1

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Bonjour, je dois rédiger un commentaire sur La rose de l’infante, une des nombreuses fables de la légende des siècles de Victor Hugo.
Voici le poème en entier : https://fr.wikisource.org/wiki/La_Rose_de_l’Infante
et l’extrait demandé :

Cependant, sur le bord du bassin, en silence,
L’infante tient toujours sa rose gravement,
Et, doux ange aux yeux bleus, la baise par moment.
Soudain un souffle d’air, une de ces haleines
Que le soir frémissant jette à travers les plaines,
Tumultueux zéphyr effleurant l’horizon,
Trouble l’eau, fait frémir les joncs, met un frisson
Dans les lointains massifs de myrte et d’asphodèle,
Vient jusqu’au bel enfant tranquille, et, d’un coup d’aile,
Rapide, et secouant même l’arbre voisin,
Effeuille brusquement la fleur dans le bassin ;
Et l’infante n’a plus dans la main qu’une épine.
Elle se penche, et voit sur l’eau cette ruine ;
Elle ne comprend pas ; qu’est-ce donc ? Elle a peur ;
Et la voilà qui cherche au ciel avec stupeur
Cette brise qui n’a pas craint de lui déplaire.
Que faire ? Le bassin semble plein de colère ;
Lui, si clair tout à l’heure, il est noir maintenant ;
Il a des vagues ; c’est une mer bouillonnant ;
Toute la pauvre rose est éparse sur l’onde ;
Ses cent feuilles, que noie et roule l’eau profonde,
Tournoyant, naufrageant, s’en vont de tous côtés
Sur mille petits flots par la brise irrités ;
On croit voir dans un gouffre une flotte qui sombre.
« - Madame, dit la duègne avec sa face d’ombre
A la petite fille étonnée et rêvant,
Tout sur terre appartient aux princes, hors le vent. »

Ce commentaire, je dois en trouver la problématique, problématique qui ne doit pas s’appuyer sur le contexte historique de l’oeuvre.
Le problème justement c’est que je ne comprend pas bien ce contexte qui permet de bien comprendre le texte, c’est l’Espagne qui envahit l’Angleterre afin de punir la reine Élisabeth Ire d’Angleterre de l’exécution de Marie Stuart (cité depuis wikipedia), un rapport avec Marie qui est si je ne me trompe pas le nom de l’infante (au début du texte, hors extrait)
Etant donné que mon commentaire doit être limité à l’extrait demandé, je ne peux pas vraiment faire non plus de comparaison entre l’innocente infante qui apparaît au début du texte avec sa rose et qui s’imagine plus tard diriger cette terre, une pensée illusoire par rapport à la suite du texte où le ténébreux roi Philippe II est montré de son visage immuable le plus obscur possible, dirigeant une armée tout en entière seul.
Je n’ai pas compris non plus si cette rose est une rose ou a une autre image au sein du texte.
Pour l’extrait demandé j’ai tout de même repéré quelques éléments :
Image du vent :
mise en garde de sa destinée ?
personnification du vent : il donne un coup d’aile, une haleine, beaucoup de verbes d’actions : fait frémir, il vient jusqu’au bel enfant, effleurant l’horizon
il est décrit rapide, tumultueux, frémissant
Il incarne le roi ? edit : Dieu / le Destin
Naïveté de l’infante
Elle ne comprend pas, ne sait pas ce que c’est, a peur
Nature agressive
le bassin noir, mer bouillonnant
Rose détruite, les pétales se détachent (= bateaux ?)
pétales qui coulent, tournoient
La phrase de la fin :
« Tout sur terre appartient aux princes, hors le vent. », je ne comprends pas en quoi elle est capitale
Je vous remercie par avance de votre possible aide, et pistes, et je vous souhaite une bonne journée

2

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Bonsoir,

Cet apologue d'Hugo est à comprendre selon deux axes :
- l'un qui est inscrit dans le contexte historique : l'annonce de la déroute de la grande Armada dispersée par la tempête,
- l'autre qui est intemporel : une réflexion sur les limites du pouvoir des puissants de ce monde.

L'infante, dans son univers protégé, croit que tout doit obéir à ses volontés, mais Dieu (ou le destin), sous la forme des éléments naturels, est plus grand que le pouvoir royal absolu.

Hugo est à cette époque un républicain convaincu. Dans La Légende des siècles, il entend montrer comment la liberté humanise l'homme.
C'est l'histoire de l'Humanité conçue non par un savant attaché à la vérité des faits mais par un poète attaché à la vérité symbolique des mythes. Un fil relie entre eux tous ces poèmes, le fil mystérieux du labyrinthe humain, le progrès. L'ascension ne va pas sans difficulté car le mal mène une lutte perpétuelle contre le bien. L'humanité relève toujours la tête grâce aux héros qui la servent. C’est « l’homme montant des ténèbres à l’idéal, la transfiguration paradisiaque de l’enfer terrestre, l’éclosion lente et suprême de la liberté, droit pour cette vie, responsabilité pour l’autre ».

