Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Bonjour tout le monde,

je suis en seconde est j'ai un commentaire composé à rendre pour jeudi (5 février) sur Phèdre de Racine (acte IV, scène 2, vers 1087-1113).
Je dois trouvé la problématique ainsi que deux grands axes d'études avec deux sous-parties pour chaque axe,puis le rédiger. Le problème est que c'est la première fois que j'en fais un et j'ai beaucoup de mal à trouver tout sa...

Donc si une personne pouvait m'aider à trouver la pb et les axes se serait cool, ou bien me faire comprendre cette tirade qui pour moi est incompréhensible. Ce qui m'aiderai à faire mon plan.

Voila Merci d'avance pour votre aide.

Hippolyte

"D'un mensonge si noir justement irrité,
je devrais faire ici parler la vérité,
Seigneur; mais je supprime un secret qui vous touche.
Approuvez le respect qui me ferme la bouche,
et sans vouloir vous même augmenter vos ennuis,
examinez ma vie, et songez qui je suis.
Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes.
Quiconque a pu franchir les bornes légitimes
peut violer enfin les droits les plus sacrés;
ainsi que la vertu, le crime a ses degrès,
et jamais on n'a vu la timide innocence
passer subitement à l'extrême licence.
Un jour seul ne fait point d'un mortel vertueux
un perfide assassin, un lâche incestueux.
Elevé dans le sein d'une chaste héroïne,
je n'ai point son sang démenti l'origine.
Pitthée, estimé sage entre tous les humains,
daigna m'instruire encore au sortir de ses mains .
Je ne veux point me peindre avec trop d'avantage;
mais si quelque vertu m'est tombée en partage,
Seigneur, je crois surtout avoir fait éclater
la haine des forfaits qu'on ose m'imputer.
C'est par là qu'Hippolyte est connu dans la Grèce.
J'ai poussé la vertu jusques à la rudesse.
On sait de mes chagrins l'inflexible rigueur.
Le jour n'est pas plus pur que le fond de mon coeur.
Et l'on veut qu'Hippolyte épris d'un feu profane..."

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Bonsoir,

Hippolyte prononce un plaidoyer, il cherche à se défendre d'accusations portées contre lui par Oenone.

Resitue la tirade dans son contexte.
Cherche les arguments qu'il utilise pour se justifier.
Dans sa démarche, il brosse un autoportrait.

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Merci beaucoup, cependant je n'ai pas compris de qui il brosse un portrait? de lui même?

La problématique pourrait donc être: "quels moyens Hippolyte utilisent pour se défendre des accusations portées par Oenone?"

4

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Hippolyte brosse un portrait de lui-même. Regarde le système pronominal.
La problématique peut convenir.
Tu peux essayer aussi "pourquoi Hippolyte doit-il brosser son autoportrait ?"

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Vous entendez quoi par système pronominal? (pronoms, personnels, possessifs, démonstratifs, relatifs, interrogatifs et indéfinis ?)

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Bonjour,

Regarde ici par exemple :

Je ne veux point me peindre avec trop d'avantage ;

c'est égal à : Je ne veux pas peindre moi-même avec trop d'avantage. Cela justifie l'auto-portrait. Cherches-en d'autres.

Muriel

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

D'accord j'ai compris Merci beaucoup

Pouvez vous m'exliquer cette phrase: "quelques crimes toujours précèdent les grands crimes." svp

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

SweetyOne je crois qu'on est dans la meme classe !

9

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

Bonsoir Sweetyone,

C'est la forme soutenue de l'adage "qui vole un oeuf vole un boeuf".

10

Racine, Phèdre, acte IV, scène 2

T'es dans quel lycée Jusit ?

Merci Jean-Luc Je pourrais le mettre dans mon commentaire composé? C.a.d écrire que c'est la forme soutenue de cette citation ou sa n'a rien à voir?