1

En littérature, peut-on créer sans faire référence aux œuvres du passé ?

Bonjour,
Je suis en première L et j'ai une dissertation à rendre pour lundi,
voila le sujet:
<<Tout le monde imite,tout le monde ne le dit pas>>, écrit le poète Louis Aragon. Pensez-vous que l'on puisse créer, en littérature, sans faire référence aux oeuvres du passé? Vous développerez votre point de vue en vous appuyant sur vos lectures personnelles et les textes que vous avez étudiés en classe.

Ma problématique: Dans quelle mesure la fonction créatrice de l'écrivain existe-t-elle sous plusieurs forme?

Mon plan:
I_ Inventer
1. Les précurseurs d'un genre nouveau
2. auteurs qui transgressent les règles d'écriture

II_ Références
1. Arguments d'autorité
?

III_Réécriture
1. La poursuite des conventions antérieures
2. Des horizons nouveaux et d'anciennes traditions
3. Réécriture= réflexion de l'auteur

J'ai rédigé l'introduction ainsi que le I, mais je bloque pour trouver des arguments et des oeuvres, citations pour le II.

Pourriez-vous me dire si le plan est acceptable et aussi m'aider à trouver des sous partie du II_Références ?

Merci d'avance

En littérature, peut-on créer sans faire référence aux œuvres du passé ?

Pourriez-vous expliciter votre deuxième thèse ?  Qu'entendez-vous par "références" ? Sans doute parlez-vous de l'intertextualité, mais mieux vaut en être sûr...

3

En littérature, peut-on créer sans faire référence aux œuvres du passé ?

Par la deuxième thèse, et surtout le premier argument, je pensais aux références historiques, littéraires, théologiques qui donnent une valeur sure au texte, dans un objectif d'argumentation.
Je ne sais pas si il existe d'autre sortes de référence, en tout cas je n'en ai pas l'impression, c'est pourquoi ma deuxième thèse me semble insuffisante.
J'espère que ça répond à votre question.