Marie Noël, Le Noël du chameau

toutes idées, suggestions, pistes pour explorer le texte seraient les bienvenues pour m'aider à faire un commentaire et préparer mon oral. je n'ai pas grand chose sur ce texte, le cours est très succint et je ne trouve rien d'autre nulle part.
et merci

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Où est le texte ?
La version numérique de votre texte est peut-être disponible sur Internet. Avez-vous vérifié ?
Si vous trouvez le texte, recopiez-le dans votre message.

2

Marie Noël, Le Noël du chameau

Salut, je viens juste de tomber sur ce site et comme j'ai pris pas mal de notes sur ce texte je peux te filer des infos.
Déjà on peut dire que ce texte est un apologue car c'est un court récit faisant appel à l'imaginaire et qui a pour but de divertir tout en donnant à réfléchir. J'ai deux plans à te proposer : l'un c'est la lecture analytique du texte, et l'autre c'est quand le chameau et la femme de charge arrivant à l'étable (page 26).

Lecture analytique :

I Caractérisation réaliste du personnage
_soucis d'argent
_caractérisation sociale (tout ce qui la concerne elle-même : pensées, histoire ...)
_sa piété et sa foi

II La fête de Noël
_arrivée du cortège (gaieté qui contraste avec la tristesse de Charlette)
_intervention du merveilleux (chameau)
_arrivée à la crèche : _ils arrivent après
                              _parallélisme entre les charges humaines et divines                   

III Transformation merveilleuse ou passage par le trou de l'aiguille
_larme divine
_porter devient agréable et a un sens (joie, et retour en enfance)Pour l'oral : (p.26)

I Arrivée à l'étable        (la fête n'est pas pour eux)
_arrivée en retard
_ne pouvant entrer
_rien à apporter

II Rencontre avec le divin
_parallèle humain divin
_charge du chameau, charlette et Christ

Pour le III rapporte toi au III de mon précedent message.

Ce sont les éléments qui donnent au conte sa signification.
Voilà j'espère avoir été d'un secours quelconque.