1

Doit-on être subjectif quand le sujet de dissertation dit "d'après vous" ?

La question que je me pose depuis quelque temps est la suivante :
"Doit-on être subjectif dans une question ou une dissertation quand la problématique inclue "d'après vous" ?".
La réponse peut paraître évidente, cependant elle ne l'est pas forcément. En effet, j'entend par là : est-ce que le correcteur attend notre avis personnel, ou un développement énonçant des vérités applicables par chacun ?

2

Doit-on être subjectif quand le sujet de dissertation dit "d'après vous" ?

Bonjour Nephylio,

Question intelligente qui appelle une réponse nuancée :
"D'après vous" ou toute autre formule du même genre est une formulation codée et convenue qui demande
- une réponse motivée tirée de l'expérience de la littérature et donc, au lycée, à 90 % issue du cours,
- appuyée sur une fréquentation personnelle de quelques oeuvres,
- très éloignée des "j'aime" ou "je n'aime pas", des appréciations à l'emporte-pièce...
- exprimée de manière impersonnelle et nuancée : "je trouve que Candide est une oeuvre caricaturale" devient "Candide pourrait être perçu comme une oeuvre caricaturale" (passage de la 1re personne à la 3e, emploi de la modalisation distante).

Pour ta progression personnelle, il faut écrire incluT (verbe inclure et non incluer) et entendS.

3

Doit-on être subjectif quand le sujet de dissertation dit "d'après vous" ?

Merci Jean-Luc pour ta réponse qui répond complètement à mon problème et pour la correction des fautes (je me sens un peu honteux d'avoir écrit trop vite )

4

Doit-on être subjectif quand le sujet de dissertation dit "d'après vous" ?

inversement, pour une dissertation CAPES, est-ce possible de discuter la citation en montrant en quoi elle emporte notre adhésion par rapport à d'autres thèses ? Je m'explique : admettons que mes opinions sur les spécificités littéraires (ou autres problèmes) rejoignent celles de la citation soumise à discussion. Puis-je, au cours des deux premières parties, développer deux types d'antithèses et réserver l'illustration de la thèse de la citation en 3ème partie, tout en démontrant pourquoi elle triomphe ? Peut on me reprocher d'esquiver l'exercice même de discussion ? Pour moi je ne le crois pas, il me semble mettre la citation face à quelques objections : seulement dans ma progression, je me sers de la citation pour réfuter ses objections en la situant en dernier paragraphe de ma démonstration. Je me demande seulement si cela est bien académique.

En vous remerciant pour vos avis.