Négation mystérieuse

Bonjour,

donnant des cours de FLE depuis quelque temps, je me trouve parfois face à des questions un peu déconcertantes.
Par exemple :

" Ils ont acheté une nouvelle voiture de peur que la leur  ne tombe en panne. "

Comment expliquer l'usage de ce "ne"?

Merci d'avance !  ►  Voir aussi le message #13 de cette discussion concernant le  « ne » dit explétif.

Négation mystérieuse

Bonsoir.

Ce ne dit explétif n'est pas obligatoire
et relève de la langue soutenue.

"de peur que la leur tombe en panne." est aussi correct que
"de peur que la leur ne tombe en panne."

Ce ne n'exprime pas une véritable négation  (comme le ferait ici la locution ne...pas). Il s'ajoute de façon redondante au "de peur que", il souligne et renforce le rejet de la panne... Avoir peur de tomber en panne, c'est souhaiter ne pas en avoir !

Négation mystérieuse

Bonjour,

N'est-ce pas la continuation de la tournure latine Cavet ne cadat, Il craint de tomber, mot à mot Il craint qu'il ne tombe ?

Zorah

Négation mystérieuse

Bonsoir, Zorah.

Étant donné que cet usage relève surtout de la langue soutenue, il ne serait pas impossible, en effet, que ce soit un savant "latinisme"...

Négation mystérieuse

Bonsoir Jehan,

Merci de votre réponse. Je dois dire que je suis surpris par votre notation "langue soutenue", à propos de l'emploi de ce ne. J'aurais eu tendance à être moins sévère, à dire plutôt langue très correcte, mais restant dans les limites du langage habituel. Nous les entendons tous les jours à la radio, ces "ne" semi-négatifs, et pourtant les présentateurs sont rarement des agrégés de grammaire... ils font plein de fautes en parlant ! De même dans les journaux grand public, où les fautes abondent également. J'ai lu il y a quelques mois dans l'un d'entre eux "...de peur qu'elle ne sachât...". (Sic. Mais je sens que je franchis ici les limites du sujet. La bouche parle de l'abondance du coeur.)

Zorah

Négation mystérieuse

Bonjour,

merci à tous les deux pour vos réponses.
Voici celle de Bernard Cerquiglini :

http://www.tv5.org/TV5Site/lf/merci_pro … hp?id=3272

7

Négation mystérieuse

Bonjour

Jehan et Zorah,  Merci mille fois.

Il y a plus de cinquantes ans, on m'a enseigné que le ne dit explétif restait d'une importance capitale.

En tant qu'étranger qui ne rend pas visite en France depuis plus de cinquante ans, j'hésite en parlant quand je prévois une comparaison d'inégalité etc, de peur que je ne fasse un  solécisme.
Mais, peut-être on ne s'attend qu'à la langue très correcte (sinon la langue soutenue) d'un vieillard.

Veuillez agréer, mes éducateurs distingués, mes plus vifs remerciements.

Herefordz