Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Bonjour,

Et pour l'emploi ou non des traits d'union, cet extrait de wikipédia rappelle une règle typographique qui me semble très logique :

[…] Noms des entités politiques et administratives

Les mêmes règles que pour les noms de rues s'appliquent aux unités administratives et politiques françaises ou dont le nom a été, partiellement ou totalement, francisé[réf. nécessaire]. La règle s’applique également à nombre de noms du domaine de la géographie physique.

L’« unionisation » entraîne l’apparition d’une majuscule dans tous les noms et adjectifs unis dans l’expression. Trait d’union et majuscule sont donc les outils d’élaboration des noms composés des unités administratives et politiques.

Exemples : la Loire-Atlantique, Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, la Basse-Normandie, les Côtes-d'Armor, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Virginie-Occidentale, Chanteloup-les-Vignes, le Cap-Vert, la Bohême-du-Sud, les États-Unis, etc.

La partie du nom qui sera « unionisée » est ce qu’on appelle le spécifique (le nom « propre »), par opposition au générique (nom « commun »).

Ainsi, dans « département du Pas-de-Calais », « département » est générique, « Pas-de-Calais » est spécifique. Dans « pas de Calais », « pas » est un générique (synonyme de détroit), « Calais » est spécifique. Le cas du « département du Puy-de-Dôme » et du « puy de Dôme » est analogue ainsi que celui du « département des Alpes-Maritimes » et des « Alpes maritimes ».

De même, on fera la différence entre :

- la province de l’Île-du-Prince-Édouard et l’île du Prince-Édouard qui donne son nom à la province ;

- la commune de L'Île-Saint-Denis et l'île Saint-Denis qui donne son nom à la commune ;

- le massif du Mont-Blanc et le mont Blanc ;

- la République du Cap-Vert et le cap Vert ;

La logique, si l’application de cette règle était et avait toujours été respectée, voudrait que l’on fasse la différence entre l’Afrique du sud comme synonyme d’« Afrique australe » et l’Afrique-du-Sud, l’État (tout comme « Timor oriental » et « Timor-Oriental », « îles Salomon » et « Îles-Salomon »). On ne rencontre guère plus « Irlande-du-Nord ». De même, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Mecklembourg-Poméranie-Occidentale ou Frioul-Vénétie-Julienne ne sont pas toujours les formes les plus courantes.

L’usage n’a pas non plus retenu cette règle qui aurait permis de différencier le pays Basque (ou Pays basque), région humaine et historique, et le Pays-Basque, l’unité administrative qu’est la Communauté autonome basque. […]
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait_d%27union

Muriel

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Muriel a écrit :

L’usage n’a pas non plus retenu cette règle qui aurait permis de différencier le pays Basque (ou Pays basque), région humaine et historique, et le Pays-Basque, l’unité administrative qu’est la Communauté autonome basque. [...]Muriel

Alors là, ça devient compliqué... Si wikipédia propose successivement "pays Basque", "Pays basque" et même "Pays-Basque", alors j'y perds le peu de latin qui me reste. Et d'ailleurs, il ne me semble pas évident, dans nombre de cas, de distinguer la région humaine de l'unité administrative.
Quoi qu'il en soit, si l'article de Wikipédia dit vrai, alors l'utilisation du trait d'union dans la cas qui nous intéresse (Sud-Gironde, Sud-Liban) est bel et bien justifiée.

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Re-bonjour,
Je souhaiterais à nouveau vous demander conseil sur l'emploi ou non d'une majuscule pour des points cardinaux, dans un contexte qui me semble interprétable de différentes façons. Voici donc la phrase:
"le critère de distinction n’est plus la religion, mais la nationalité et la race, qui sont maintenant les dieux de l’Europe, tant à l’est qu’à l’ouest."
Je ne sais pas s'il faut interpréter ce cas comme une localisation/situation/direction ("je m'installe au nord"), donc sans majuscule, ou bien si ces points cardinaux font référence à l'expression "Europe de l'Ouest/Europe de l'Est", qui nécessite l'emploi de la majuscule (cf "il est passé à l'Ouest").
Qu'en pensez-vous?

