La réécriture d'un thème en présente-t-elle toujours la même vision ?

Bonjour,

Toujours en guise d'entraînement, je me suis attelé à traiter ce sujet, issu de mes annales du BAC de français:

La réécriture d'un thème en présente-t-elle toujours la même vision ?

Analyse du sujet :

Réécriture = transposition, imitation, parodie ...
Action d'un auteur qui travaille sur des références littéraires / intertextualité. Il réécrit, adapte, parodie...
> Réécriture du mythe: transposition pour changer le message (adapter pour une époqe).

Thème = Mythe, sujet utilisé par les auteurs avec récurrence. Le thème est le centre de la narration, ce dont on parle.

Vision = Subjectif de l'auteur - sensibilité par rapport au sujet.
Message implicite : regard subjectif, implicite et personnel par rapport à ce qu'il dit. POSITION DE L'AUTEUR - morale, politique, littéraire, philosophique... Regard, représentation.
Retranscription du thème.

Problématique:

Lorsque des auteurs se lancent dans la réécriture, gardent-ils obligatoirement le même regard, la même sensibilité subjectif face à ce dont il parle ?

Plan:

I- Certes, un écrivain peut, lorsqu'il réécrit, présenter une vision originale qui diffère du regard porté par l'auteur du texte-source.
          a) La modernité est un catalyseur de l'écriture, l'auteur est animé avant tout par le désir de se démarquer des modèles littéraires.
          b) Mais il peut réemployer certains textes pour s'en moquer, c'est le concept parodique.
          c) Un écrivains contemporain est tenté de réutiliser un texte ancien tout en modifiant sa portée primitive afin de mettre en évidence des mutations historiques, sociologiques ou idéologiques.

II- Toutefois, la réécriture peut s'enfermer dans la simple imitation d'autrui, inscrivant ainsi l'auteur dans une tradition littéraire, et dont le regard reste sensiblement le même.
          a) Le sujet étant similaire, l'histoire n'est pas amplement revisitée: une partie du message originel perdure.
          b)
          c) L'admiration porté envers les auteurs appartenant au passé amène le contemporain à vouloir s'inscrire dans leur directe lignée.

III- Finalement, l'acte de réécriture est une entreprise complexe et ambigu, qui peut tout aussi bien imiter qu'innover.
       a)
          b)
          c) La réécriture concrétise finalement des conceptions antagonistes sur le rôle même des gens de lettre.

J'ai des difficultés à terminer et à juger mon travail... Je crains la répétition ! Qu'en pensez-vous ?

Merci pour toute votre aide,
Zadek

La réécriture d'un thème en présente-t-elle toujours la même vision ?

bonjour j'ai une dissertation à faire mais je ne sais pas trop comment faire mon plan et mes arguments et mes exemples voici le sujet:
La réécriture d'un thème ici la descente aux enfers en présente t elle toujours la même vision?
Merci de m'aider car la seul chose que je sais c'est que la descente change oui et non donc voilà pourquoi je n'arrive pas a trouver un plan

La réécriture d'un thème en présente-t-elle toujours la même vision ?

Pour ce qui est de la Descente aux Enfers, on ne sait même pas de quels textes il est question...

La réécriture d'un thème en présente-t-elle toujours la même vision ?

Il y a La porte des enfers de Laurent Gaudé et une saison en enfers de Rimbaud