Aide en latin - Proposition infinitive

Bonjour

C'est encore moi !
Toujours le même devoir à rendre et des phrases de thème.
Seulement, j'ai un (gros) souci : ce sont des propositions infinitives et je ne m'en sors absolument pas. J'ai beau relire et relire mon cours, je n'y arrive pas. Auriez-vous des "astuces" pour bien comprendre ou des explications assez claires concernant ce sujet ? Car je patauge...

Je mets ici les phrases que j'ai à traduire avec une proposition infinitive, comme cela vous pourrez cerner au mieux mes difficultés pour m'aider.

- Pline raconta que son oncle était savant, et qu'il avait écrit de bons livres.
Plinius narrauit auuculum erat docti et bonos libros scripsisse.

- Pendant de nombreuses années nous avons pensé que Rome ne pouvait être vaincue.
Per multos annos, existamauimus Romam non potuisse ?

J'ai plusieurs problèmes sur cette dernière phrase :
Tout d'abord, est-ce que "nombreuses années" doit être à l'accusatif ou à l'ablatif ?
Quel verbe convient le mieux pour "penser" : "existimauimus" ou " putauimus" ?
Et je n'arrive pas à traduire "vaincue".

Je vous remercie encore une fois pour l'aide que vous m'apporterez.

Aide en latin - Proposition infinitive

Dalaja a écrit :

Bonjour

C'est encore moi !
Toujours le même devoir à rendre et des phrases de thème.
Seulement, j'ai un (gros) souci : ce sont des propositions infinitives et je ne m'en sors absolument pas. J'ai beau relire et relire mon cours, je n'y arrive pas. Auriez-vous des "astuces" pour bien comprendre ou des explications assez claires concernant ce sujet ? Car je patauge...

Je mets ici les phrases que j'ai à traduire avec une proposition infinitive, comme cela vous pourrez cerner au mieux mes difficultés pour m'aider. L'attribut s'accorde en cas, il est donc normalement à l'accusatif.

- Pline raconta que son oncle était savant, et qu'il avait écrit de bons livres.
Plinius narrauit auuculum doctum fuisse  et bonos libros scripsisse.

Le verbe être doit être à l'infinitif (passé, puisqu'il y a antériorité ; Pline l'Ancien, oncle de Pline le Jeune, est mort). Vous avez bien fait de ne pas mettre d'ajectif possessif.

- Pendant de nombreuses années nous avons pensé que Rome ne pouvait être vaincue.
Multos per annos existamauimus Romam vinci non posse ?

Ici, à mon sens, il y a simultanéité (il ne s'agit pas de déterminer si Rome a pu être vaincue dans le passé...), donc je mets le présent. Vinci est l'infinitif présent passif, avec la construction habituelle posse + infinitif. On aurait aussi pu exprimer l'impossibilité avec une périphrase du type non fieri posse ut... mais c'est un peu plus complexe. Et la virgule est inutile. Enfin, en thème, on construit plutôt dans l'ordre adjectif épithète + préposition + nom : donc, multos per annos. Mais votre ordre était juste également ; per annos multos se rencontre nettement moins en revanche.

Cordialement.

Aide en latin - Proposition infinitive

Merci beaucoup Arthur. Vous allez croire que je fais exprès de vous embêter mais...
Dans la phras "  Pline raconta que son oncle était savant, et qu'il avait écrit de bons livres.
Plinius narrauit auuculum doctum fuisse  et bonos libros scripsisse. " il y a deux subordonnées, c'est dc pour cela que l'on mets " doctum fuisse" et non l'imparfait " docti erat" ?

Pour la deuxième phrase, qui me semblait plus complexe, je crois avoir tout saisi... Est-ce que "per" ne doit pas toujours être suivi d'un accusatif ou cela change ? J'essaie de me trouver des réflexes pour m'en sortir un peu, je suis vraiment pas doué en thème.

En tout cas, merci beaucoup, les choses deviennent plus limpides.

Aide en latin - Proposition infinitive

Il y a ici deux propositions infinitives.

Plinius narravit [avunculum (petite faute de frappe que j'ai laissée passer tout à l'heure) doctum fuisse].

Et : Plinius narravit [avunculum (qui n'est pas repris dans votre phrase de thème) multos libros scripsisse].

Qu'il y ait une ou deux subordonnées ne change rien à l'affaire... et votre "i" ne se justifie pas ; la phrase "simple" serait Avunculus (Plinii) doctus erat !

Per est en effet toujours suivi de l'accusatif... Vous trouverez tous les renseignements dans une grammaire (si vous débutez cette année, je pense qu'il est temps de vous en procurer une désormais). En attendant : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/GRAMM/001.tabgram.html.

Cordialement.