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Bonjour.

Personnellement, je pencherais pour la majuscule.
Comme dans ces expressions citées par le Robert en référence aux pays
qui furent socialistes de 1945 à 1989 :
Relations entre l'Est et l'Ouest. Les pays de l'Est.

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Merci beaucoup pour cet éclairage. Je pense que c'est ce que je vais retenir. J'ai à nouveau le même problème dans l'extrait suivant:
" (...) l’émigration massive en direction de l’ouest, suscitée par le déchaînement des pogroms et la persécution des Juifs de Russie (...)"
Il s'agit bien d'une direction ("en direction de"), mais le contexte nous montre également qu'il s'agit de l'ensemble géographique "bloc de l'Ouest" (versus "la Russie").
Penchez-vous là aussi pour l'emploi de la majuscule, ou bien faut-il appliquer de façon stricte la règle du point cardinal indiquant une direction?

46

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Tout cela peut paraître très subjectif. Dans l’opposition est/ouest, il y a néanmoins une nuance de sens appréciable selon que l’on met une majuscule ou pas.

Ce qui compte, c’est la pensée de l’auteur, pour autant qu’on puisse faire confiance à sa façon de l’exprimer. Mais c’est aussi la période où se situent les faits rapportés. Après la disparition de l’Union Soviétique, l’opposition bloc contre bloc (Est / Ouest) perd en grande partie sa pertinence. Il ne me semble pas non plus qu’on en rencontre l’expression, dans la langue courante,  avant la guerre froide.
Elle n’existe évidemment pas non plus avant la révolution d’Octobre. Or, les grands pogroms provoquant une émigration massive ont lieu dans la Russie tsariste. C’est donc bien, me semble-t-il, une émigration en direction de l’ouest (par la force de la géographie) et non vers un improbable (bloc de l’) Ouest. Accessoirement, je rappelle l’alliance militaire entre la Russie et la France au début du XXe siècle, qui interdit d’imaginer à cette époque une quelconque opposition bloc contre bloc.   

Tout n’est pas dit sur ce sujet. Certes, « les expressions citées par le Robert en référence aux pays qui furent socialistes de 1945 à 1989 : Relations entre l'Est et l'Ouest. » exigent la majuscule en raison du sens particulier que prennent alors ces deux mots (même distinction, aujourd’hui, entre le Nord et le Sud) mais seulement, me semble-t-il, pour la période indiquée. Il est douteux que la distinction reste pertinente après…. «  l’Est » étant à peu près réduit à la seule Russie. Aussi, dans la 1ère citation (« le critère de distinction n’est plus la religion, mais la nationalité et la race, qui sont maintenant les dieux de l’Europe, tant à l’est qu’à l’ouest. »), je ne me hasarderais pas à vouloir qu’il y ait à est et ouest des  majuscules au lieu des minuscules. Sauf à savoir précisément quand se situe maintenant ...

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Merci pour cette réflexion tout à fait pertinente. La citation comportant l'expression "à l'ouest et à l'est" peut être assez facilement datée, elle remonte à la fin du XIXe siècle. L'opposition Est/Ouest n'est alors effectivement pas celle que nous avons connue un siècle plus tard. J'avais bien pensé à cette donnée, mais je ne l'avais en fin de compte pas vraiment retenue. Avec votre éclairage, elle me semble finalement tout à fait importante et elle légitimerait bien de ne pas employer la majuscule, ni dans la 1ère, ni dans la 2ème citation.

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Effectivement... Avec une citation datée du XIXe siècle, la majuscule ne s'impose vraiment plus. J'avais raisonné en supposant qu'elle était récente, voire contemporaine. D'où mon erreur.

49

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

J'ai manqué d'audace, moi aussi, si ce n'est d'entière perspicacité : les mots employés (nationalité et race) dataient clairement la phrase, ou en tous cas l'époque des faits rapportés   .

