41

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Bonjour

Je souhaite prouver l'originalité du poème de Ronsard
(l'auteur qui courtise une jeune femme qui n'en a que faire,..et qui ne l'a met pas en valeur,  si j'ai bien compris..,)

J'aimerais des exemples qui montrent le contraire: éloge de la femme, demande amoureuse, lyrisme,...
Je sais qu'il y en a des tonnes, mais je n'ai aucune référence qui me vient en tête. Je cherche vraiment des  contrexemples  "flagrants".

merci


(J'avais inscris mon post dans une mauvaise section. Donc si vous pouviez effacer l'autre..)

42 (Modifié par Delia 27/12/2015 à 14:38)

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Attention, contre sens !  Jusqu'à l'époque romantique, les poètes ne cherchent nullement à être originaux. Ils veulent montrer leur excellence en traitant les mêmes thèmes que les autres.
Ces thèmes poétiques ne sont pas légion : depuis les élégiaques latins, il s'agit de la souffrance de n'être pas aimé.

Ronsard réécrit les poètes de l'Antiquité, notamment Catulle et Tibulle.

43

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Il n'y a pas d'originalitè dans ce cas!?

Peut être une dégradation de l'image de la femme convoitée ?

Mais ce n'est pas assez pour faire au moins 2 parties.

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Aucune originalité chez aucun poète... avant l'ère romantique.
Pour montrer que l'on est aussi bon et même meilleur que les autres, il faut absolument traiter les mêmes thèmes.
Ici : profites-en pendant que tu es jeune.
La touche personnelle, c'est unir au thème de l'amour celui de l'auto célébration.

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

L'originalité n'est pas dans le thème, comme l'a dit Delia, mais dans sa mise en œuvre : le poète ne cherche pas à dire les choses comme les autres, mais mieux qu'eux. Tout son art consiste à donner l'impression qu'il traite son thème pour la première fois (et ça marche, n'est-ce pas ?). Mais quand il a du génie, le miracle poétique s'opère, et il écrit vraiment pour la première fois. C'est en ce sens - mais en ce sens seulement - qu'on est alors fondé à parler de sa sincérité.

46

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Bonjour

Donc d'après ce que je comprends, l'originalité ne se trouve pas dans le fond (le theme) mais plutôt dans la forme (sa façon de le dire). dans ce cas, il y aurait il des exemples (elegiaque greque et romaine) de poème ayant le meme thème ?

Quand au thème, le theme general du recueil (les 2 recueils) est celui de ne pas etre aimé (c'est ça?)
Et le theme de ce poème est de profiter de l'instant present?

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

L'originalité est dans la démarche quasiment "argumentative" du poète qui cherche à prouver qu'il faut profiter du temps présent (en sa compagnie). Pour cela, il est obligé de prendre l'image de la femme vieillie et de lui prêter des sentiments nostalgiques ; c'est pour quoi le poème est au futur (sauf à la fin, qui se présente comme une conséquence nécessaire si l'on veut éviter ce futur catastrophique). C'est apparemment très fort, mais assez peu convaincant.

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

C'est de la drague pure et simple.

49

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

Bonjour

j'ai une nouvelle problematique dont je ne trouve pas le plan.

"Quel est le rôle de la représentation d'Helene"?


Je ne cherche pas de réponses, mais plutôt les bonnes questions à se poser pour aboutir à un plan.

aussi, j'aimerais savoir si cette representation d'Helene possede plusieurs roles? Si vous pouvez me faire part des grands traits..

merci

et surtout...

BONNE ANNEE À TOUS!!!

Ronsard, Quand vous serez bien vieille...

j'ai une nouvelle problematique dont je ne trouve pas le plan.

"Quel est le rôle de la représentation d'Helene"?

Iterum, derechef et da capo : ce-n'est-pas-une-problématique !