1

La mise en relief / la phrase clivée

Bonjour,

Encore une question sur la phrase clivee.. Generalement, je comprends le sujet, mais il y a quelque chose je ne comprends pas.
Je doit mettre en relief la phrase suivante a l'aide de "C'est... Qui/Que", en sachant que cette formule ne change pas (reste toujours "C'est... Qui/Que" ou "Ce sont") :

"Tout le monde parle de lui". Alors... peux-je dire "C'est de lui que tout le monde parle", ou cette phrase ne marche pas?

Et encore une question sur ce sujet - quand la phrase est a negation, par exemple :

"Je n'ai pas fait cela"  → C'est cela que je n'ai pas fait?
"Il ne s'agit pas de vos petits ennuis" → Ce sont vos petits ennuis qu'il ne s'agit pas?

Est-ce que je peux mettre le "C'EST" en negation?

Si on peut corriger les phrase suivantes aussi (je suis desolee mais je ne suis pas sure et je ne sais pas comment les faire!) :

- "Je suis l'ami de Pierre" → C'est Pierre que je suis l'ami ( )

-"Je suis le nouveau professuer" → C'est moi qui est le nouveau professeur?

- "Vous avez besoin de patience" → C'est de patience que vous avez besoin?


Toutes les phrases-la je ne sais pas comment faire. Je sais qu'on ne peut pas mettre en relief un verbe (sauf dans les phrases comme "Fumer est interdit" → C'est fumer qui est interdit), mais on fait quoi quant aux exemple que j'ai donne?

Merci beaucoup pour votre aide et votre patience 

Yasmine

2

La mise en relief / la phrase clivée

"Tout le monde parle de lui". Alors... puis-je dire "C'est de lui que tout le monde parle", ou cette phrase ne marche pas?
Cette phrase marche très bien.

Et encore une question sur ce sujet - quand la phrase est a negation, par exemple :

"Je n'ai pas fait cela"  → C'est cela que je n'ai pas fait?

Non : ce n'est pas cela que j'ai fait

"Il ne s'agit pas de vos petits ennuis" → Ce sont vos petits ennuis qu'il ne s'agit pas?
Non, ça ne marche pas, pour deux raisons.
1° la négation (voir phrase précédente)
2° le verbe "s'agir" se construit avec la préposition "de": "il s'agit de"... donc, voir première phrase.
Je pense que si tu comprends bien que la négation doit être mise avec "c'est", et que tu comprends par le premier exemple quelle doit être la place d'une préposition dans les tournures clivées, tu pourras faire toutes les phrases de l'exercice.

Est-ce que je peux mettre le "C'EST" en negation?

Si on peut corriger les phrase suivantes aussi (je suis desolee mais je ne suis pas sure et je ne sais pas comment les faire!) :


-"Je suis le nouveau professuer" → C'est moi qui est le nouveau professeur?

C'est moi qui suis...


- "Vous avez besoin de patience" → C'est de patience que vous avez besoin?
oui

La mise en relief / la phrase clivée

Lucretius a écrit :

"Vous avez besoin de patience" → C'est de patience que vous avez besoin?
oui

ou  C'est de patience dont vous avez besoin ?

4

La mise en relief / la phrase clivée

Tu me fais douter, même si ta solution me parait redondante.

5

La mise en relief / la phrase clivée

Merci beaucoup Lucretius! Je comprends maintenant...

Mais pourquoi on ne peut pas dire : C'est de patience dont vous avez besoin ? La langue francaise est trop compliquee parfois 

Alors, dans cette construction, j'utilise seulement QUE, pas "dont", "ou" etc., si je ne me trompe pas?

La mise en relief / la phrase clivée

On peut dire les deux. Avec un exemple que j'espère plus parlant :

C'est lui dont je parle.

C'est de lui que je parle. (dont = de + que, si je puis dire)

Dire *C'est de lui dont je parle serait effectivement redondant et n'est donc pas juste.

7

La mise en relief / la phrase clivée

"Il ne s'agit pas de vos petits ennuis" → Ce sont vos petits ennuis qu'il ne s'agit pas?
Non, ça ne marche pas, pour deux raisons.
1° la négation (voir phrase précédente)
2° le verbe "s'agir" se construit avec la préposition "de": "il s'agit de"... donc, voir première phrase.
Je pense que si tu comprends bien que la négation doit être mise avec "c'est", et que tu comprends par le premier exemple quelle doit être la place d'une préposition dans les tournures clivées, tu pourras faire toutes les phrases de l'exercice.

Alors , je dois dire :
Ce ne sont pas de vos petits ennuis qu'il s'agit  ? Meme si le "de" n'est pas souligne?

Et : je suis l'ami de Pierre.  → C'est Pierre que je suis l'ami.

Arthur a écrit :

On peut dire les deux. Avec un exemple que j'espère plus parlant :

C'est lui dont je parle.

C'est de lui que je parle. (dont = de + que, si je puis dire)

Dire *C'est de lui dont je parle serait effectivement redondant et n'est donc pas juste.

Ahh d'accord, je comprends. Je pense que la structure est "C'est... Que/Qui", alors je n'etais pas sure si je pouvais utiliser le "dont".

C'est trop complexe... et mon prefesseur n'aime pas repondre aux questions..

8

La mise en relief / la phrase clivée

D'après moi, la tournure "c'est... dont..." est assez archaïque, la tournure "c'est de... que..." est correcte, et la tournure "c'est de... dont..." est archaïque et inélégante à la fois, à cause de la récidive.

On dira : c'est à lui que je parle, c'est de lui que je parle, plutôt que: c'est lui à qui je parle, ou c'est lui dont je parle.

Edit: j'ai posté en même temps qu'Arthur avec le même exemple.
Je suis d'accord avec arthur sur le fait qu'on peut dire "c'est lui dont je parle", mais cela ne me semble pas la meilleure tournure.

Quant à la phrase:

Ce ne sont pas de vos petits ennuis qu'il s'agit

Elle me parait correcte.

La mise en relief / la phrase clivée

Yasminka a écrit :

Et : je suis l'ami de Pierre.  → *C'est Pierre que je suis l'ami.

En revanche celle-ci ne l'est pas. Il faut dire C'est Pierre dont je suis l'ami (et ici je ne vois pas bien d'autre choix, d'ailleurs). Mais je ne tournerais pas comme ça spontanément... Je dirais plutôt C'est avec Pierre que je suis ami, quitte à sacrifier l'article.

La mise en relief / la phrase clivée

La tournure correcte actuelle est :
"C'est de Pierre que je suis l'ami... (Pas de Paul.)"