Nord, Sud, etc. Quand prennent-ils des majuscules ?

Cher Jehan et Chère Anne 345, bonjour.

J'ai lu avec intérêt vos explications sur les points cardinaux.   J'ai cru comprendre que Jean-Claude Picard, l'excellent traducteur de l'Île au Trésor, s'était parfois trompé à ce sujet.   Pourriez-vous me confirmer que, dans les citations suivantes, la première lettre des mots "nord, sud, est, ouest" et aussi "université, faculté, école" est écrite correctement lorsque ces mots ne sont pas entre parenthèses, et qu'elle ne l'est pas lorsque, au contraire, ils sont entre parenthèses?   
Je vous en remercie d'avance.   Amicalement et respectueusement.

Sur les deux petits côtés de la cahute, à l’(Est) et à l’(Ouest), il y avait seulement deux meurtrières ; sur la face (Sud) où il y avait le portique, encore deux ; et sur la face (Nord), cinq. (L’Île au Trésor, chapitre 21) 

Mais, docteur, vous ne m’avez pas laissé terminer.   S’ils en arrivent à me torturer, il se pourrait que je laisse échapper un mot sur l’endroit où est le bateau ; car j’ai récupéré le navire, à la fois par chance et en prenant des risques, et il se trouve dans la baie du Nord, sur la plage Sud, juste plus bas que la marée haute.   À mi-marée, il doit être à sec. (L’Île au Trésor, chapitre 30)

Traversant l’île, comme nous le faisions, pratiquement en direction du nord-ouest, d’une part nous nous rapprochions toujours plus des contreforts de la Longue-Vue, et d’autre part notre vue ne cessait de s’élargir sur cette baie de l’Ouest où j’avais été naguère si secoué, dans mon coracle.  (L’Île au Trésor, chapitre 32)

Il était visible de loin sur la mer, à la fois à l’(Est) et à l’(Ouest), et aurait pu être pris comme repère de navigation sur la carte ; (L’Île au Trésor, chapitre 32)

On disait qu’il y avait des concentrations de troupes italiennes à Soria et aussi à Sigüenza, en plus de celles qui opèrent dans le Nord.   […] Il est toujours possible qu’ils tentent de nouveau l’attaque à Guadalajara, pas idiotement comme la première fois, mais avec trois pointes qui s’élargiraient en longeant la voie ferrée, vers l’ouest du plateau.   (Pour qui sonne le glas, chapitre 30)

Ils n’ont pas de preuve de ce qu’on fait ici et, d’ailleurs, si on le leur racontait, ils ne le croiraient jamais.   […]  Non.   Je ne crois pas que tu aies à t’en faire pour l’(Université). (Pour qui sonne le glas, chapitre 13)   

Pas mal du tout pour un lecteur d’espagnol à l’(Université) de Montana.  (Pour qui sonne le glas, chapitre 30)

Dans le temps où il fut diplômé de l’université, John Smith avait tout oublié de la mauvaise chute qu’il fit sur la glace ce jour de janvier 1953 (Stephen King, The Dead Zone)

À la fois le Dr Aris et l’Université attendent le jour où Aung Suu Kyi sera libre de venir à Oxford recevoir son titre honoraire.

Elle donna à Rahuf le numéro de téléphone de son domicile  et lui demanda de me le communiquer la prochaine fois que j’appellerais.   Entre-temps, ajouta Layli, elle verrait si la  Faculté pouvait se saisir de mon cas, dans l’espoir que, si je donnais mon accord, cela pût se faire à la minute même où j’aurais dit oui. (Fauziya Kassindja, Do they hear you when you cry ? chapitre 27)

Elle me raconta plus tard qu’elle savait fort bien que ce qu’elle s’apprêtait à dire allait contre tout ce qui lui avait été enseigné à l’?cole de droit, qu’elle savait très bien qu’une fois prononcées les paroles qu’elle s’apprêtait à dire, il n’y aurait aucun moyen de revenir en arrière. (Do they hear you when you cry ? chapitre 28)