1

Laclos, Les Liaisons dangereuses - Un roman sérieux ou ironique ?

voilà j'ai une dissertation à rendre pour la rentrée sur l'oeuvre de Laclos et je ne suis pas certaine de mon plan peut-on m'éclairer ?

I. Un roman à l'apparence du sérieux...

a.le mode épistolaire : la succession des lettres, une structure parfaitement maîtrisée

b.la peinture du monde aristocratique : les lieux, le langage employé, les titres (marquise, vicomte,...)

c.?

II... laissant place à l'ironique

a. différents registre: l'ironie ( les 2 libertins), le pathétique ( la scène de la charité), et le comique ( la naiveté des victimes face à la virtuosité des manipulateurs)

b. le libertinage condamné (la tragédie du dénouement)+ la moralité (= vision sombre de l'Homme)
   
c. la vertu mise à mal (pervertie avec les 2 libertins, faible avec l'innocente Cécile se transforme en fille facile, Danceny devient l'amant de Merteuil) + le personnage de Mme de Tourvel qui veut séduire Valmont


Voilà j'aimerais mieux bâtir un plan en 3 parties mais je n'y arrive pas et je trouve que mon plan n'est pas assez solide AIDEZ MOI !!!!

Laclos, Les Liaisons dangereuses - Un roman sérieux ou ironique ?

Bon, je vais paraître creux à côté de notre ami kaiyuxan et son super plan. Bref, j'ai dans un devoir une première question : Pourquoi peut-on qualifier Les liaisons dangereuses de Laclos de "roman de l'ironie" ?

Je pensais blablater un petit peu sur la définition exacte de l'ironie, que je ne vois pas très bien comment adapter au sujet d'ailleurs... Et je suis arrivé au "plan" suivant :

I. La manipulation
a. l'hypocrisie entre les personnages
b. la lettre utilisée comme arme

II. La dépravation derrière une facade aristocratique
a. l'époque des Lumières... et après je sèche 

Enfin voilà, je pensais partir là dessus. Mais avant de me lancer j'aimerais savoir ce que vous en pensez... Ce serait bien aimable 

(Ma deuxième question c'est "En quoi peut-on qualifier Les liaisons dangereuses de "machine infernale" ? Je devrais pouvoir y arriver)

...D'autant que, élève du CNED que je suis, je n'ai pas refait de composition en français/lettres depuis un bon moment...

Merci d'avance à ceux que ça inspirera, et puis j'en profite pour vous souhaiter une excellente année, bien remplie culturellement et pleine de réussite.

Laclos, Les Liaisons dangereuses - Un roman sérieux ou ironique ?

Derrière le caractère sérieux, il serait pertinent, je pense, d'identifier l'aspect tragique du roman.
Les libertins procèdent de l'ironie (masque) à l'instar de l'auteur : il faut éclairer cette double dimension.

Cordialement.

Laclos, Les Liaisons dangereuses - Un roman sérieux ou ironique ?

J'avoue que j'ai du mal à cerner votre idée... 

Où est l'ironie dans l'aspect tragique par rapport a l'aspect sérieux ?Je me permets de faire un petit up, parce que je suis dessus et je rame vraiment... 

Bonne rentrée à tous !

Edit : Voici mon introduction. Inspiré par ce que j'ai lu ici, j'ai finalement voulu parler un peu de l'aspect sérieux du roman dans l'intro, pour donner un point de départ :

Les Liaisons Dangereuses est un roman en apparence extrêmement sérieux, de par premièrement l'univers aristocratique dans lequel il se déroule, avec ses lieux prestigieux, le vocabulaire raffiné des personnages, qui certains portent d'ailleurs un titre honorifique ; et de seconde part le coup de maître de Choderlos de Laclos, qui orchestre parfaitement la succession des lettres que s'envoient les personnages, en jouant de plus sur tous les inconvénients de la communication en différé, tels les retards ou interceptions de lettres. En littérature, l’ironie est l’art de dénoncer, de faire réagir, à travers une description de la réalité apparemment valorisante, mais qui en fait ne vise qu’à la dévaloriser. Nous allons donc voir comment cette peinture sérieuse, voire austère, laisse place à des registres divers et variés tels le comique, le pathétique et le tragique, faisant naître dans ce roman une grande ironie.

C'est pas trop pourri ?

Edit 2 : Au fur et à mesure que j'avance et me renseigne, il y a pas mal de choses que je comprends mieux... ça avanceBon eh bien... J'ai fini par y arriver, voilà donc la moitié de mon devoir bouclée.

Mais du coup, la deuxième question que je pensais pouvoir faire plus facilement me pose un problème : "Dans quelle mesure peut-on qualifier Les Liaisons Dangereuses de "machine infernale" ?"

J'ai l'impression d'avoir déjà dit pas mal de choses avant dans ce sens...  Notamment les roués pris à leur propre jeu, la lettre utilisée comme arme dans tous les sens... Je ne vais pas réécrire les mêmes paragraphes avec d'autres mots !

Au cas où vous seriez subitement inspirés ou si vous l'avez déjà fait, je me suis permis de remonter le sujet... au lieu d'en créer un autre, même si c'est une autre question...

Merci !


Edit : Note pourrie, 7/20