51 (Modifié par webmestre 25/04/2015 à 13:48)

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Bonjour j'aurais besoins d'aide pour trouver des sentiments qui évoque l'expérience amoureuse dans ce poème! je n'y arrive pas du tout! je ne trouve aucun procédés en lien avec l'amour!

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée,
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las! las! ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir votre beauté

merci!

52 (Modifié par Luluuuu 29/10/2015 à 19:05)

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Bonsoir,

Je dois répondre à 3 petites questions sur " Allons voir si la rose" et " Quand vous serez bien vielle" pour mon devoir de français...
Pourriez vous m'aider svp !


Je crois avoir bon à la 1 ère mais corriger moi au cas où.

1) Dans " Allons voir si la rose" qui parle à la jeune fille ? à quoi est-elle comparé?
C'est Ronsard qui s'adresse à la jeune fille qui est comparée a une rose.

2) Dans " Allons voir si la rose" Quels points communs entre le comparé et le comparant sont mis en valeur?

3) Quels différences et quels pints communs pouvez-vous observez entre le texte "Allons voir si la rose3 et 'Quand vous serez bien vielle ?


Merci d'avance 


Textes

Mignonne, allons voir si la rose
A Cassandre
Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.
Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !
Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.



Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :
Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.
Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.
Je serai sous la terre et fantôme sans os :
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,
Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie

53 (Modifié par Pyrame 29/10/2015 à 19:17)

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

2) Toutes deux sont belles (même teint,...)
...dans "la fleur de l'âge" ("qui ce matin avait déclose", "puisque votre âge fleuronne dans sa plus verte nouveauté")...
...mais leur beauté est éphémère.

3) La situation temporelle du récit change: si dans le premier texte, elle est encore belle, ce n'est plus le cas dans le second poème, où il la fait se projeter vieille, et cherche à l'effrayer.
L'argumentation diffère donc : dans un cas, il insiste sur l'éphémère dont il faut profiter, dans l'autre il peint un portrait d'elle vieille et seule, ce qui la persuade de "cueillir dès aujourd'hui les roses de la vie".

54

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Merci beaucoup !

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

bonjour a tous
j'ai a réaliser un paragraphe argumentatif ou j'expose un sentiments que m'inspire le poème mignonne allons voir si la rose.
pour cela je dois choisir plusieurs argument (entre 2 et 3)
j’ai choisie dans un premier temps : la mise en avant de l'invitation amoureuse puis je pensais mettre la fuite du temps mais je ne trouve pas de quoi appuyer mon idée c'est la que j'ai besoin de votre aide


merci d'avance

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Le début se passe le matin, la fin le soir... Au début la rose est belle à la fin elle est fanée... Au début la jeune fille est belle, à la fin elle sera vieille....

57

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Bonjour je dois réciter "Mignonne" de Ronsard dans très peu de temps pour mon cours de français, mais j'ai un ENORME mal à reconnaître les enjambements du poème 
Je sais plus ou moin ce qu'est qu'un enjambement, mais ici j'ai un peu partout des doutes. Ma prof de français ma tout de même prévenu que toute la strophe 2 est faite d'enjambement, est-ce que quelqu'un pourrait m'indiquer au plus vite où sont les enjambements dans "Mignonne" svp ?

À CASSANDRE

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée,
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ! ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Il y a enjambement quand un même groupe syntaxique est réparti sur deux vers.
Forment une unité :
Le groupe sujet.
Le groupe verbal (verbe + complément(s)).
Les groupes c. circ.
La relative explicative (qui peut supposer une petite pause après son antécédent).

Donc :
1 et 2 : pas d'enjambement.
2 et 3 : enjambement.
3 et 4 : pas d'enj. (malgré tout, il n'y a pas de virgule après vesprée)
4 et 5 : enj.
5 et 6 : pas d'enj.

7 et 8 : enj. (la virgule n'y fait rien)
8 et 9 : enj.
9 et 10 : pas d'enj.
10 et 11 : pas d'enj.
11 et 12 : enj.

13 et 14 : pas d'enj.
14 et 15 : enj.
15 et 16 : pas d'enj.
16 et 17 : pas d'enj.
17 et 18 : pas d'enj.

Vous remarquerez :
- que les enjambements successifs expriment le désarroi du moi (début de la seconde strophe).
- les trois derniers vers, formulaires, ont au contraire un rythme régulier très perceptible (accentué par les coupes).

59 (Modifié par Jehan 23/12/2017 à 20:40)

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Bonsoir, je suis entrain de réviser mes textes pour mon bac blanc à la rentrée.

Je suis en train de réviser "Ode à Cassandre" de Pierre de Ronsard

Ma prof a mis dans son cours que c'est un poème élégant mais je ne comprends pas ce que cela veut dire.

60 (Modifié par Jehan 23/12/2017 à 20:44)

Ronsard, Mignonne, allons voir si la rose...

Bonsoir.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f … gant#28226

Ode à Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las, ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.