Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Dans mon devoir maison, j'ai cette question qui me pose problème :

" Dans sa correspondance, Flaubert écrit : Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien.
Pensez vous que Madame Bovary réponde à cette définition ?
Ce projet est-il sincère?
Réalisable ? "

J'ai commencé à me faire une idée sur le sujet : C'est à dire :

Madame Bovary ne répond pas à cette question car même si l'histoire est plate, il y en a quand même une, Et le style, l'écriture ne sont absolument pas négligeable, ce qui fait que Mme Bovary n'est pas un livre sur rien .
Ce projet est -il sincère ? Je ne comprend pas le sens de la question

Et pour la suite : Il n'est pas réalisable car le livre aura tout de même une histoire ou si c'est un livre sur le rien, il y aura tout de même diffèrent point de vue, donc une analyse. Et si c'est Flaubert qui écrit, il y aura forcément un style à prendre en compte et donc ce ne sera jamais sur rien . 


Mais, j'ai trouvé cette phrase sur un site internet, une citation de Flaubert :

Ce qui me semble beau, ce que je voudrais faire, c'est un livre sur rien, un livre sans attache extérieure, qui se tiendrait de lui-même par la force interne de son style, comme la terre sans être soutenue se tient en l'air, un livre qui n'aurait presque pas de sujet ou du moins où le sujet serait presque invisible si cela se peut.

Donc je commence à me remettre en question, et j'ai vraiment du mal ! Pourriez vous m'aider SVP ?!

Merci D'avance. 

2

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Bonsoir Périine,

Tu as bien fait de chercher le contexte car tu allais partir hors-sujet.

L'affirmation de Flaubert est bien une boutade, mais elle est révélatrice de sa conception de l'art.

C'est un styliste. Il affirme en substance que l'intérêt d'un livre réside non dans son sujet mais dans sa manière, son style. En ce sens il serait très proche de l'Art pour l'art.

Appliquée à Madame Bovary, cette affirmation prend tout son sens :
- d'abord le sujet n'est pas de lui. Ce sont ses amis Du Camp et Bouillet qui le lui ont imposé comme une cure de réalisme... Ce sujet ennuie profondément Flaubert...
- Flaubert est happé par l'inanité de cette bourgeoisie provinciale...
- Flaubert travaille dans son gueuloir...
- Il se livre à quelques exercices de style remarquables...
- Il donne une forme forte à un sujet terne.

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Merci pour cette réponse, elle m'as aidé pour d'autres questions aussi

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Bonjour,

Alors voilà je relance le sujets car j'ai une dissertations sur ce sujet ou presque car la question est : "Dans quel mesure peut on dire que Mme Bovary est un livre sur rien"
Et voilà j'ai quelque difficultés a répondre à cette question même en ayant lu les postes précédents...

J'ai pensé vaguement à faire un plan en deux parties parlant en disant :

I) Un livre uniquement sur le style
-Beaucoup de descriptions
-Grande insistance sur les personnages
-?

II) Une intrigue quasi-nulle
-Un sujet "plat"
-Une présence de critique de la société
-?

Bon je voudrais connaitre votre avis sur le plan car je le trouve (trop) moyen... et savoir si vous avez quelques pistes à suivre...

5

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Bonjour,

Tu oublies quand même un point important, la purge administrée par ses amis Maxime du Camp et Bouilhet pour que Flaubert se soigne de son romantisme.

Le rien est tout à la fois l'illusion romantique à soigner et le monde réel (sinon réaliste) peu enthousiasmant, voire trivial. Le rien est ce parcours entre rêve inconsistant, trompeur, et grisaille de l'existence provinciale.

Mais le style de Flaubert confère une existence remarquable à ces riens.

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

Je vais donc essayer de dévelloper alors cette notion de "rien", mais je vois pas comment pouvoir l'intégrer à mon plan.

Madame Bovary - Dans sa correspondance, Flaubert écrit : "Ce que j'aimerais faire, c'est un livre sur rien"...

bonjour,
je me retrouve dans la meme situation avec ce sujet : "madame bovary: un livre sur rien? "
et je suis dans la meme situation que masch20 pour constuire un plan, pouriez vous me donnez quelques conseils? merci d'avance .