1

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Bonjour, j'ai une dissertation à faire sur L 'école des femmes de Molière le sujet est : Peut-on affirmer que le personnage d'Arnolphe est un personnage uniquement comique ? . J 'ai vraiment besoin d'aide svp car je ne sais pas comment faire pour le plan et l'argumentation car je ne vois pas du tout la différence entre la dissertation et le commentaire composé  pouvez vous m'aidez svp en urgence !!! merci d'avance 

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Bonjour Ségolène,

Les fiches de méthode du site sont ici.

Muriel

3

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

merci beaucoup mais le plan je sais pas quoi mettre !!!

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Il faudra d'abord montrer qu'Arnolphe est un personnage comique, puis qu'il n'est pas que ça.
Le comique est un registre : allez voir les autres registres et demandez-vous si d'autres registres ne peuvent pas s'appliquer à Arnolphe.

5

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

merci beaucoup pour ton aide Et les sous -parties ? le problème et que je vois toujours pa la diférences entre le commentaire composè et la dissertation ! besoin d'aide svp

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Il faut aller voir les fiches de méthode disponibles sur le site!
Le commentaire est l'étude d'un texte, la dissertation est une réflexion organisée sur un sujet. Un sujet de dissertation qui porte sur une œuvre, comme c'est le cas ici, invite donc à tirer des exemples dans toute la pièce. Ces deux exercices ont comme point commun d'être une réflexion organisée, une démonstration construite sous la forme : 1 idée + exemple = paragraphe.

7

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Arnolphe est un personnage comique.

Le langage qu'il utilise dans le monologue lorsqu'il apprend qu'Agnès l'a laissé pour un homme plus jeune le montre. (Acte IV, Scène 1) : "godelureau", "s' amourache". N'oublie pas le comique de situation : Arnolphe a quand même séquestré Agnès durant treize ans pour en faire ce qu'il en voulait "mitonner". Mais malgré, tout cela Agnès le laisse tomber. C'est bien fait pour lui.

Cependant, son personnage n'est pas uniquement comique.

Dans la même scène, tu peux trouver le registre élégiaque (de la souffrance, de la plainte) : "Et je sens là dedans qu’il faudra que je crève
Si de mon triste sort la disgrâce s’achève." Le départ d'Agnès l'a contrarié. "

Tu peux aussi voir l'amertume d'Arnolphe quand il insulte Agnès de "traîtresse". Il est bouleversé qu'Agnès ait pu commettre cet acte : "de tout ce qu'elle a fait elle n'est point émue" et avec l'hyperbole "qu'elle me mette à deux doigts du trépas". Il exprime ce qu'il ressent et il n'est plus aussi drôle.

Il peut même susciter terreur et pitié (tu verras donc ici les caractéristiques de la tragédie). Il montre qu'il tenait à Agnès et qu'il est triste qu'elle soit partie. Cependant, il est aveuglé par son obessesion de se venger d'Horace (l'amour d'Agnès) : "godelureau", "crève", "mitonner", "amourache", "sot". Il fait peur mais il devient ridicule en utilisant ce vocabulaire. Le dernier vers semble être un avertissement de sa vengeance : "et de moi tout à fait vous ne rirez point".

Il veut se venger d'Horace mais l'amour pour Agnès est quand même toujours présent : "J'étais aigri, fâché, désespéré contre elle (...) Jamais je n'eus pour eux des désirs si pressants".

Enfin, tu peux terminer en montrant le mélange de registre comique et tragique. Arnolphe montre son désespoir dans une scène ridicule. L'IV, 1 est donc une parodie de la tragédie. Boileau fait pareil en parodiant Le Cid de Corneille. Chapelain se plaint d'avoir perdu sa perruque alors que Don Diègue se plaint de sa vieillesse. Le ton est héroïco - comique dans ces comédies : on se sert d'un style élevé pour parler d'un sujet bas.

Tu peux faire remarquer les réécritures ne servent pas qu'à rendre hommage mais aussi à critiquer Montherlant avec La mort qui fait le trottoir (le nom n'est pas une blague!) rend hommage au Dom Juan de Molière et à Tirso de Molina, celui qui a créé le mythe de Don Juan.

P.S. : Je n'ai étudié que IV, 1. C'est pour cela que mon analyse est très pauvre.

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

Segolene je pense que ton professeur de français ta deja expliqué la differenceTrialph, il est vraiment indispensable de faire un plan pour une dissertation?
 
        moi je suis en train de faire ma dissertation et je n ais pas de plan. j ai fais le premier § et l introduction, je suis en train de faire le deuxième § et je m en sors plutôt bien enfin je crois
                        Salut

9

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

bonjour,j ai un paragraphe argumenter a faire sur l ecole des femme de moliere le sujets est : arnolphe est il un personnage comique ?
svp pouvez vousm aider

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

10

Arnolphe est-il un personnage uniquement comique ?

On serait tenté, et c'est souvent le cas, de juger Arnolphe avec les critères d'aujourd'hui.
Il conviendrait de replacer la pièce dans le contexte du XVII° siècle. Ce n'est pas tant la différence d'âge avec Agnès qui est considéré à l'époque comme ridicule. (Molière n'a-t-il pas épousé ....).
Arnolphe diffère des nobles de l'époque qui reconnaissaient les femmes d'esprit. Lui, en bourgeois misogyne, a une conception de la place de la femme conservatrice même à l'époque.
Il est intéressant aussi de savoir que Molière, par son jeu sur scène, faisait d'Arnolphe un personnage comique : voix aiguë, soupirs  et force hoquets, un jeu de regards qui rendaient le personnage grotesque et outré.
Oui, Arnolphe est ridicule mais pas comme un personnage de farce. Il est complexe  parce que ce tyran est amoureux.