41

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Sganarelle
Je n’ai pas grande peine à le comprendre, moi ; et si tu connaissais le pèlerin, tu trouverais la chose assez facile pour lui. Je ne dis pas qu’il ait changé de sentiments pour Done Elvire, je n’en ai point de certitude encore : tu sais que, par son ordre, je partis avant lui, et depuis son arrivée il ne m’a point entretenu ; mais, par précaution, je t’apprends, inter nos, que tu vois en Dom Juan, mon maître, le plus grand scélérat que la terre ait jamais porté, un enragé, un chien, un diable, un Turc, un hérétique, qui ne croit ni Ciel, ni Enfer, ni loup-garou, qui passe cette vie en véritable bête brute, en pourceau d’Epicure, en vrai Sardanapale, qui ferme l’oreille à toutes les remontrances chrétiennes qu’on lui peut faire, et traite de billevesées tout ce que nous croyons. Tu me dis qu’il a épousé ta maîtresse : crois qu’il aurait plus fait pour sa passion, et qu’avec elle il aurait encore épousé toi, son chien et son chat. Un mariage ne lui coûte rien à contracter ; il ne se sert point d’autres pièges pour attraper les belles, et c’est un épouseur à toutes mains. Dame, demoiselle, bourgeoise, paysanne, il ne trouve rien de trop chaud ni de trop froid pour lui ; et si je te disais le nom de toutes celles qu’il a épousées en divers lieux, ce serait un chapitre à durer jusques au soir. Tu demeures surpris et changes de couleur à ce discours ; ce n’est là qu’une ébauche du personnage, et pour en achever le portrait, il faudrait bien d’autres coups de pinceau. Suffit qu’il faut que le courroux du Ciel l’accable quelque jour ; qu’il me vaudrait bien mieux d’être au diable que d’être à lui, et qu’il me fait voir tant d’horreurs, que je souhaiterais qu’il fût déjà je ne sais où. Mais un grand seigneur méchant homme est une terrible chose ; il faut que je lui sois fidèle, en dépit que j’en aie : la crainte en moi fait l’office du zèle, bride mes sentiments, et me réduit d’applaudir bien souvent à ce que mon âme déteste. Le voilà qui vient se promener dans ce palais : séparons-nous. Écoute au moins : je t’ai fait cette confidence avec franchise, et cela m’est sorti un peu bien vite de la bouche ; mais s’il fallait qu’il en vînt quelque chose à ses oreilles, je dirais hautement que tu aurais menti.

Voilà j'ai besoin d'aide la question est :  Doit on considérer cet extrait comme une scène d'exposition ?

Personnellement je pense que oui car il décrit Dom Juan en faisant un portrait moral mais il n'a pas vraiment de mot exacte pour le faire. Je ne sais pas comment organiser mon plan en deux parties et deux sous-parties dans chaque.

Merci d'avance pour votre aide

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Pourquoi ne pas commencer par lire les 5 pages qui précèdent ?

43

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Chère Maggy,

Maggy45340 a écrit :

la question est :  Doit on considérer cet extrait comme une scène d'exposition ?

Vous avez la réponse dans le texte : "ce n’est là qu’une ébauche du personnage, et pour en achever le portrait, il faudrait bien d’autres coups de pinceau"... la suite de la pièce achèvera le portrait.

yohann a écrit :

De plus,bien que j'ai à étudier seulement la tirade de sganarelle,je me demandais en quoi consistait cette éloge sur le tabac au tout début. Est-ce ironique ?

Le prologue sur le tabac donne la clé de la pièce, pour les initiés, car elle viole si radicalement le sentiment commun qu'elle ne peut être exposée en pleine clarté.

44

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Mon prof m'a aidé mais il m'a dit qu'il y avait des chose a modifié dans le plan ; il m'a donné :

I - présentation de DJ par Sganarelle
a) libertin
b) personnage immoral de l'époque

II- Portrait de Sganarelle par lui-même
a) Personnage comique
b) défenseur de la foi et de la moral chrétienne

La question est : Doit on considérer cet extrait comme un scène d'exposition ?

Je trouve que le plan ne répond pas vraiment à la problématique 
Besoin d'aide svp pour reformuler le plan

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Oui et non car ce plan permet de prouver que l'on apprend à mieux connaître les deux personnages principaux, mais nous n'avons qu'un point de vue subjectif.

46

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

maggy45340 a écrit :

II- Portrait de Sganarelle par lui-même
a) Personnage comique

L'accent n'est pas mis sur le comique. Ce qu'on apprend de Sganarelle, c'est qu'il est forcé de mentir - l'hypocrisie du maître déteint sur le valet, et qu'il vit dans la peur.

De plus le plan est très simple à faire, il suffit de relire la pièce en relevant les passages annoncés par le texte à commenter. Par exemple : "Suffit qu'il faut que le courroux du Ciel l'accable quelque jour" annonce le dénouement. Après ce travail, vous pouvez regrouper vos résultats : éléments présentant les personnages, le thème, l'action... à vous de voir en fonction de vos trouvailles.

47

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Bonjour, j'aimerais avoir une fiche détailler sur Dom Juan de Moliere
Pas des long paragraphe, juste:
Registre:
Champ lexical:
personnages:
but:
résumer: (en deux trois ligne)
...
tout ce qu'il faut savoir pour tenir a un oral de français S'il vous plais

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Molière, Dom Juan, acte I, scène 1

Tu dois faire ta fiche à partir de tes cours, personne ici ne détient de fiche toute faite il me semble, et ça ne sert à rien si tu ne la fais pas toi-même... A moins que tu n'en trouves sur internet, mais pas sur ce site.