3

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Daccord, merci je comprend mieux le texte.
Voici une ébauche de ma problématique
Problématique : Comment Victor Hugo transpose-t-il dans cet extrait un apologue sur Dieu ?
J’aurais aimé faire pour le plan :
I ] Un univers qui se pense contrôlé
II ] .. que Dieu vient rappeller à l’ordre / remettre à la raison
Mais dans cet extrait, si je ne me trompe pas, il n’y a plus les traces qui montrent le contrôle de l’infante
Donc je dois axer mon plan en deux parties de mon II]
De plus dans ce plan, la rose qui se détache et la réaction de l’infante (si je peux en tirer quelque chose)
c’est pas terrible mais je trouve :
I ] L’apparition des éléments naturels : l’infante revient à la raison / Incarnation du destin dans les éléments naturels
II ] Apologue (mais là je n’ai plus trop d’éléments puisque la grande majorité sera traitée dans mon I)
Pourriez vous m’aiguiller ?
Sinon mes éléments de mon premier message sont futiles ou utiles ?

4

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Bonsoir,

Reprenons d'abord la problématique : En quoi ce passage est-il un apologue ?

Tu peux alors utiliser le plan suivant :
1 un court récit
2 une morale
3 significations possibles de l'apologue

5

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Bonjour, dans votre plan je vois pas du tout comment placer les éléments que j'ai trouvé, ni en faire des sous parties, en particulier du I /, quant aux II et III, j'ai peur de ne pas m'appuyer assez sur le texte.

6

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Bonjour,

Présente les personnages, les lieux, les événements.
Quelle est la morale ? A qui est-elle donnée ? Par qui ?
Que signifie cet apologue pour Hugo ?

Est-ce plus clair ?

7

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Beaucoup plus clair, je m’y mets. Je vous tiens au courant si j’ai d’autres questions. Merci encoreI / Le récit
A/ qui remplie ses fonctions
Donc là j’indique les différents éléments qui caractérisent un récit, comme vous le dites, les personnages, le lieu, l’action et les événements / Contexte historique
B / Mais bien différent du début du texte
Là j’indique les différents éléments qui opposent \"L’infante, dans son univers protégé, croit que tout doit obéir à ses volontés\" contre l’infante de ce passage, compromise au destin.
II /La morale
A/ incarnée par la nature
Je liste les éléments trouvés, la personnification des éléments naturels : le destin.
B/ qui aborde un sujet bien plus grave
Je parle du contexte historique
Mais je peux faire aussi deux sous parties qui s’opposent : Destin // infante
A / Le personnage rose de l’infante / son innocence
B / Un destin qui ramène à la raison (j’introduis la morale)
III /L’Apologue (Là je peux plus vraiment donner des éléments du texte mais uniquement faire un rappel de la philosophie hugolienne : l’ascension de l’homme vers la lumière, qui est sans cesse contrecarrée, donc si ce plan est bon, je compte faire en réalité ce III en un seul paragraphe. J’ai aussi peur de répéter le contexte historique du I)
A/ L’ascension de l’homme vers la lumière
B/ Perturbé par le mal (= Réflexion sur le pouvoir de l’homme)',

8

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

Reste le plus possible dans l'extrait.

1 L'infante est par définition la fille de l'empereur/roi d'Espagne.
Contente-toi de relever les personnages : l'infante et sa duègne, surveillante et préceptrice...
Que se passe-t-il ? où ?...
2 la morale
Tu la cites.
Tu la relies au contexte narratif.
Tu montres l'infante décontenancée, la duègne sentencieuse et un brin rébarbative, mais dans son rôle, l'élève et sa maîtresse, la vertu de l'exemple et de l'observation de la nature.
3 les sens
un contexte quotidien didactique : une leçon de sagesse à destination des puissants
la toute-puissance de Dieu
un contexte historique prémonitoire

le rattachement à la Légende des siècles peut constituer ton ouverture dans la conclusion

9

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

rebonsoir,

voilà mon commentaire :

-http://www.scribd.com/doc/14340869/Commentaire-La-Rose-de-l-Infante?secret_password=22ykuzjxi9ituytcf1va

Si vous pourriez jeter un coup d'oeil, ça m'aiderais beaucoup

Sinon j'ai un problème avec le site, j'ai envoyé un email à l'administrateur du forum mais j'ai pas eu de réponse. Le problème est que le tiers de ma classe connaît ce site et mon post apparaît dans les premiers résultats d'une recherche google, comme nous sommes 30 à avoir le même sujet de commentaire, je n'ai pas envie que mon travail et le votre aussi soit "pompé" de ce site pour avoir 30 copies identiques, mon travail ne serait plus unique. Je sais que c'est contre la charte de ne pas laisser/partager son travail en public mais si c'était possible de pouvoir limiter l'accès à ce sujet ou de le déplacer dans une section invisible publiquement jusqu'à la date où je dois rendre ce sujet c'est à dire le Mercredi 29 avril, je n'en serais que plus tranquille.

Merci encore pour votre aide.Bonsoir,
C'est pourquoi il est écrit dans les « Règles » :

? N’attendez pas des membres qu’ils corrigent une rédaction envoyée sur le forum. Seule une aide ponctuelle peut vous être apportée. C’est pourquoi l’envoi d’un devoir trop élaboré n’est ni souhaitable, ni souhaité.

10

Hugo, La Légende des siècles, I, 9, La Rose de l’Infante

@ l'edit :

Dans ce cas je retire mon document, mais je parlais du l'aide apportée, du plan que Jean Luc a proposé