Méthode du commentaire philosophique

Bonjour,
Je suis en terminale littéraire et pour le moment ma moyenne de philosophie est de 9. Je souhaiterais bien évidemment l'améliorer pour avoir mon bac, en effet j'ai accumulé quelques points de retard à l'EAF. Quelqu'un aurait-il quelques conseils de méthode surtout pour le commentaire ? De plus il me semble avoir lu sur le forum qu'il pouvait y avoir une épreuve orale de littérature de rattrapage en terminale. Est-ce que je me trompe ? Merci d'avance.

Méthode du commentaire philosophique

Bonsoir à tous et à toutes !

J'ai une question à propos de la méthode du commentaire ... Est-il possible de ne faire que deux parties dans le développement ? Est-ce déconseillé ?
A la base j'en ai trois ... Seulement je me suis aperçue que ma première partie est bien trop courte ...

Méthode du commentaire philosophique

Sauf erreur de ma part, l'épreuve de terminale est une explication de texte, et non un commentaire. Ce qui veut dire qu'une étude attentive du détail du texte, de sa lettre précise, est absolument prioritaire sur toute autre considération (discussion, critique, etc.). La star de l'exercice, c'est le texte lui-même. Il fournit lui-même les clés de sa compréhension, pour qui sait bien le lire.
Pour le reste, le nombre de parties, ... on s'en fout complètement, pourvu que cela permette à la pensée de progresser dans la lecture du texte.

Méthode du commentaire philosophique

ENS a écrit :

Sauf erreur de ma part, l'épreuve de terminale est une explication de texte, et non un commentaire. Ce qui veut dire qu'une étude attentive du détail du texte, de sa lettre précise, est absolument prioritaire sur toute autre considération (discussion, critique, etc.).

Il s'agit bien d'une explication et non d'un commentaire en effet ... Mais on utilise souvent -à tort- l'expression "commentaire de texte" pour désigner en fait l'"explication de texte"

ENS a écrit :

La star de l'exercice, c'est le texte lui-même. Il fournit lui-même les clés de sa compréhension, pour qui sait bien le lire.
Pour le reste, le nombre de parties, ... on s'en fout complètement, pourvu que cela permette à la pensée de progresser dans la lecture du texte.

Avec du recul je me suis aperçue que toutes mes parties (sauf la dernière) sont certes justes mais ... hors-sujet ! Leur contenu ira "mieux" dans l'introduction ><
Donc je ne vais pas faire de plan mais me "contenter" de suivre la structure du texte.