Problème de traduction latin-français et français-latin

Dsl de vous interompre dans votre discussion !! En se qui me conserne, j'ai des difficultées sur des traductions en Latin. Je suis en première et cela fais 2 mois que j'ai pris le Latin et l'ont ne ma pas encore fournie de dictionnaire; Alors si vous pouvez m'éclairer sur certains points !

Un Dieu bienveillant :
1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
2. Jupiter était le plus grand dieu.
3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.
4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.

Voilà ce que j'ai pu faire:
Deus benignus
1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statuarum deorum et dearum videmus.
2. Juppiter maximus deux erant.
3. Medici etiam deo clarus erant, Aesculapius.
4. Qua opera Aesculapii, domini et servi saevo morbo poterant sanare.

Je suis particulièrement perdue dans la dernière phrase !!!

Merci !!

2

Problème de traduction latin-français et français-latin

Un Dieu bienveillant :
1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
2. Jupiter était le plus grand dieu.
3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.
4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.

Voilà ce que j'ai pu faire:
Deus benignus
1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statuarum deorum et dearum videmus. comment justifies-tu le génitif à statuarum?
2. Juppiter maximus deux erant. "deux" n'existe pas en latin, le verbe doit s'accorder en nombre avec le sujet, comme en français
3. Medici etiam deo clarus erant, Aesculapius. cela signifie : les médecins appartiennent à un dieu, ou le dieu a des médeciens. N'oublie pas qu'un adjectif s'accorde en cas avec le mot auquel il se rapporte. Avec quoi accordes-tu clarus? Aesculapius est sur le même plan que le mot qui signifie "dieu", et doit donc être au même cas
4. Qua opera Aesculapii, domini et servi sanare saevo morbo potarant.
Tu n'as pas besoin de relatif, attnetion au verbe possum, revois sa conjugaison, n'oublie pas que les maladies sont au pluriel, et regarde enfin si le verbe sanare ne se construit pas tout bêtement avec l'accusatif.

Problème de traduction latin-français et français-latin

Un Dieu bienveillant :
1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
2. Jupiter était le plus grand dieu.
3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.
4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.

Voilà ce que j'ai pu faire:
Deus benignus
1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statua deorum et dearum videmus. Cette phrase est-elle bonne ?
2. Juppiter maximus deus erant. Dsl pour la phote de frappe! Cette phrase est-elle bonne ?
3. Medici etiam deo clarus erant, Aesculapius. Pour cette phrase il demande d'utiliser esse +  datif mais je ne sais pas comment faire ! Autrement si je mets : Medici étiam deum clarus habebant, Aesculapium.  Cette phrase est-elle bonne ?
4. Qua opera Aesculapii, domini et servi sanare saevum morbos poterant. Cette phrase est-elle bonne ?

Comme je le disais je n'ai ni dictionnaire, ni abregé de grammaire, ni de tableau de conjugaison, je ne peut donc pas savoir si sanare est suivi de l'accusatif !

Si vous pouvez encore m'aider, MERCI !!

4

Problème de traduction latin-français et français-latin

Un Dieu bienveillant :
1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
2. Jupiter était le plus grand dieu.
3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.
4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.

Voilà ce que j'ai pu faire:
Deus benignus
1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statua deorum et dearum videmus. Cette phrase est-elle bonne ? non, il faut revoir la leçon sur la valeur des cas
2. Juppiter maximus deus erant. Dsl pour la phote de frappe! Cette phrase est-elle bonne ?non, il y a une faute d'accord entre le sujet et le verbe
3. Medici etiam deo clarus erant, Aesculapius. Pour cette phrase il demande d'utiliser esse +  datif mais je ne sais pas comment faire ! Autrement si je mets : Medici étiam deum clarus habebant, Aesculapium.  Cette phrase est-elle bonne ?
Pour voir comment utilisser esse + dat, je suis sûr qu'il y a une leçon, que tu dois consulter, sinon ta phrase est incorrecte, tu oublies de faire l'accord de l'adjectif "clarus" avec le nom "deum" en genre en nombre et en cas

4. Qua opera Aesculapii, domini et servi sanare saevum morbos poterant. Cette phrase est-elle bonne ? Non, il y a encore un problème d'accord entre l'adjectif et le nom

Comme je le disais je n'ai ni dictionnaire, ni abregé de grammaire, ni de tableau de conjugaison, je ne peut donc pas savoir si sanare est suivi de l'accusatif !

Le gaffiot est consultable, recopies l'adresse suivante, tu peux rechercher n'importe quel mot:

[Lien invalide.]

Quand il y a marqué 'tr', ça veut dire transitif = avec accusatif. Par ailleurs, dans la plupart des cas, quand un verbe français est construit avec un COD, le verbe latin qui le traduit  sera construit avec un accusatif.

Sinon voici une page avec plein de liens utiles vers des dictionnaires, des grammaires etc.
http://www.lexilogos.com/latin_dictionnaire.htm

Problème de traduction latin-français et français-latin

J'ai beau retourner toutes les phrases dans tout les sens je ne voit pas comment corriger mes fautes !!!

