Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Bonjour a tous , je suis nouvelle , et je n'ai jamais participé a ce genre de site , or aujourd'hui j'ai besoin d'être aidé .
Je suis en classe de seconde , et un commentaire de texte m'a donc été imposé : sur un des poème des Nouvelles Méditations poétiques de Lamartine qui est " A El *** " .
Voila j'ai fait un plan et j'aimerai savoir si il semble cohérent car j'ai du mal a aprofondir et interpréter certaine partie .

I Un grand amour , le temps du bonheur

a) Souvenir des jours heureux
b) Complicité entre Lamartine et Elvire
c) L'attention témoignée


II Le bonheur perdu

a) La fuite des jours heureux
b) Un état mélancolique et nostalgique
c)Le trouble ressenti , tristesse 


Voici le poème :

"Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie,
Tes deux mains dans la mienne, assis à tes côtés,
J'abandonne mon âme aux molles voluptés
Et je laisse couler les heures que j'oublie;
Lorsqu'au fond des forêts je t'entraîne avec moi,
Lorsque tes doux soupirs charment seuls mon oreille,
Ou que, te répétant les serments de la veille,
Je te jure à mon tour de n'adorer que toi;
Lorsqu'enfin, plus heureux, ton front charmant repose
Sur mon genou tremblant qui lui sert de soutien,
Et que mes doux regards sont suspendus au tien
Comme l'abeille avide aux feuilles de la rose;
Souvent alors, souvent, dans le fond de mon coeur
Pénètre comme un trait une vague terreur;
Tu me vois tressaillir; je pâlis, je frissonne,
Et troublé tout à coup dans le sein du bonheur,
Je sens couler des pleurs dont mon âme s'étonne.
Tu me presses soudain dans tes bras caressants,
Tu m'interroges, tu t'alarmes,
Et je vois de tes yeux s'échapper quelques larmes
Qui viennent se mêler aux pleurs que je répands.
" De quel ennui secret ton âme est-elle atteinte?
Me dis-tu : cher amour, épanche ta douleur;
J'adoucirai ta peine en écoutant ta plainte,
Et mon coeur versera le baume dans ton coeur. "
Ne m'interroge plus, à moitié de moi-même!
Enlacé dans tes bras, quand tu me dis : Je t'aime;
Quand mes yeux enivrés se soulèvent vers toi,
Nul mortel sous les cieux n'est plus heureux que moi?
Mais jusque dans le sein des heures fortunées
Je ne sais quelle voix que j'entends retentir
Me poursuit, et vient m'avertir
Que le bonheur s'enfuit sur l'aile des années,
Et que de nos amours le flambeau doit mourir!
D'un vol épouvanté, dans le sombre avenir
Mon âme avec effroi se plonge,
Et je me dis : Ce n'est qu'un songe
Que le bonheur qui doit finir. "

Merci de bien vouloir m'apporter une réponce  .

2

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Bonjour Laula,

Ton plan est bon.
Tu peux l'améliorer dans ta deuxième partie.
Il ne s'agit pas de bonheur perdu, mais de bonheur menacé et de pressentiment car Elvire mourra d'une pathologie pulmonaire.
Tu pourrais parler de lyrisme élégiaque.

Peut-être pourrais-tu tenter une 3e partie sur les éléments romantiques de cette méditation : sentiment de la nature, destin malheureux, solitude, sensibilité, expansion du moi...

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Merci de cette réponse .
Et bien mon professeur nous a imposé deux grands axes et six sous axes , mais les thèmes cités me semble intéressants , je vais donc approfondir mon plan .


Par contre , je n'arrive pas vraiment a justifier avec des arguments pertinents , mon petit a) du grand I . Cette sous partie me semble pourtant importante ...     Quelques pistes ?!


Merci.

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Bonjour.
Il existe deux poèmes intitulés "A Elvire" ?
Quant à Elvire, il me semble qu'il s'agit d'un condensé des amours de Lamartine, non ?

5

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Bonjour Oreste,

Il n'existe qu'un poème à Elvire dans les Nouvelles méditations poétiques.

Tu penses peut-être au "Lac".

Elvire est une individualité, Mme Julie Charles.

