1

Baudelaire, La Pipe

SecondeTexte :

Je suis la pipe d'un auteur ;
On voit, à contempler ma mine
D'Abyssinienne ou de Cafrine,
Que mon maître est un grand fumeur.

Quand il est comblé de douleur,
Je fume comme la chaumine
Où se prépare la cuisine
Pour le retour du laboureur.

J'enlace et je berce son âme
Dans le réseau mobile et bleu
Qui monte de ma bouche en feu,

Et je roule un puissant dictame
Qui charme son cœur et guérit
De ses fatigues son esprit.

Bonjour ! J'ai un devoir, mais j'ai besoin d'un petit peu d'aide ! =/
Je dois prouver que la pipe est successivement personnifiée en mère et en guérisseuse. Il faut s'appuyer sur le lexique et les figures de rhétoriques.
Pour le lexique, je pense avoir trouver ce qu'il faut, cependant pour les figures de rhétoriques, je n'es trouvé que la comparaison ligne 6 !

Pouvez-vous m'aidez, s'il vous plait ?!?

2

Baudelaire, La Pipe

Bonjour Zepowrza,

Il y a aussi
- la personnification,
- les métaphores filées
- les allitérations
- les rythmes (regarde si tu n'aurais pas une suite d'inspirations / expirations rendues possibles par l'utilisation inhabituelle de l'octosyllabe).

3

Baudelaire, La Pipe

Bonjour, je suis une élève de 1'L et je travaille en ce moment sur l'œuvre les fleurs du mal de Baudelaire. Je dois commenter la musicalité du poème "la pipe", or je ne sais pas vraiment comment procéder. Je sais tout de même qu'il faut étudier les rimes, les figures de styles et la structure du poème.
Merci d'avance.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

4

Baudelaire, La Pipe

Texte :

Je suis la pipe d'un auteur ;
On voit, à contempler ma mine
D'Abyssinienne ou de Cafrine,
Que mon maître est un grand fumeur.

Quand il est comblé de douleur,
Je fume comme la chaumine
Où se prépare la cuisine
Pour le retour du laboureur.

J'enlace et je berce son âme
Dans le réseau mobile et bleu
Qui monte de ma bouche en feu,

Et je roule un puissant dictame
Qui charme son cœur et guérit
De ses fatigues son esprit.

Bonjour, je suis en première L et j'ai un devoir sur ce texte de Charles Baudelaire. J'ai déjà réussi à trouver plusieurs choses dans de poème, j'ai relevé:
- la personnification de la pipe
- le fait qu'il la fasse parler pour exprimer l'effet de l'acte de fumer sur lui même
- le fait que ce poème reflète son état intérieur
- la représentation de la pipe comme quelque chose de réconfortant et d'agréable
De plus je sais que c'est un poème musical mais je ne vois pas comment le montrer, et je dois encore surement passer à côté de quelque chose.

Malgré cela j'ai du mal à trouver mes deux axes et mes sous parties, pourriez vous m'aider s'il vous plait ?