Si vous pouviez m'indiquer le réponse je comprenderais certainement ! C'est beaucoup demander mais je sature !
J'ai pris Latin il y a seulement deux mois et jusqu'ici j'adorais mais aujourd'hui je ressent beaucoup de difficultées .2. Juppiter maximus deus erat. C'est mieux ?

Pour les autres phrases je ne voit vraiment pas 1. Saepe in campos Italiae et Siciliae statuae deorum et dearum videmus.

Sinon :
a. dans les plaines = plaines est COD  => campus,i => campos ?
b. de l'Italie = c.nom => Italia, ae => Italiae ?
c. de la Sicile = c.nom => Sicilia,ae => Siciliae ?
d. des statues = COD? pl => statua,ae => statuas ?
e. de dieux = c.de nom => deus, dei => deorum ?
f. de déesses = c.de nom => dea,ae => dearum ?

Sa nous donnerais:
Saepe in campos Italiae et Siciliae statuas deorum et dearum videmus.
C'est bon ?

Autre question: L'ablatif se traduit par quoi ?

6

Problème de traduction latin-français et français-latin

Oui c'est bon, mis à part qu'il vaudrait sans doute mieux mettre in campis (in+acc=compl de lieu où on va, in + abl = compl de lieu où on est)

Comment exprimer la possession avec le verbe esse.

Le datif exprime la personne à qui on donne, à qui on destine, à qui on attribue quelque chose.

Si je dis Liber est petro, cela signifie littéralement: le livre est à pierre. Mais on traduira en inversant : Pierre a un livre.
Libri sunt petro; des livres sont à pierre, pierre a des livres;

Deus erat medicis= un dieu était  aux médecins= les médecins avaient un dieu

un adjectif doit s'accorder avec le nom en genre en cas et en nombre:

clarus medicus, clarum medicum, clari medici, claro medico, claros medicos claris medicis etc.

L'ablatif employé seul équivaut le plus souvent à un complément de moyen. Autrement l'ablatif se trouve après diverses prépositions pour des compléments de lieu, de temps, et d'accompagnement.

7

Problème de traduction latin-français et français-latin

1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statuarum deorum et dearum videmus.

Statuarum ne devrait-il pas être mis à l'accusatif, c'est-à-dire plutôt statuas ?

2. Juppiter maximus deux erant.

Pourquoi le verbe est-il au pluriel ? Je metterais plutôt Juppiter maximus deorum erat (avec le complément du superlatif au génitif).

EDIT : je n'avais pas vu qu'une discussion avait été ouverte sur la question, mes remarques n'ont alors plus leur utilité.

8

Problème de traduction latin-français et français-latin

ryn91 a écrit :

Dsl de vous interompre dans votre discussion !! En se qui me conserne, j'ai des difficultées sur des traductions en Latin. Je suis en première et cela fais 2 mois que j'ai pris le Latin et l'ont ne ma pas encore fournie de dictionnaire; Alors si vous pouvez m'éclairer sur certains points !

Un Dieu bienveillant :
1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
2. Jupiter était le plus grand dieu.
3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.
4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.

Voilà ce que j'ai pu faire:
Deus benignus
1. Saepe in campis Italiae et Siciliae statuarum deorum et dearum videmus.
2. Juppiter maximus deux erant.
3. Medici etiam deo clarus erant, Aesculapius.
4. Qua opera Aesculapii, domini et servi sanare saevo morbo potarant.

Je suis particulièrement perdu dans la dernière phrase !!!

Merci !!

Bonjour.
[…]
(J'ai mis en italiques ce que vous devriez revoir En fait, vous devriez revoir l'analyse grammaticale des mots, vous faites beaucoup d'erreurs sur l'usage des cas. L'ordre des mots n'est pas "top" non plus mais c'est moins urgent.

Problème de traduction latin-français et français-latin

Un Dieu bienveillant => Deus benignus

1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
=>  Saepe in campis Italiae et Siciliae statuas deorum et dearum videmus.

2. Jupiter était le plus grand dieu.
=>  Juppiter maximus deux erat.

3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.   
=>  Deus erat étiam claris medicis, Aesculapius.
Pour moi l’ordre des mots n’est pas bon ! N’est-ce pas ?

4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.
=>  Quo operas Aesculapii, domini et servi sanare saevos morbos poterant.

Pour l’ordre des mots, on m’a dit que le verbe allait toujours à la fin ! C’est bien vrai ?
Ensuite cruelles et maladies doivent avoir le même cas, ici l’Accusatif  ?

Merci de m’indiquer les phrases qui sont totalement bonnes !!! et les erreurs qu’ils restent pour les autres phrases.Comme je me suis rendus compte que l'exercice précédent était très très raté, je me permet de vous en montrer un autre. Merci de m'indiquer les fautes !

1. Populo Romano non tantum deae, sed étiam multi dei erant.
Le peuple des Romains avaient non seulement une déesse mais aussi beaucoup de dieux.
Cela est-il bon ?

