La littérature, une arme pour le combat social ?

Bonjour,

J'ai une disertation en français à rendre pour la semaine prochaine. Le sujet est :
La littérature des Lumières est-elle une arme pour le combat social ?

Pour traiter un tel sujet (dites-moi si je me trompe), il faut adopter un plan dialectique.

J'ai commencé à faire un plan :

Thèse
- Dénonciation des préjugés
- Lutte contre l'esclavage
- Combat contre l'autorité politique
- Dénonciation des erreurs judiciaires

Antithèse
- Ce n'est pas toute la société qui en profite, parfois c'est que la bourgeoisie

Synthèse
Je ne vois pas trop quoi mettre dans cette partie. Il faudrait peut-être montré ce que la littérature a apporté pour le combat social.

Pouvez m'aidez, surtout pour la partie antithèse et synthèse car je sèche un peu.

Merci

La littérature, une arme pour le combat social ?

effectivement, ce que tu appelles antithèse, c'est bien les limites de ton sujet, et c'est une bonne idée de t'intéresser à la réception de tes textes. Nos "bourgeois" sont plus ceux de la fin du XIX° que ceux que fréquentaient peut-être Voltaire et Marivaux, mais auxquels ils ne s'adressaient pas spécifiquement...

Ta première partie montre en quoi la littérature a pu se donner un rôle de réformateur et critique social, c'est bien.

Pour suivre ta logique, tu vas devoir te demander si c'est le seul rôle conscient, et si toute poésie ou toute recherche de vérité a disparu (puisque dire d'un texte qu'il est une arme, c'est le limiter à sa rhétorique).

Ta synthèse consiste alors à juger de l'efficacité de l'arme littéraire en la comparant à d'autres armes, et à montrer que la spécificité du théâtre ou du dialogue - par exemple - en font des armes destabilisantes, performatives, ...

Cela en espérant compléter ce que tu as écrit.