1

Grosse déception au bac blanc de français

Bonjour tout le monde,
Elève en 1ère L, on vient de me rendre mon bac blanc de Français. Je viens de finir de pleurer toutes les larmes de mon corps, je prends sur moi, et décide de prendre un peu de recul...

Je vous dresse le tableau en deux ou trois mots. Première de classe, établissement privé, sélectif, tordu, mais bon, passons. 16 et quelques de moyenne en Français, idem en moyenne générale, peut mieux faire mais se satisfait comme ça.

Habituée aux 17, 18 en Français -adore les écrits d'invention, s'amuse en dissert', s'ennuie en commentaire, mais récolte toujours un minimum de 16.

Voilà pour le "pedigree", si on peut appeler ça comme ça.

Et maintenant, on passe à la "cata" : "ze" magnifique 13 de ce bac blanc maudit.
Avant que vous ne me sautiez dessus en me répétant que 13 c'est pas si "pitoyable", j'informe que je veux aller dans une grande prépa, où il me faut 16minimum...

Ma prof a lu la copie, et m'a dit qu'en fait, ma paperasse valait beaucoup plus qu'un 13, mais que c'était une copie de concours que j'avais rendue, et non une copie d'examen.
A croire que 7 pages, c'est encore de trop ! -à en perdre son latin je vous dit... et que des exemples précis et exploités, c'est encore trop vaste, ils veulent plus de concision...


Si vous avez rencontré les mêmes difficultés, n'hésitez pas à me faire part de votre expérience, et comment avez-vous remédié au problème?
Car en vérité si je n'ai pas ce maudit Bac avec une mention B voire TB (the dream !!) je peux faire une croix sur tous mes projets...

Encore merci !

Grosse déception au bac blanc de français

salut je suis en 1ére S et 13 au bac blanc !!!! n'est pas un rêve lol ?
déprime pas pour ca on a des haut et des bas , je m'attendais a 4 en lisant ton post .
13 c'est correcte même bon .
Bon courage pour préparer ton bac , que ce blanc déclenche le catharsis en toi 

3

Grosse déception au bac blanc de français

Je vais te dire. J'ai la meilleure moyenne en français avec un prof qui note sévère et qui, en plus, fait des fautes d'orthographe. Passons. Au premier bac blanc, 13 (meilleure note de la classe). Au deuxième, 11,5, avec un commentaire composé (meilleure note : 12. 5 élèves au-dessus de la moyenne).
Conclusion : Tu ne sais jamais par quel prof tu es corrigée. Pour le deuxième bac blanc, j'ai été corrigée par la pire de tout le lycée, même mon prof dit que ça valait plus. Au moins, j'ai le mérite d'avoir pris le commentaire (la seule de la classe). Donc ne te désespère pas.

Grosse déception au bac blanc de français

Oui, un 13, quand on est habitué à des notes au-dessus de 16, c'est démoralisant.

Bon.
Tu connais ton goût pour la littérature, tu connais tes compétences dans ce domaine, bref tu connais ta valeur. C'est l'essentiel. Ce que tu vaux n'a rien à voir avec une note.

Reste l'aspect pratique de la note :

Poésie-Harmonie a écrit :

Car en vérité si je n'ai pas ce maudit Bac avec une mention B voire TB (the dream !!) je peux faire une croix sur tous mes projets...

Tout d'abord, l'écrit de français, c'est une épreuve parmi d'autres, et un coefficient même assez dérisoire par rapport à celui de philo. Trois épreuves différentes en français/littérature permettent de compenser d'éventuels écarts de notation.
Ensuite, "tous tes projets" ne dépendent pas de la mention du bac. Certains, comme intégrer une prépa prestigieuse, sans doute, mais pas tous. Les dix prochaines années ne seront pas la réalisation consciencieuse du programme que tu te fixes maintenant… et c'est tant mieux. L'important, c'est de savoir ce que tu veux et ce que tu aimes.

Digère ta déception… Crie un bon coup… Ecoute les gens qui t'estiment… Puis, concentre-toi pour faire le mieux possible ce que tu préfères dans la vie : en fin de compte, c'est tout ce qui importe.

Grosse déception au bac blanc de français

D'ailleurs, les classes préparatoires t'auront sélectionnée - ou pas - avant que tu ne connaisses les fruits de ton travail au Baccalauréat : la mention n'aura qu'une fonction ornementale...

Grosse déception au bac blanc de français

C'est drôle, j'ai eu la même note et un semblant de déception à la voir également (sans tomber dans la catharsis lol), néanmoins je pense que l'important est de savoir ce que l'on vaut. Certes ce n'était pas ce qu'on attendait (eu égard à la notation) mais si l'on se base sur l'éloquence, la connaissance de la personne, c'est souvent disproportionné. Il ne faut pas te décourager pour ça, ça reste quand même une bonne note, mais je sais que ça ne remonte pas le moral...

7

Grosse déception au bac blanc de français

Zadek a tout fait raison.

De plus, si tu te "loupes" au bac, tu n'es pas dans une impasse.

Tu as 16 de moyenne en français dans un lycée côté (lequel d'ailleurs ?, par curiosité). Si tu as une note correcte au bac mais pas excellente, la prépa ne te refusera pas.

Pourquoi sanctionner un élève qui est très fort pendant deux années en le refusant en prépa parce qu'il ne s'est pas très bien débrouillé au bac !

Déstresse !

8

Grosse déception au bac blanc de français

On remédie au problème en acceptant le fait qu'on ne peut pas toujours avoir des 16, qu'on peut se tromper, rater, être mal notée, et que ce n'est absolument pas grave. Tu ne vas pas rater ta vie avec un 13 à un bac blanc de français (ni ta vie, ni ton bac, ni ta prépa, etc.)

EDIT : et il ne faut pas "16" minimum pour aller dans une "grande" prépa

9

Grosse déception au bac blanc de français

Il vaut mieux maintenant que après. Au moins tu peux essayer de voir où il y a erreur et la comprendre. De toute façon, c'est vraiment pas important la note. Le bac blanc est souvent plus "dure" que l'examen final.
Le bac s'est pas si difficile, j'ai vu des imbéciles (des vrais) qui l'ont obtenue alors qu'ils font dix fautes par phrase, il ne lisent jamais...
Il y a des différences chez les correcteurs car il est difficile de juger un devoir, donc ne t'inquiète pas.

10

Grosse déception au bac blanc de français

Les réponses précédentes devraient déjà te rassurer, mais j'en "rajoute une couche": comme toi, j'étais habituée aux bonnes notes en français, et comme toi, j'ai eu 13 au bac blanc. Commentaire de mon prof en me rendant la copie: "je suis déçu". Imagine combien je l'étais moi-même...
Mais voilà, une note reste une note, on peut se tromper, réussir un peu moins bien un devoir, et cela ne compromet en rien la réussite future: j'ai eu 17 au bac et je suis aujourd'hui en hypokhâgne.
Et puis, avec du recul, 13...Cela n'a rien de catastrophique !
Pas besoin de 16 pour une "grande" prépa: une de mes amies d'hypo a eu 10 et 11 au bac de français, ce qui ne l'a pas empêchée d'avoir la mention TB ni d'être admise dans une "grande" prépa...
Alors, rassurée?
Bon courage, et ne stresse pas inutilement !