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Il existe bien un poème intitulé "A Elvire" dans les "premières" méditations.
Quant au destinataire, Nicolas Courtinat écrit justement dans son étude des méditations que Julie Charles ne saurait être considérée comme la seule et unique inspiratrice du personnage d'Elvire: il faut aussi prendre en compte Antonielle et sa femme, Marianne Birch, selon lui.
D'ailleurs, dans les commentaires qu'apportent Lamartine lui-même à ses méditations, il déclare que Graziella, soit Antonielle si j'ai bien compris, est la source de ce poème.

Je suis un peu perdu.

7

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Il existe effectivement un poème "A Elvire" dans les Méditations poétiques. Dans ma précédente réponse, j'avais précisé dans les Nouvelles méditations.

En ce qui concerne la personnalité cachée derrière Elvire, les critiques s'entendent à voir Julie Charles. Il est vrai cependant que Les Méditations ne peuvent être abordées comme une oeuvre autobiographique et que Lamartine a inventé un personnage littéraire dans lequel il a pu condenser d'autres expériences amoureuses, mais le fond du personnage renvoie à Julie Charles. De même que Graziella n'est pas uniquement la jeune Napolitaine croisée en 1811, mais elle l'est principalement.

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

D'accord. Merci pour cet éclaircissement.Et est-ce que l'on sait pourquoi Lamartine a préféré dire qu'il s'agissait de Graziella dans le poème ?

9

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

Je fais un hors sujet, mais c'était pour savoir si je pouvais utiliser ton plan Laula.
Parce que je dois rédiger une paragraphe argumentatif sur ce même poème.
Je suis en 3 ème, dans le collège Luce-Aubrac, à Livry-gragan.

Voila merci bien,

Shikiyoten

10 (Modifié par Jehan 07/04/2016 à 15:07)

Lamartine, À El*** - Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie...

bnj j ai un travail a faire
analyse de poème Lamartine  A EL ***
j ai trouvé les trois termes importants
-amour
- tristesse
j ai pas trouvé les procédés et les figures de style sur ses deux thèmes
avec explication ....
aidez moi ..

Lorsque seul avec toi, pensive et recueillie,
..Tes deux mains dans la mienne, assis à tes côtés,
J'abandonne mon âme aux molles voluptés
Et je laisse couler les heures que j'oublie;
Lorsqu'au fond des forêts je t'entraîne avec moi,
Lorsque tes doux soupirs charment seuls mon oreille,
Ou que, te répétant les serments de la veille,
Je te jure à mon tour de n'adorer que toi;
Lorsqu'enfin, plus heureux, ton front charmant repose
Sur mon genou tremblant qui lui sert de soutien,
Et que mes doux regards sont suspendus au tien
Comme l'abeille avide aux feuilles de la rose;
Souvent alors, souvent, dans le fond de mon coeur
Pénètre comme un trait une vague terreur;
Tu me vois tressaillir; je pâlis, je frissonne,
Et troublé tout à coup dans le sein du bonheur,
Je sens couler des pleurs dont mon âme s'étonne.
Tu me presses soudain dans tes bras caressants,
Tu m'interroges, tu t'alarmes,
Et je vois de tes yeux s'échapper quelques larmes
Qui viennent se mêler aux pleurs que je répands.
" De quel ennui secret ton âme est-elle atteinte?
Me dis-tu : cher amour, épanche ta douleur;
J'adoucirai ta peine en écoutant ta plainte,
Et mon coeur versera le baume dans ton coeur. "
Ne m'interroge plus, à moitié de moi-même!
Enlacé dans tes bras, quand tu me dis : Je t'aime;
Quand mes yeux enivrés se soulèvent vers toi,
Nul mortel sous les cieux n'est plus heureux que moi?
Mais jusque dans le sein des heures fortunées
Je ne sais quelle voix que j'entends retentir
Me poursuit, et vient m'avertir
Que le bonheur s'enfuit sur l'aile des années,
Et que de nos amours le flambeau doit mourir!
D'un vol épouvanté, dans le sombre avenir
Mon âme avec effroi se plonge,
Et je me dis : Ce n'est qu'un songe
Que le bonheur qui doit finir.