Peut-on réellement savoir qui nous sommes ?

Qui suis-je bonne question. Et puis je savoir qui je suis ?
Certaines personnes pensent qu'il suffit d'être conscient d'exister pour savoir qui nous sommes comme Descartes "Je pense donc je suis" mais d'autres pensent le contraire comme Sartre " Autrui est le médiateur indispensable entre moi et moi-même " il existe aussi encore d'autres manières de nous interpréter... Comme Freud qui pense qu'il y aura toujours une partie de nous même que l'on ne peut connaître, l'inconscient, ou qu'il faut apprendre a l'analyser pour pouvoir l'interpréter...
Pour ma part, j'ai toujours eu du mal à savoir qui je suis. Et je pense de savoir absolument pas qui je suis. Il évident que je connais mes goûts, mes désirs etc... Mais tout de moi ça non. Il y a toujours une partie de moi qui m'échappe.. Pourquoi ?
Et vous qu'en pensez vous ?

=^.^=

2

Peut-on réellement savoir qui nous sommes ?

Qui suis-je ?". Voici une question simple, mais essentielle. C'est la seule question au monde à laquelle personne d'autre que nous-même ne peut répondre. La réponse est d'une importance fondamentale et la solution ne viendra pas de l'examen de notre passeport ou d'un coup d'œil dans le miroir.

Actuellement, beaucoup d'entre nous vivent dans un état de confusion et de trouble, et cherchent un sens à leur vie. Nous consacrons beaucoup de temps et d'efforts à nos intérêts matériels et ne trouvons pas souvent le temps de nous occuper de nos intérêts spirituels.

Il existe des individus dotés d'un ego surdimensionné, prétentieux, et ayant une très haute idée d'eux-mêmes. Leur "moi" hypertrophié les pousse à faire étalage de leurs talents, de leurs connaissances et de la noble image qu'ils ont d'eux-mêmes. A l'autre extrême, on trouve la personne qui a d'elle-même une image très négative. Si elle doit répondre à la question "Qui suis-je ?", ses réponses vont dénoter un sentiment de totale dévalorisation.

Une autre catégorie de personnes est l'individu modeste. Tout ce qu'il accomplit dans sa vie, il l'attribue uniquement à l'utilisation de son potentiel intérieur. Il ne dénigre pas, ni ne minimise, les dons et les talents dont le Créateur l'a pourvu. Il se voit plutôt comme un artisan, considère ses talents uniquement comme des instruments et consacre toute son attention à son édification personnelle.

Chaque individu est un monde en lui-même. Il serait tragique de passer à côté de la beauté et de la splendeur particulières au monde de chacun, de ses qualités et de ses énergies uniques. Nous seuls pouvons vivre notre vie et personne d'autre. Se demander "Qui suis-je ?" donne à chacun la lucidité et l'élan nécessaires pour devenir qui il est vraiment.

Peut-on réellement savoir qui nous sommes ?

C'est déjà pas mal de ne pas partir de l'augure de Delphes, et de poser la question posément, sans encombrement d'érudition gratuite et obligatoire. C'est comme une bouffée d'air pur. Mais d'où vient-elle donc cette question bizarre ? - Du fait que quelqu'un se la pose et la pose aux autres.
On peut partir à zéro.