Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

Bonjour, je suis élève en classe de première scientifique et j'aurai besoin d'aide pour le plan de ma dissertation. Le sujet est " Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?".
J'ai des idées mais je ne sais comment les classées et je n'en ai pas assez. Mes idées sont :
- le personnage joue le rôle de moiroir : il renvoie une image proche du réel
- le personnage donne une touche humaine au roman : avec comme exemple Au Bonheur des Dames de Zola, où sans l'amour que porte Denise à Octave, le thème du roman ne serait que l'économie.
Voilà, je n'ai pas de plan solide juste quelques idées. Si vous avez des idées à me soumettre ou un plan, je suis preneuse !
Merci d'avance.

Momo04

2

Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

Bonjour à tous je viens vous faire par de mon problème. En effet j'ai récemment eu une dissertation type bac avec comme question : "Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur?"

J'ai choisi l'option : OUI/NON/SYNTHESE

J'ai deja fait ma problématique qui est : Les sentiments dévoilés du personnage romanesque permettent-ils de capter l'attention du lecteur?

Par la suite j'ai mis mes idées pour l'axe de réponse de la thèse : Le personnage joue un rôle de miroir de la réalité, une image du réel, le personnage nous parait similaire, une certaine familiarité, et il permet d'émouvoir le lecteur ce qui permet une accroche à l'oeuvre

Pour ma partie antithèse : Sans émotion, si l'oeuvre contient des scènes captivantes, des descriptions de personnages attachantes et des sentiments non passionnés bien employés, cela permet tout de même d'intéresser le lecteur

Je trouve donc que mes idées manquent de contenu et j'ai beau chercher, mais je ne trouve pas d'autres axes de réponse à cette dissertation ni d'intitulé pour mes parties donc je me retourne vers vous pour avoir un petit coup de pouce.

Merci d'avance

3

Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

à mon avis, dans la problématique il y a aussi la question de l'identification au héros (ex : Twilight, si ça marche aussi bien c'est aussi à cause de la technique narrative : l'héroïne qui parle à la 1ère personne du singulier). Bon, bien sûr, cette référence n'est pas super littéraire...
Et pour ta 2ème partie, il y a aussi les anti-héros (ou les héros qui n'éprouvent ou ne dégagent aucune émotion : cf Sherlock Holmes) qui passionnent pourtant aussi le lecteur
Et je dirais (en problématique ou en conclusion) : que les passions sont certainement un des éléments susceptibles de capter l'attention du lecteur, mais l'attrait d'un roman répond à une alchimie complexe dont les ingrédients et leur dosage reste un mystere (sinon ça se saurait et les éditeurs ne publieraient que des best-sellers).
Bon courage! Tu nous raconteras?

4

Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

Vu comme cela, c'est vrai que l'idée de Sherlock Holmes est bien pensée, j'avais également en tête L'Etranger de Camus qui réunit l'idée d'une histoire à la première personne et d'un personnage sans émotion (merci pour l'idée de la première personne, j'avais oublié de la rajouter dans ma liste ....). Pour une bonne introduction, dois-je mettre différents noms d'auteurs pour amener mon sujet puis à épiloguer sur ces écrivains? Cela passerait pour mon sujet?

5

Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

moi je garderais les auteurs pour le corps de la dissert avec peut-être une citation ou une anecdote pour l'accroche en début d'intro. Au fait, tu es en prépa, à la fac, au lycée?

6

Le personnage de roman doit-il éprouver des sentiments passionnés pour intéresser le lecteur ?

Lycée 1es