2. Romani multas deorum statuas in viis videre poterant.
Les nombreux Romains pouvaient voir les statues des déesses dans les rues.
Cela est-il bon ?

3. Etiamnunc pulchras deorum et dearum statuas videmus.
Encore aujourd'hui nous voyons les belles statues des dieux et des déesses.
Cela est-il bon ?

4. Inter tam multos deos Juppiter maximus est.
Parmi plusieurs dieux, Jupiter est le plus grand.
Cela est-il bon ?

5. Domini et servi, dominae et ancillae deum laudant et orant.
Les maitres et les esclaves louent et prient le dieu des maîtresses et des servantes.
Cela est-il bon ?

6. Saepe deo agnos immolant.
Souvent ils immolent des agneaux pour le dieu.
Cela est-il bon ?

7. Juppiter Romanis semper benignus erat.
Jupiter était toujours bienveillant avec les Romains.
Cela est-il bon ?

8. Itaque magna populi Romani gratia deo nunquam déerat.
C'est pourquoi le peuple des Romains ne donnait jamais une grande reconnaissance au dieu.
Cela est-il bon ?
Pour cette phrase, magna ne devrais t-il pas aller avec populi ? Si c'est le cas je n'arrive pas a faire une phrase grammaticalement correcte.

Si vous pouvez m'aider , Merci !!

10

Problème de traduction latin-français et français-latin

1. Nous voyons souvent, dans les plaines de l'Italie et de la Sicile, des statues de dieux et de désses.
=>  Saepe in campis Italiae et Siciliae statuas deorum et dearum videmus.
oui

2. Jupiter était le plus grand dieu.
=>  [color=#0f52ef]Juppiter maximus deux erat.
Une faute de frappe, toujours la même

3. Les médecins aussi avaient un dieu illustre; Esculape.   
=>  [color=#2c12ec]Deus erat étiam claris medicis, Aesculapius.
Pour moi l’ordre des mots n’est pas bon ! N’est-ce pas ?
L'ordre n'a pas d'importance. Par contre, tu accordes clarus avec medicus, or c'est le dieu qui est illustre, pas les médecins.

4. Grâce à (par) l'aide d'Esculape, maîtres et esclaves pouvaient guerir leurs cruelles maladies.
=>  Quo operas Aesculapii, domini et servi sanare saevos morbos poterant.
Je ne comprends pas à quoi sert "quo", quant à aide, je le traduirais par auxilium... auxilio aesculapii...

Pour l’ordre des mots, on m’a dit que le verbe allait toujours à la fin ! C’est bien vrai ?
Non c'est faux: le verbe peut se trouver à n'importe quel endroit, mais il est très fréquemment à la fin.

Ensuite cruelles et maladies doivent avoir le même cas, ici l’Accusatif  ?

oui


1. Populo Romano non tantum deae, sed étiam multi dei erant.
Le peuple des Romains avaient non seulement une déesse mais aussi beaucoup de dieux.
Cela est-il bon ?
Preque : deae est un nominatif pluriel

2. Romani multas deorum statuas in viis videre poterant.
Les nombreux Romains pouvaient voir les statues des déesses dans les rues.
Cela est-il bon ?
Presque: multas est un féminin accusatif pluriel, il ne peut absolument pas s'accorder avec romani, qui est un masculin nominatif pluriel. Tu as vraiment un problème avec l'accord des adjectifs avec le nom.

3. Etiamnunc pulchras deorum et dearum statuas videmus.
Encore aujourd'hui nous voyons les belles statues des dieux et des déesses.
Cela est-il bon ?
OUI !!!

4. Inter tam multos deos Juppiter maximus est.
Parmi plusieurs dieux, Jupiter est le plus grand.
Cela est-il bon ?
Oui, mais la formulation n'est pas géniale

5. Domini et servi, dominae et ancillae deum laudant et orant.
Les maitres et les esclaves louent et prient le dieu des maîtresses et des servantes.
Cela est-il bon ?
Non, dominae et ancillae sont mal analysées

6. Saepe deo agnos immolant.
Souvent ils immolent des agneaux pour le dieu.
Cela est-il bon ?
Oui

7. Juppiter Romanis semper benignus erat.
Jupiter était toujours bienveillant avec les Romains.
Cela est-il bon ?
parfait

8. Itaque magna populi Romani gratia deo nunquam déerat.
C'est pourquoi le peuple des Romains ne donnait jamais une grande reconnaissance au dieu.
Cela est-il bon ?
Pour cette phrase, magna ne devrais t-il pas aller avec populi ? Si c'est le cas je n'arrive pas a faire une phrase grammaticalement correcte.
Il est impossible que magna (féminin singulier ou neutre pluriel) puisse s'accorder avec populi (masculin), tu fais très bien d'accorder magna avec gratia, cet adjectif ne peut pas aller avec un autre nom.
Par contre, tu n'as pas bien traduit du tout.
Je t'aide:
Desum, deesse + Dat = faire défaut à / manquer à