Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Voilà, je suis en 2ndeD et mon professeur nous a donné un sujet de Dissertation.
J'ai commencé, mais j'ai peur que ce que j'ai fais soit totalement faux 

Sujet : Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Pour la thèse :
1. But original de la comédie : Faire rire
2. Comique de geste ... Pour faire rire
3. Ironie, parodie, humour noir, différents types de comique.

Pour l'anthithèse:
1. Comédie repose sur plusieurs registres. (ex. : didactique, qui corrige les moeurs ...)
2. registre pathétique et tragique. (ex. : critique sociale, place de la femme ...)
3. registre lyrique et pathétique. (ex. : dimension individuelle, personnelle...)

Pour dépasser les contradictions du sujet :
1. repose aussi à l'ouverture d'autres genres. (ex. : tragédie, le drame romantique ...)
2. d'autre arts. Comédie-ballet : mélanger la musique, la danse ..., les mimes, ...)
3. Cinéma.

Donc si quelqu'un pouvait m'aider, ce serait cool 

La comédie est née sous l’antiquité grecque pour la première fois afin de célébrer Dionysos, dieu du vin et de la fertilité. Issus su mot latin Comedia, elle met en avant le côté propitiatoire de la fête ayant pour but de faire rire. La Comédie est-elle fondée seulement sur le registre comique?  Nous verrons dans un premier temps quel est le but originel de la comédie au théâtre; dans un deuxième temps, nous étudierons les différent registre qui la compose; et pour finir, nous étudierons les arts comiques.


    La définition du mot comique est bien claire : "qui provoque le rire, et qui appartient à la Comédie". En effet, il peut naître en jouant sur différents procédés; le comique de situation (quiproquo et retournement de situation) , de geste, de mots, de caractère (le fait  de vouloir cibler un défaut, caractère particulier). Le comique vient souvent d'un écart, d'une discordance par rapport à ce qui est attendu. Dans l'Ecole des Femmes, Molière sait, grâce à son habileté et son écriture, amuser le public. Dans la scène 5 acte II, Arnolphe, craignant d'être cocu, interroge Agnès qui vient de s'ouvrir à l'amour; le dramaturge utilise ici le quiproquo. En outre, une pièce de théâtre peut être sujet à une mise en scène. Le "chef d'orchestre" du spectacle dirige acteurs, costumes éclairages pour mettre en valeur le comique. De cette manière, il peut faire d'un acteur, le bouffon si célèbre des comédies classiques, en misant sur des vêtements haut en couleur, burlesques, sur des détails qui ont pourtant toute leur importance.  De plus, les Hommes voient le théâtre comme un lieu de divertissement. La Comédia  Dell’arte et son théâtre de rue a développé au XVIème et XVIIème siècles la Comédie; les acteurs italiens se servaient de masques grotesques et des improvisations pour attirer un peuple venu se détendre. Molière va placer au XVIIème siècle des règles de bien séance et la règle des trois unités dans la comédie classique. Cependant la comédie peut utilisé l'ironie, c'est la manière de se moquer de quelqu'un ou de quelque chose en disant des antithèses, ce qui provoque le rire. Cependant la confusion entre le registre ironique et comique ne doit pas être faîte. La comédie au théâtre sert essentiellement à faire rire et à se divertir mais peut être avons nous besoins d'autre registre?

    La comédie classique (ou dite "régulière"), celle du XVIIème siècle : il n'y a pas que le comique qui caractérise une comédie de Molière ou de Corneille. En effet, il peut y avoir les registres didactique et Satirique. Molière donne à la comédie le rôle de corriger les mœurs en divertissant. En ce sens, il crée la distinction entre le genre de la comédie et le registre comique qui étaient indissociables dans le cadre de la farce. Avec lui, la comédie devient une tribune pour dénoncer les travers de l’hypocrisie sociale (le tartuffe, 1664) ou les ridicules des hommes (Le malade imaginaire, 1673) et prends par là même une visée morale. De même dans l’Illusion comique de corneille, le monologue de Clindor dans son cachot (Acte IV, scène 7)  est propre à susciter le tragique et le pathétique : la terreur et la pitié. La comédie peut avoir une dimension individuelle. En outre, elle peut faire l’objet de l’expression d’une expression personnelle intense. Le lyrique traite les sentiments (l’amour, la mort, la communion avec la nature, le destin etc.).

