L'École des femmes fixe pour la première fois la formule de la grande comédie

bonjour. j'ai seize ans et je m'apprêtes a passer l'examen de l'alliance française. Le niveaux est assez haut et je prends des cours pour me former.

j'ai travaillé sur l'école des femmes et fais tous les analyses possibles. mais voila, j'ai récemment eue a faire une dissertation dont voici le titre: " L'école des femmes fixe pour la première fois la formule de "la grande comédie", qui, s'appuyant sur l'observation de la réalité et la peinture des caractères en dégage une certaine philosophie" commentez.
j'ai déjà fais mon plan et me suis déjà penché sur  les différents points:-
- observation de la réalité
- peinture des caractères
- une certaine philosophie... etc
cependant, le sujet qui me titille est cette affaire de "grande comédie" dont je n'arrive pas a comprendre le sens. j'ai fais des recherches mais nada! pourrait-on m'offrir l'aide d'un esprit éclairé svp.
merci..

L'École des femmes fixe pour la première fois la formule de la grande comédie

Je pense que la formule "grande comédie" réfère à un type de comédie "élevé", en opposition par exemple à la farce. Il faut se souvenir que le système des genres a longtemps été fondé sur une hiérarchie des sujets, des personnages, des styles, selon une dichotomie "bas / élevé". La comédie, contrairement à la tragédie, présente des personnages "bas" (càd, des bourgeois), et le sujet et le style sont en harmonie. Mais parmi les différents types de comédie, on peut établir une nouvelle hiérarchie : certaines formes de comique sont plus grossières que d'autres.
Lisez le chant III de l'Art poétique de Boileau pour voir ce qu'un théoricien classique pensait que devait être la comédie. " Dans ce sac ridicule où Scapin s'enveloppe, /Je ne reconnais plus l'auteur du Misanthrope." : ces deux vers, par exemple, opposent le comique farcesque (et critiqué) des Fourberies de Scapin à la comédie plus élevée (et louée) du Misanthrope.

L'École des femmes fixe pour la première fois la formule de la grande comédie

merci. mais croyez vous que L'école des femmes est une "grande comédie", quelle en est le cataliste meme. car il ne manque pas d'épisodes farcesques dans cette piece...