1

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonsoir à tous. Je suis en 1ère L et j'ai un commentaire composé sur la lettre 6 des Liaisons dangereuses. Le problème, c'est que je ne pige rien, à chaque fois j'ai 5, 6 voir pire. Pourriez vous m'aider ?

Voici l'extrait :

J’ai dirigé sa promenade de manière qu’il s’est trouvé un fossé à franchir ; et, quoique fort leste, elle est encore plus timide (vous jugez bien qu’une prude craint de sauter le fossé). Il a fallu se confier à moi. J’ai tenu dans mes bras cette femme modeste. Nos préparatifs et le passage de ma vieille tante l’avaient fait rire aux éclats : mais, dès que je me fus emparé d’elle, par une adroite gaucherie, nos bras s’enlacèrent naturellement. Je pressai son sein contre le mien ; et, dans ce court intervalle, je sentis son cœur battre plus vite. L’aimable rougeur vint colorer son visage, et son modeste embarras m’apprit assez que son cœur avait palpité d’amour et non de crainte. Ma tante cependant s’y trompa comme vous, et se mit à dire : L’enfant a eu peur ; mais la charmante candeur de l’enfant ne lui permit pas le mensonge, et elle répondit naïvement : « Oh ! non, ce n’est pas cela. » Ce seul mot m’a éclairé. De ce moment, le doux espoir a remplacé la cruelle inquiétude. J’aurai cette femme ; je l’enlèverai au mari qui la profane ; j’oserai la ravir au Dieu même qu’elle adore. Quel délice d’être tour à tour l’objet et le vainqueur de ses remords ! Loin de moi l’idée de détruire les préjugés qui l’assiègent ! ils ajouteront à mon bonheur et à ma gloire. Qu’elle croie à la vertu, mais qu’elle me la sacrifie. Que ses fautes l’épouvantent sans pouvoir l’arrêter, et, qu’agitée de mille terreurs, elle ne puisse les oublier, les vaincre que dans mes bras. Qu’alors, j’y consens, elle me dise : Je t’adore ; elle seule, entre toutes les femmes, sera digne de prononcer ce mot. Je serai vraiment le Dieu qu’elle aura préféré.

Les choses que j'ai trouvé sont très minces :

l.1 "promenade" : acte sexuel ?
l.5 "adroite gaucherie" : contradiction
l.12 "qui la profane" : une femme qui ne reçoit plus d'amour de la part de son mari ?
l.18 "le Dieu qu'elle aura préféré" : il veut prendre la place de Dieu
l.3 "craint de sauter le fossé" : a t'elle peur de devenir libertine ?J'ai mis mes recherches mais c'est très très mince ... d'habitude je trouve plus de choses mais là ... ce texte ne m'inspire pas

2

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonsoir,

Essaie d'abord de comprendre l'intérêt de la scène, puis de la manière dont elle est rapportée par Valmont.
Ces points vont te donner tes axes.
Valmont a imaginé une promenade qui va contraindre Mme de Tourvel à manifester malgré elle ses sentiments secrets.
Le parcours de lecture va concerner la "chasse" d'un libertin.
Tu as donc deux portraits :
1 Mme de Tourvel analysée par son persécuteur
2 un autoportrait de Valmont
avec
3 un final en forme de prière impie

L'image du fossé signe l'humour ravageur de Valmont qui joue sur les sens propre et figuré de l'expression.
"Adroite gaucherie" est un oxymore.
"Qui la profane" est à rattacher à la prière impie finale. En effet le mariage donne des droits au mari, or Valmont, par mépris pour le mari, inverse les valeurs en considérant que c'est lui qui a des droits sacrés sur la Présidente, simplement parce qu'il l'a décidé. Il se met ainsi au-dessus des lois.

3

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Merci, grâce à ta réponse j'ai peut être une idée

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonjour, je suis en première S et ma prof de français m'a donné le commentaire de ce texte à faire mais je ne trouve pas les axes principaux..
Je dois aussi répondre aux questions suivantes :
- Relever une métaphore et la commenter
- Commenter l'expression "adroite gaucherie"
- Commentez l'usage de l'italique du texte
- Quel sentiments s'exprime à la fin du texte ?

Pour ma part, "adroite gaucherie" est une oxymore, une contradiction
L'italique du texte est utilisé lorsque Valmont reprend une expression que la Marquise avait déjà employée

Merci d'avance pr votre aide !

5

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Pour les axes, tu peux t'aider des discussions précédentes dans ce topic.

6 (Modifié par Jays 24/09/2015 à 20:06)

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonsoir.

Voilà. J'espère que certains d'entre vous pourrons m'aider. Je suis en première année de Lettres Modernes, et ça fait deux ans déjà que j'ai quitté le lycée. Je me remet peu à peu dans le bain de la littérature -avec joie certes, mais avec difficulté aussi- et je me retrouve aujourd'hui confrontée à des exercices que je n'avais jamais fait avant.

Pour demain, je suis censée effectuer un commentaire linéaire de la 6e lettre des Liaisons Dangereuses, de Laclos, dans laquelle le Vicomte de Valmont écrit à Mme de Merteuil. J'adore le livre, je connais un peu la méthode du commentaire linéaire, mais je n'en ai jamais fait, et devant le texte, je me retrouve bloquée et je ne reconnais rien que je puisse noter. J'ai l'impression d'avoir totalement oublié tout ce que j'ai appris sur la langue française après mon année de fac en LLCE anglais l'année passée.

J'aimerais savoir si vous pourriez m'aider à me remettre dans le bain, à me redonner quelques exemples de base qui puissent me permettre de me débloquer ou au moins quelques conseils sur lesquels je puisse m'appuyer.

Merci d'avance, vraiment.
Jay.Texte

7

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonjour,

Quelques pistes pour accrocher au texte :
- la préciosité,
- l'ironie,
- le portrait indirect,
- un séducteur à l'oeuvre,
- une rivalité féminine,
- des libertins qui jouent (faire attention en particulier à la rupture de ton en fin de lettre)
- le cynisme du roué,
- une aventure sous contrôle...

8

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Bonjour!
Je suis en classe de première et j'ai pour vendredi une fiche de lecture à faire sur ce livre.
J'ai choisi cet extrait pour illustrer ce livre car je l'ai trouvé simple et qu'il y a avait des rapports avec les grands thèmes. Je pense l'avoir compris et d'après les réponses précédentes je pense avoir juste ^^
En parlant des grands thèmes je n'en ai trouvé que deux qui sont évidents: le libertinage et la manipulation. J'aimerai en trouver d'autre mais je n'y arrive pas ...    J'ai pensé à l'amour car Valmont est amoureux de cette présidente, Mme de Tourvel, j'ai aussi pensé à une dénonciation des femmes de cette époque ...  Pourriez vous m'aidez à en trouvez d'autre, et à confirmer ou non si ces deux derniers thèmes que j'ai proposé sont juste, s'il vous plaît?
Merci beaucoup d'avance,
Colombe

9

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

La jalousie. La place de la femme. La lettre ...

10 (Modifié par Jean-Luc 11/11/2015 à 19:03)

Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6

Le "théâtre du monde", les masques, la comédie sociale, l'hypocrisie, la sottise
la critique de l'éducation des filles
l'orgueil, la volonté de puissance...

Attention Valmont n'est pas amoureux de Mme de Tourvel. Le libertin n'est pas soumis à ses sentiments.
Laclos ne dénonce pas les femmes, mais la condition que leur font les hommes.