1

Zola, Germinal - Un personnage de roman, c'est n'importe qui dans la rue, mais qui va jusqu'au bout de lui-même

Bonjour, suite à la lecture de Germinal de Zola, j'ai un devoir dans lequel je dois dire en quoi Etienne Lantier est un personnage de roman d'après la définition de Simenon : "Un personnage de roman, c'est n'importe qui dans la rue, mais qui va jusqu'au bout de lui même".

J'ai déjà un certain nombre d'idées et d'exemples afin de répondre, mais j'ai peur de passer à côté de quelque chose d'essentiel. Auriez-vous des pistes (me permettant de vérifier si je suis dans la bonne direction) ?

Merci par avance à tous ceux qui prendront le temps de me lire et éventuellement de me répondre.

Bonne journée à tous.

Zola, Germinal - Un personnage de roman, c'est n'importe qui dans la rue, mais qui va jusqu'au bout de lui-même

Bonjour,

Donnez-nous plutôt vos pistes ! Nous tâcherons de les compléter

Zadek

3

Zola, Germinal - Un personnage de roman, c'est n'importe qui dans la rue, mais qui va jusqu'au bout de lui-même

Voici donc mes pistes, elles sont sous forme de notes  ... j'espère que cela ne vous dérangera pas trop... (désolé)

C’est n’importe qui dans la rue
-N’est rien au départ, arrive de nulle part, marche sur les routes
-Personnage plutôt quelconque
-Un ouvrier parmi les autres (donc n’importe qui, si on rapporte la rue à l'ensemble des mineurs)

Mais qui va au bout de lui-même :
-Idée politique qu’il défend (fin de l’injustice, stoppe à la bourgeoisie, la mine aux ouvriers) et combat mené : grève, puis installe une caisse de prévoyance et veut même aller jusqu’à l’adhésion à l’Internationale.
-S’en va pour Paris avec des ambitions : part retrouver Pluchart le symbole, l’homme incarnant le socialisme révolutionnaire.
-Se termine avec garde espoir, persuadé que la justice gagnera : fin du roman au printemps avec la « renaissance ».
-Combat sentimental : amoureux de Catherine, déjà prise par Chaval qu’il finit par tuer. Catherine meurt dans ses bras.
-Contestations et oppositions à Etienne : Rasseneur qui lui échoué dans une lutte passée avertit Etienne, et se met presque à dos de celui-ci : Etienne ne se décourage pas, et poursuit son combat
-Grève échoue mais espoir toujours là.
-Parmi les revendications suite à la baisse des salaires : ne demande pas seulement annulation de la baisse, mais aussi une augmentation.


J'ai du mal à en trouver d'autre pour la première parti "c'est n'importe qui dans la rue" ...

Qu'en pensez-vous ?

Merci