1

De = "pendant"

bonjour,

dans la phrase suivante:

« l'auteur eut ordre de ne paraître à la cour de huit cents années. »

(Micromégas, Voltaire)

je pense que DE équivaut à « pendant »,

mais pourriez-vous me dire si cette traduction est bonne,

le cas échéant par quel mécanisme une simple préposition (DE) a pu équivaloir à un adverbe

et enfin si "de" employé dans ce sens se rencontre encore de nos jours.

De = "pendant"

Ton interprétation est bonne.
Pendant est aussi une préposition, il n'y a donc pas de changement.
Cette construction est toujours utilisée : De ma vie je n'ai tant ri; je ne l'ai pas vu de la journée. Elle ne le quitta pas d'une minute

3

De = "pendant"

merci!