HEC après hypokhâgne

Bonjour,
Je suis en hypokhâgne, je devrais a priori passer en khâgne, et l'école qui m'intéresse serait... HEC...
Bon, d'accord je suis apparement dans la mauvaise classe, mais j'ai entendu dire qu'il y avait néanmoins de nombreuses places réservées aux littéraires dans cette école. Je me suis donc renseigné sur le concours, les cours une fois intégré, etc. Mais une donnée m'échappe et je ne parviens pas à la trouver : quel est le nombre de places par rapport au nombre de candidats qui tentent le concours? Un professeur a été jusqu'à me dire qu'il y avait plus de places que d'élèves au concours, mais j'en doute (quoique ça pourrait être intéressant), alors est ce que quelqu'un a des données récentes ou un ordre d'idée s'il vous plaît?

Par ailleurs, il paraît qu'une fois dans l'école on fait énormément de mathématiques sous des formes diverses, ne risque-t-on pas d'être recalé et, bien qu'on ait eu le concours, de ne jamais obtenir le diplôme de l'école? Peut-on vraiment rattraper deux ans de mathématiques niveau prépa? Si quelqu'un l'a déjà fait... toute information est bonne à prendre

Par avance merci.

2

HEC après hypokhâgne

Il n'y a pas de places réservées aux littéraires si je me souviens bien. Sois tu es au-dessus de la barre d'admission et tu es prise, soit tu es en-dessous et c'est tant pis. Quant aux maths, j'avais écrit un message là-dessus, je te laisse faire une recherche sur le forum.

HEC après hypokhâgne

Ce que tu dis n'est pas faux, strictement, Aurélie7, mais exprimé bizarrement , et ça peut conduire à des erreurs...

Les écoles de commerce dans leur quasi-totalité proposent, depuis 1995, une série Littéraire (pour les Khâgneux A/L, les Khâgneux B/L et les Khâgneux LSH), à leurs concours d'entrée, en plus de la série Scientifique pour les ECS, Economique pour les ECE, et Technologique pour les ECT.

Une fois la barre d'admissibilité franchie (une fois les écrits réussis donc), on est convoqué aux oraux pour l'admission.

Selon les écoles, les filières sont encore séparées, (c'est-à-dire qu'il y a des épreuves communes (langues et entretien généralement) et des épreuves spécifiques (histoire/mathématiques...) selon la série) ou bien tout le monde est mis dans le même sac !

Par conséquent, il y a des places pour les littéraires, certes, dans le tas général aux écrits, mais aux oraux, tout le monde est au même niveau pour certaines écoles, ici Aurélie7 a raison.
Pour d'autres écoles, chaque voie a un nombre de places précises à pourvoir (par exemple L 25 ; S  50 ; E 55 ; T 28), et une fois le quota atteint, pouf, on arrête là et on vire ceux qui restent.

Voilà pour les précisions, maintenant, pour répondre à tes questions :

Un professeur a été jusqu'à me dire qu'il y avait plus de places que d'élèves au concours, mais j'en doute (quoique ça pourrait être intéressant),
Ceci n'est pas exact. Ou du moins, ceci est imprécis. Il y a plus de place aux concours que d'étudiants se présentant, mais ceci est global, c'est-à-dire toutes filières confondues ! Le nombre d'étudiant est inférieur au nombre de place, donc tout le monde peut avoir sa chance techniquement. Cela dit, ceci ne s'applique pas spécifiquement à la filière L, ou à la filière E, ou à la filière S ! On a pas de stats précises actuellement pour dire si il y a, pour les littéraires, moins d'étudiants ou plus que de places aux concours...

il paraît qu'une fois dans l'école on fait énormément de mathématiques sous des formes diverses, ne risque-t-on pas d'être recalé et, bien qu'on ait eu le concours, de ne jamais obtenir le diplôme de l'école? Peut-on vraiment rattraper deux ans de mathématiques niveau prépa?
Déjà, les mathématiques se présentent souvent sous la forme de statistiques en Ecoles de commerce et énormément n'est pas le mot juste  il y en a, mais n'abusons pas. Ensuite, les littéraires s'adaptent très bien, et ils sont mélangés aux autres. Enfin, ce ne sont pas des mathématiques de niveau prépa, sinon ils n'intégreraient pas de Littéraires.

Bonne soirée !

HEC après hypokhâgne

Bien, je n'ai rien de plus à demander !
Merci pour cette précision, dommage quand même qu'il n'y ait pas de données chiffrées précises : /

HEC après hypokhâgne

HEC : répartition des reçus
voie scientifique : 64%
voie économique : 30%
littéraire : 4,2%
voie technologique : 1,8%


ESCP : répartition des candidats
2586 candidats en voie scientifique soit 51,4% des candidats
1712 candidats en voie économique
126 candidats en voie technologique
609 candidats en voie littéraire soit 12,1% des candidats. 

Il ne s'agit pas de la même école, néanmoins la comparaison des chiffres est parlante.
S'il a été vrai que les candidats littéraires du fait de leur rareté avaient de bons résultats, ce n'est plus vrai.

HEC après hypokhâgne

Merci pour ces chiffres. Je me pose une nouvelle question maintenant... qu'est ce que l'ESCP?

En tout cas c'est dommage, moi qui comptait attendre qu'on me propose le diplôme... il semblerait bien que je n'ai plus d'autre choix que de travailler pour l'obtenir, ça complique la donne.

HEC après hypokhâgne

ESCP = Ecole supérieure de commerce de Paris !