La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

Tout d'abord bonjour =P.
Alors voila j'ai un petit soucis je suis en seconde et j'ai comme sujet de dissertation ceci:
Molière dans la critique de l'école des femmes affirme la supériorité de la comédie sur la tragédie en soutenant qu'il n'y a rien de plus difficile que de faire rire un public. Partagez vous cet avis ?
vous argumenterez en faisant réfernce a toutes les formes de comique que vous connaissez (théatre, cinéma, télévision, spectacle d'humoriste ... )
Vous donerez des exemples précis.

Donc je suis un peu embetée pour mon plan car c'est la premiere dissertation que j'ai a faire ... Je ne sais pas trop si il faut que j'argumente seulement sur le fait que je pense ou pas qu'il est plus dur de faire rire que de faire pleurer ou si il faut que j'élargisse les différents thèmes.

J'ai rechercher quelques idées sur internet et j'en suis arrivée a cela:

INTRO


1) la these pour la comedie
les difficultées de faire une comedie (qui la rendent superieure a la tragedie)

Le rire est « social », autant que « culturel ». Beaucoup d’effets comiques sont intraduisibles d’une langue à l’autres, parce que « relatifs par conséquent aux mœurs et aux idées d’une société particulière ».
=> Limites du rire

=>Le rire dépend du caractere du chaque personne.

=> Il est plus dur de faire rire lorsque le spectateur est dans un phase difficile (durant les guerres, famines ou meme de nos jour, perte d'emploi .. )

2) la these pour la tragedie
les difficultées de faire une tragedie




3) la synthese
ou je met en parrallèle les difficultées communes et les ressemblances.

nous pouvons basculer de la pointe du tragique, au comique le plus déridé. Il est remarquable que d’ailleurs les plus grands artistes comiques se reconnaissent justement en cela : une aptitude à passer du tragique, du drame à cet éclat de la drôlerie irrésistible. Buster Keaton ne souriait jamais. Charlie Chaplin reste très neutre dans son visage et il est très souvent pris dans des situations affreuses, dans la misère la plus totale par exemple dans La ruée vers l’or. Comme si il fallait presque pleurer pour rire.
=> le rire est un reflex tres instable et rire et pleur sont parfois a melanger ?

La conclusion

il n'y a pas de supériorité de la comédie ou de la tragédie, ce sont seulement des genres différents et méme opposées
les arts se conjuguent et s'imbriquent pour former un ensemble artistique.



Le probleme c'est que j'ai beaucoup de mal a formuler des arguments et je ne sait pas ou je peut citer les différentes formes de comique. De plus je ne sait pas si je dois citer aussi les bons cotés comme par exemple :La comédie est mieux car elle fait rire et est un excellent divertissement; ou la tragédie est mieux car l'on ressort différent, on a eu une jolie leçon de morale. SI vous pouviez me donner un petit coup de pouce  ... Merci d'avance .

La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

Votre plan me semble bon : I. La comédie est difficile ; II. La tragédie présente aussi une difficulté spécifique ; III. Mais les plus grandes difficultés sont communes à tous les genres théâtraux.
Pour trouver des arguments, vous pouvez partir des exemples ; pour trouver des exemples, pensez tout simplement à ce qui vous fait rire : quels humoristes? quels films? N'oubliez pas de puiser aussi dans les genres littéraires : comédies de Molière, tragédies de Racine, Corneille…
À partir de ces exemples, demandez-vous ce qui vous fait rire, et si c'est difficile. Vous pouvez aussi réfléchir à partir des comiques qui ne vous font pas rire : qu'est-ce qu'ils n'ont pas réussi?

Le premier exemple qui me vient à l'esprit est la série Kaamelott, que je trouve très drôle. Alexandre Astier a récemment publié le scénario de tous les épisodes : eh bien, à l'écrit, c'est complètement plat, idiot, pas drôle du tout… Ce qui montre l'importance des comédiens : leur ton, leurs mimiques (ah, le regard idiot de Perceval!).

La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

donc par exemple je peut dire que l'une des difficultés de la comédie est d'adapter correctement le comique de geste, de ton avec le comique de langage et de mot ? et ensuite je continu sur l'exemple de kamelot en précisant que par exemple dan s la serie kamelot, le ton et les mimiques de tel ateur déclenche le rire qui ne serait peu etre pas déclenché si c'etait un autre acteur qui jouait le role ?

Mais cela peut etre aussi un argument pour la tragedie car on peut dire que la comedie est favorisée car elle dispose d'un comique de geste et de ton qu'il ny a pas dans la tragedie ..?

encore une autre question , le fait de dire par exemple qu'il est " facile de déclencher le rire par une chute ou une moquerie par contre il est plus dur d’atteindre la sensibilité du spectateur et de l’amener a une reflection pousée comme le  fait la tragedie," peut etre un argument pour la tragedie?

4

La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

Juste une remarque qui pourra peut-être aider à la réflexion. Si c'est difficile de faire rire un public, pourquoi alors les gens rient-ils quand ils assistent à un spectacle qui n'a rien de drôle?
Parce qu'ils ont été conditionnés par le titre du spectacle, censé être comique?
Ou parce que le comique a fait quelques grimaces ou émis quelques onomatopées?

La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

pourquoi alors les gens rient-ils quand ils assistent à un spectacle qui n'a rien de drôle?

"les gens"...ne généralisons pas.
Disons qu'il y a des gens moins exigeants que d'autres en matière de comique.
Comment détermine-t-on objectivement qu'un spectacle "n'a rien de drôle" ?

La comédie est supérieure à la tragédie car il est difficile de faire rire un public

le comique depend du caractere de chaque spectateur .
Il y a des gens qui sont plus ou moins "bon public".
On rigole plus facilement quand on est dans une ambiance propoce aux rires.