En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Bonjour !
j'ai un commentaire a faire sur la pièce de théâtre Hernani.
Mais je ne suis pas sur du plan :

I- Héros romantique

II- Refus de bienséance, Règle des trois unités...

III- Contrastre Tragédie/Comique , Noblesse/Pauvreté ...

Mais je ne suis pas du tout sur de mon plan j'ai peur d'être hors sujet
Pouvez vous m'aidez
Merci D'avance !

2

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Bonjour Flo,

Quel est le sujet exact ?

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

je dois répondre à la question : En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

4

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Bonsoir Flo,

Essaie plutôt un plan en trois parties plus équilibré.

Par ex. en 1 le sujet, son aspect mélodramatique, le recours à l'histoire autre qu'antique, une pièce plus mouvementée...
en 2 une pièce qui n'est plus tout à fait une tragédie, étudie en particulier le rapport des personnages à la fatalité... le mélange des genres... l'évolution de l'alexandrin
en 3, finis sur le plus intéressant : un nouveau type de héros...

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

merci
mais je ne vois pas trop comment développer le 1, surtout l'aspect mélodramatique !

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Jean-Luc a écrit :

en 3, finis sur le plus intéressant : un nouveau type de héros...

Oui, mais qui est le héros d'Hernani? Hernani, je ne pense pas; Don Carlos, le plus beau personnage; Dona Sol, sans doute la véritable héroïne.

7

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Dans un cours fait à un élève, j'indique que Hernani est le "porte-parole" de Hugo, avec cette figure du "banni".
Et ne pas oublier aussi, je pense, la posture du mélange entre le grotesque (le placard !) et le sublime (donc Carlos). Il y a une chose aussi qui a fait scandale il me semble : le rapport incestueux ; l'oncle veut se mettre avec Dona Sol, n'est ce pas ?
Voilà quelques compléments...

8

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

Jérémy a écrit :

Dans un cours fait à un élève, j'indique que Hernani est le "porte-parole" de Hugo, avec cette figure du "banni".
Et ne pas oublier aussi, je pense, la posture du mélange entre le grotesque (le placard !) et le sublime (donc Carlos). Il y a une chose aussi qui a fait scandale il me semble : le rapport incestueux ; l'oncle veut se mettre avec Dona Sol, n'est ce pas ?
Voilà quelques compléments...

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec ce que tu dis.
1. En 1830, Victor Hugo n'a pas encore ete exile.
2. le rapport incestueux est plutôt conforme a la volonte de realisme historique de Hugo: en 1516 dans la noblesse espagnole, les mariages consanguins sont plutôt la norme... regarde ce qu'il advient d'ailleurs de la descendance de Charles Quint (cf. Ruy Blas). De plus, je ne vois pas le rapport entre un suppose scandale a propos de cet inceste, et le fait que Hernani soit un drame romantique.


76man: Don Carlos devait d'ailleurs, a l'origine, etre le personnage central de la piece, qui devait raconter "La jeunesse de Charles Quint"


Flo78 a écrit :

merci
mais je ne vois pas trop comment développer le 1, surtout l'aspect mélodramatique !

Bien que je ne sois pas trop d'accord avec le terme "melodramatique" (terme recuse par Hugo lui-meme: le drame n'est pas le melodrame!), Hernani a certaines caracteristiques du genre (melo?)dramatique: l'importance du spectaculaire, des machineries, du pathetique. Il est vrai que la cachette (le placard puis le tombeau pour Don Carlos, le portrait de Don Ruy Gomez pour Hernani) est un ressort melodramatique courant.
Autre element qui apparente le theatre de Hugo (et surtout Hernani) au drame shakespearien et le detache de la tragedie: la mise en scene de la mort. Dans la tragedie classique, on meurt en coulisse, pas sur scene comme dans Hernani.
Une derniere remarque (a propos de Shakespeare): la mort des 2 amants, empoisonnes, est une reference a Romeo et Juliette (comme l'est l'attente de Don Carlos sous le balcon de Dona Sol a l'acte II, scene 1)

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

AristoFan a écrit :

Bien que je ne sois pas trop d'accord avec le terme "melodramatique" (terme recuse par Hugo lui-meme: le drame n'est pas le melodrame!)

Il est assez naturel qu'un jeune écrivain ambitieux récuse l'influence d'un genre abondamment critiqué et considéré comme mineur… Ce qui n'empêche effectivement pas que le drame romantique tire une partie de son esthétique du mélodrame.
(Mieux vaut se méfier des déclarations d'intention des auteurs : Hugo niait aussi être un romantique!).

En quoi Hernani est-il un drame romantique ?

AristoFan a écrit :

[76man: Don Carlos devait d'ailleurs, a l'origine, etre le personnage central de la piece, qui devait raconter "La jeunesse de Charles Quint"

Oui, d'ailleurs Antoine Vitez a mis en scène un Hernani tournant autour du personnage de Don Carlos, dont l'évolution est véritablement sublime. La tirade qui conclut l'acte IV montre toute la grandeur d'un personnage tout à fait grotesque au début de la pièce. D'ailleurs, cet acte IV est comme une révolution au théâtre puisqu'il ne concerne pas l'intrigue principale, insistant sur une intrigue plus parallèle que secondaire; on a reproché à Hugo de faire disparaître Don Carlos à l'acte IV, contrairement à ce qui devait être fait selon les règles.
Pour en revenir au propre du drame romantique, outre la couleur locale, le mélange des tonalités... on peut citer la structure définie par Anne Ubersfeld :
- le héros appartient au monde non-noble et tombe amoureux d'une femme de la noblesse; il va tout faire pour pouvoir vivre son amour;
- le héros intègre la société noble aux côtés de celle qu'il aime;
- le héros ne peut finalement appartenir à cette sphère supérieure et précipite dans sa chute la femme qu'il aime.