquiétude à avoir, l'on peut très bien commencer le latin en L1 de lettres modernes et aussi bien réussir que quelqu'un qui en a fait au lycée...

Licence de lettres modernes sans latin

CBréchet a écrit :

Bonjour,

Pour le CAPES, vous avez effectivement le choix entre langue vivante et langue ancienne. Mais pour avoir véritablement le choix, encore faut-il avoir fait les deux. Beaucoup de candidats prennent la langue vivante par défaut, ce qui est dommage.



CB

Je ne suis pas convaincu que le problème se pose en ces termes : le latin fait partie des langues ("mortes", "vivantes", peu importe) parmi lesquelles on peut choisir au Capes, le choix est quand même important. Tout compte fait, il peut aussi se faire entre LV1 et LV2 et peut-être même LV3, si on a la chance d'en avoir suivi une au lycée.

Deux mots pour finir, Maupassant rassure toi, si tu ne veux surtout pas faire de latin, rien ne t'y oblige (mais pour l'agreg, faudra quand même t'y mettre!) et puis par contre, si tu as envie de t'y mettre, n'hésite pas à commencer maintenant : "c'est une terrible langue que le latin avec sa concision" nous dit peut-être Mr Peyrehorade, mais l'enseignement du latin t'ouvre à la littérature latine, Lucrèce, Ovide, Horace, Sénèque, Tite-Live (etc etc etc etc ) et ça vaut plus que le coup!

Licence de lettres modernes sans latin

Je suis étudiante en lettres modernes et jamais je n'ai fait de latin et je m'en sors très bien ! lol Néanmoins, Je pense que le latin est certainement une source d'enrichissement et qu' il est certainement utile dans la compréhension des mots etc
D'après ce que j'ai entendu, à la Sorbonne, le latin est obligatoire dans la licence que je fais ( à vérifier ). Dans ma fac ( je suis à l'université de Cergy-Pontoise ), ce n'est pas du tout le cas. Nous avons l'opportunité de le commencer, voir pour certains, de l'approfondir mais en aucun cas il n'est obligatoire. Pour le moment, l'absence de connaissances en latin ne m'a posé aucun problème durant mes études de lettres et beaucoup de gens de ma promotion n'en font pas ou en n'ont jamais fait.