   
    Les formes de la comédie se diversifient et voit cohabiter. En outre, la comédie ballet, ou des ballets ponctuent chaque acte  comme dans Le bourgeois Gentilhomme (1670), la comédie de mœurs qui propose d’étudier le comportement de l’homme en société en fonction de sa classe et de son milieu (Les Précieuses ridicules, 1659), ou la comédie de caractère qui s’attache à mettre en scène des personnages à la psychologie marquée (Le Misanthrope, 1666). Cependant, on retrouve le registre tragique dans les autres genres (narratifs ou poétiques), et on l’identifie lorsqu’il fait référence à des situations qui inspirent un sentiment intense par leur caractère effrayant ou funeste. Les thèmes qui lui sont généralement associés sont ceux de la mort et de la désolation. En effet, le cinéma a repris les genres (comédie, tragédie...) et le jeu des comédiens (appelés acteurs dans le cinéma). Il s'est également inspiré de la volonté du théâtre à faire sensation (émotions fortes, critiques de la société, messages à passer...).

   
    En guis de conclusion, nous pouvons donc affirmer que la comédie a pour but de faire rire et divertir avec l’emploi de plusieurs registres et peut être utilisé dans différents arts et genres. Le comique n’est donc pas l’unique composant de la comédie classique. Mais est-ce le cas pour la comédie baroque ?


Emilie Zorko

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Excellent début ! Mais ta dernière phrase est boîteuse (ou alors je commence à m'endormir ;-)
Mais j'attends avec impatience tes exemples de comédies dans le registre tragique et pathétique ?

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Merci pour ta réponce 
j'ai modifier la dernière phrase, voila ce que ça donne:
La comédie au théâtre sert essentiellement à faire rire et à se divertir mais peut être y a-t-il besoins d'autres registres?

C'est mieux?

4

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Oui, C'est mieux ainsi. Léah a raison : c'est un bon début, et c'est un bon plan, clair et réfléchi.

Rappelle-toi également la comédie CLASSIQUE (ou dite "régulière"), celle du XVIIème siècle : il n'y a pas que le comique qui caractérise une comédie de Molière ou de Corneille. Il existe des règles précises distinguant la comédie de la tragédie : par exemple, la comédie choisit un sujet BAS (les valets notamment), se termine sur un mariage, etc. Il n'y a pas que le comique qui caractérise la comédie.

D'ailleurs qu'est-ce qu'une comédie ? La comédie est-elle NECESSAIREMENT la pièce dans laquelle il y a du comique ? Non. Il faut absolument distinguer REGISTRE COMIQUE et COMEDIE. La comédie en tant que telle n'existe plus aujourd'hui. Elle a été codifié au XVIIème siècle, mais a-t-elle survécu ? Car le DRAME (bourgeois de DIderot et surtout romantique de Hugo) est passé par là, se caractérisant par un recours au mélange des genres, brouillant la distinction séculaire TRAGEDIE/ COMEDIE.

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Merci Beaucoup mozart 
je pense que ça va beaucoup m'aidé 
je vais éssayé d'integrer tout ça, mais dans quel paragraphe? 

6

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Tu peux faire une troisième partie sur cette distinction : registre COMIQUE et comédie. Car il y a du comique un peu partout (dans les "tragédies" (cf. Ionesco), dans les thrillers, dans les drames, etc.), mais tout n'est pas une comédie.

En ce qui concerne la comédie CLASSIQUE, parles-en au début de ta seconde partie, pour introduire ta réflexion sur : le comique n'est pas suffisant pour définir une comédie. D'ailleurs, quelle est l'étymologie du mot "comédie", est-ce "pièce dans lequel le rire est de mise" ou encore "pièce chargé de faire rire" ? Non. Voici quelques extraits de dictionnaire :

Ajoutez : D'après l'étymologie grecque, la comédie aurait été proprement le chant, dans les fêtes de Bacchus ; d'autres y voient la traduction du grec, village : chant des villageois durant la vendange.

ou encore ici dans le dictionnaire de Ménage.

Tu vois bien, la comédie, étymologiquement, ne se résume pas EXCLUSIVEMENT à ce qui est COMIQUE. D'ailleurs, longtemps (peut-être même encore aujourd'hui), la comédie a désigné toute pièce de théâtre.

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

d'accord  merci beaucoup, je vais essayer et je posterais ce que ça donne 
En tout cas ce forum est vraiment super   

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

J'ai prèsque tout fini, il ne me reste plus que l'ouverture, or je n'ai vraiment aucune idée de ce que je pourrais dire, quelqu'un pourrait me donner un petit truc ... ?

9

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Ton paragraphe risque de faire un peu trop "catalogue". Tu mets les idées les unes derrière les autres sans clairement ni les distinguer, ni les expliciter, ni argumenter, ni même exemplifier. Il faut que tu donnes des exemples. Cite une pièce dans lequel se retrouve le registre satirique, ou lyrique, ou autre. Car tu as raison sur ce point : il peut y avoir d'autres registres dans une comédie que le registre comique.

Le registre comique est-il l'unique composant de la comédie ?

Bonjourr ! J'ai un sujet de bac a faire! j'aimerais savoir ce qu'est la registre de la farce ?

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.